17/11/2014

Alerte ! Tout est tordu !

 

medias-tromper-copie-1.jpg

 

Tout est tordu !

Distinguons le vrai du faux !

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Dans ce Nouvel Ordre Mondial qui avance à grands pas grâce à la propagande dans les médias laquais, tout, absolument tout, est tordu. Et les mots comptent ! Ainsi, la "démocratie" signifie en fait la soumission aux diktats de Washington, les caméras appelées aujourd'hui "de protection" sont en réalité des caméras de surveillance généralisée, les "réformes" sont en fait seulement synonymes de sacrifices pour les populations, la "modernité" est en réalité le saccage de nos valeurs, de nos identités, de nos traditions, de nos habitudes - ou encore ceux qui sont honnêtes, attachés à la recherche de la vérité, sont black-listés, présentés comme des fascistes, des racistes, des complotistes et même des négationnistes !

Regardez aussi nos dirigeants : Pour l'Occident, il y a les "démocrates", et les "dictateurs". Mais ceux qui sont appelés "démocrates" sont des crapules soumises à Bruxelles ou à Washington, prêtes à détruire tous les acquis sociaux, les services publics, les Nations, les Droits du Travail, les emplois, les familles, les contrats protégeant les salariés, les territoires, les petites communes, la ruralité, l'autonomie alimentaire, les semences ou la médecine naturelle... et même à propager la guerre partout ! Et ceux qui comme Assad ont derrière eux leur peuple et défendent vaillamment leur souveraineté, sont appelés "dictateurs", sans parler de Poutine diabolisé car il plaide pour un monde multipolaire, de coopération des peuples et de paix, et qu'il ne veut pas du Nouvel Ordre Mondial tuant nations, religions, familles, filiation naturelle, traditions, amour de la patrie... et répandant la mort avec par exemple les OGM désormais interdites en Russie pour le Bien du peuple !

Alors, quand nous écoutons les médias, soyons attentifs, et distinguons le vrai du faux !

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

04/04/2014

La dictature qui rôde - Valls, le Franco Français

 

 

La France modelée par le CRIF conduit à la France franquiste de Valls

 

 

La dictature qui rôde

Valls, le Franco français

Par eva R-sistons

 

Lorsqu'on écoute les meRdias français, il faut être réactif, lire entre les lignes.

.Sur le C dans l'Air du 3 avril 2014, une réplique m'a interpellée. Dans cette émission de faux débats (car les invités sont interchangeables, tous européistes, libéraux, atlantistes, etc), un intervenant évoque la réforme des territoires. Le 7 avril 2013, par référendum l'Alsace a dit non à la fusion des collectivités territoriales, elle a refusé que les conseils généraux et le conseil régional ne fassent qu'un : "Il faudra alors faire la réforme de façon institutionnelle... Manuel Valls sera tout indiqué pour cela".

.

Il faudra donc accepter, de gré ou de force, ce que le Nouvel Ordre Mondial exige. Nicolas Sarkozy le dit clairement: "Le NWO, on y viendra qu'on le veuille ou non". Et ce qu'il veut, c'est la réforme des territoires. Toujours dans le même sens, d'ailleurs, celui de la concentration, des mégapoles, de la rentabilité à tous prix, des économies, des collectivités "puissantes"... et tant pis pour nos villages, nos petits paysans, nos paysages, nos territoires, nos départements - et au risque du chômage et de la désertification. Concentration, gigantisme, puissance... encore et toujours !

.

Mais les Français sont réticents. L'Alsace a montré l'exemple : Elle n'a pas voulu de la réforme des territoires ! Une réforme, d'ailleurs, qui mènera directement non seulement à la mort de nos territoires, et plus largement de la Nation, mais à la mise en place d'une Europe des Régions, dans laquelle les plus nantis seront dorlotés, et eux seuls.

.

On se souvient que Nicolas Sarkozy, appuyé sur un Parlement de godillots, a imposé le Traité Européen dont les citoyens ne voulaient pas. Demain, la réforme des territoires qui bouleversera absolument tout, sera également imposée. De gré, ou de force. Comme le Grand Marché Transatlantique qui nous enchaînera. C'est ce qui s'appelle la dictature !

.

Un référendum est par excellence l'instrument de la démocratie. Il est donc craint par les Dirigeants, puisque la volonté populaire peut faire obstacle aux décisions choisies. Comment faire ? Ne plus jamais recourir aux référendums, d'abord. Ensuite, imposer les réformes. Et lorsque l'intervenant de C dans l'Air dit qu'il "faudra agir de façon institutionnelle", cela veut dire par décrets, tout simplement. Ou avec les godillots du Parlement. Ou encore subtilement, comme pour le Gender déjà à l'école, via par exemple circulaires ou amendements. Bref, le peuple, on s'en fout. D'ailleurs, les meRdias plaident pour le Parti Unique (dictatorial, donc), ou un pouvoir de technocrates aux ordres, comme en Italie, non élu. Le 4e Reich, nous y sommes déjà... Le voyons-nous ?

.

Et pour imposer ce dont nous ne voulons pas, comme par voie institutionnelle la réforme des territoires, il faudra quelqu'un de sans scrupules, n'ayant aucun souci des intérêts des Français de par ses origines étrangères et son appétit du pouvoir, et surtout autoritaire, si autoritaire qu'il s'apparente plus à un autocrate, à un despote, à un dictateur, à un Fuhrer... qu'à un démocrate. Suivez mon regard... Et les Bilderberg créèrent Manuel Valls, le futur Franco Français !

.

Les nazis n'ont pu réaliser leurs projets, mais en s'enfuyant Outre-Atlantique, en Argentine par exemple, ils ont essaimé... et poursuivi en Europe leur rêve totalitaire. Une Europe déjà si fasciste, qu'elle soutient naturellement les putschistes de Kiev, en partie nazis. La boucle est bouclée...

.

Non, pas tout à fait. Il manquait en France un personnage pour tout imposer de gré ou de force à un peuple rebelle, c'est Valls qui fut choisi. Le Nouvel Ordre Mondial terrifiant passera par lui...

.

Pour le malheur des Français, de la démocratie, et des générations futures.

.

La dictature se met en place...

.

Eva R-sistons

 

Mon site qui regroupe tout : 

chantaldupille.fr 

Vidéo conseillée : 

Mon dernier post sur Valls : La France modelée par le CRIF conduit à la France franquiste de Valls


 

Valls-dictateur-Reich-jpg . Valls-haine-israel.jpg

,

 

17/02/2014

La mise à mort de la France

 

france_vassale_us.jpg

 

 

La mise à mort de la France

 

par eva R-sistons

 

 

 

 

La France dérangeait. La vraie, la gaullienne, ou même la Chiraquienne disant non à la guerre illégitime et infâme d'Irak. Frondeuse, rebelle, indépendante, telle est la France. Elle a d'ailleurs toujours été à la pointe des Révolutions. Et elle est imprévisible. Trop ! Il fallait la mater, la dompter, l'aligner. L'Empire "USraélien" (USA, GB et Israël) envoya alors un homme sur mesure, Nicolas Sarkozy: Apatride comme tous ceux qui aiment avant tout business et pouvoir, soumis aux Puissances de l'Argent donc aux Anglo-Saxons et à Israël, sans scrupules, énergique et déterminé. On connaît la suite: Des médias verrouillés, aux ordres; Un Quai d'Orsay nettoyé de tous ses élements gaulliens, indépendants; une Université sacrifiant le savoir à la rentabilité; le détricotage des services publics et du modèle social; une laïcité furieusement islamophobe et inféodée au CRIF; des territoires sacrifiant les spécificités françaises notamment rurales, au profit de mégapoles géantes et avec à la clef, une partie du pays vouée à la désertification; la modernisation de la France faisant fi de ses traditions, de ses valeurs, de ses Droits sociaux ou du Travail, etc; des lois de plus en plus liberticides et un quadrillage "Big Brother" du pays; la désindustrialisation et les délocalisations; un patrimoine et des secteurs rentables offerts aux Fonds de Pension américains; une Défense mariée à celle des Anglo-Saxons, et l'acceptation du joug de l'OTAN sans contre-partie;  des guerres illégitimes, illégales, monstrueuses, avec à la clef la destruction de pays prospères comme la Libye; une marchandisation de tous les secteurs; une soumission toujours plus grande du pays aux intérêts de la Haute Finance; ou encore l'imposition du Traité européen dont les Français ne voulaient pas....

 

 

La destruction de la France était en marche.

 

 

Hollande avait promis le changement, il a poursuivi la mise à mort de notre pays. Pire encore, de concert avec les Talmudo-Sionistes, il a travaillé au bouleversement de la société, avec par exemple (sous l'influence de féministes radicales, de gays, de lesbiennes comme Caroline Fourest ou de pédophiles comme Cohn-Bendit) l'objectif de détruire la famille traditionnelle, pourtant pilier de la société surtout en temps de crise (cocon protecteur), et il a mis en route une réforme de l'Ecole mettant en pratique les idées folles du Genre, même en Maternelle (le mot changera d'ailleurs) pour modeler la pensée dès le plus jeune âge. Ainsi, une maîtresse ne devra plus dire "Les garçons, les filles", et elle devra conditionner très tôt (sous peine de sanctions ?) en faveur de l'égalitarisme le plus idéologique, le plus saugrenu, le plus susceptible de perturber les enfants, notamment en commentant des ouvrages sulfureux: "Papa porte une jupe", "Mehdi met du rouge à lèvres", ou encore le fameux "Tous à poil"... ! Le rôle de l'école ne sera plus seulement d'enseigner, mais aussi d'éduquer, ou plutôt de ré-éduquer dans le sens voulu par des idéologues fanatiques. Gageons que les parents soucieux de l'avenir de leurs enfants préfèreront rentrer en dissidence... ou s'exiler ! Et pour couronner le tout, la France noiera sa culture, ses traditions, ses valeurs... dans celles d'Outre-Atlantique, via le futur Grand Marché Transatlantique qui sera imposé bientôt, sans concertation autre que celle des godillots au Parlement. Et ainsi, sous peine d'amendes insurmontables, les Français devront se plier de gré ou de force à la culture des OGM ou à l'extraction du Gaz de Schiste. Le pire des mondes est en marche !

 

 

Une seule réponse s'impose: La résistance !  

 

 

Eva R-sistons

 

 

NWO-liquide-France.jpg