15/11/2014

Le 11 novembre de Hollande

 

  http://angely.over-blog.com/article-24692972.html

Verdun

 

Mon article : N'oublions jamais nos Poilus !

Les Poilus, dossier. Pas de commémoration de toutes les ..

Les Poilus, un dossier de Chantal Dupille - Senor Informati

 

La mort de la France rurale, des campagnes, du terroir scellée avec la WW1, la Première Guerre Mondiale. C'est l'âme de la France qu'on a tuée, celle-là même que François Mitterrand, inspiré, évoquait dans son affiche électorale ! (chantal)

 

rural-mitterrand-force-tranquille-2.1266760769.jpg

 

Triste commémoration du 11 novembre

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Alerte ! Basta la mondialisation totalitaire ! On nous prépare déjà à commémorer toutes les guerres ensemble, celles qui sont destinées à défendre son pays attaqué, et celles, impérialistes, pour conquérir de nouvelles terres sur le dos des peuples opprimés ! Or le sacrifice de nos Polius, de nos parents, est unique dans l'Histoire, et il doit être évoqué comme tel ! Soit dit en passant, l'un des buts de la guerre de 14-18, toujours occulté, est déjà l'anéantissement de l'identité de la France, RURALE. Nos paysans vont mourir dans la boue, les rescapés deviendront des ouvriers, et l'autonomie alimentaire du pays sera sacrifiée !

 

Nos Poilus ne sont pas morts pour la patrie, mais pour les multinationales, et comme je l'ai entendu dans un film, tandis que sur le terrain les jeunes servent de chair à canons, à l'arrière, "c'est le festin" ! Quelle abomination !

 

La première guerre mondiale est aussi la première guerre industrielle, de masse, de massacres de masse, et elle préfigure les atrocités d'une nouvelle guerre mondiale hautement technologique, nucléaire voire bactériologique. Les politiques sont des apprentis-sorciers prêts à entraîner (par cupidité ou par esprit de domination) le monde vers la pire des apocalypses, fatalement effroyablement destructrice, celle qui signera peut-être la fin de l'humanité.

 

Pour moi, il est incongru de voir nos dirigeants commémorer la date du 11 novembre alors qu'en coulisses, ils préparent activement l'attaque de la Russie qui les dérange dans leur aspiration à voir l'Occident soumettre le monde.

 

Notre grande armée, patriote, est célébrée par une brochette de traîtres à la Patrie, Hollande, Valls et Le Drian ne songeant qu'à entraîner notre pays dans de nouvelles aventures au risque de la pire de toutes, nucléaire, contre la Russie ; Les trois personnages saluent hypocritement l'Europe de la fraternité et la paix retrouvée en multipliant les guerres et les risques de conflagration. Valls se présente comme un fan de Clémenceau : Ce qu'il ne dit pas, c'est que ce n'est pas pour son patriotisme (et pour cause, c'est Israël qu'il sert § 1), mais parce que Clémenceau a réprimé durement les manifestations, parce qu'il a été un homme d'Ordre !  Et quel patriotisme pour le Gouvernement, alors que de notoriété publique, mondiale, il est au service des intérêts anglo-saxons et israéliens ? Hollande n'aime les célébrations que pour parader, tenter de faire monter sa côte de popularité, faire diversion en revêtant l'uniforme du Chef de Guerre. La France, il s'en fiche, comme Valls ou Fabius-BHL ! Les Français sont de moins en moins dupes (§ 2), et les militaires ne le sont plus du tout. Je discutais récemment avec l'un d'eux, il me disait combien l'Armée française était excédée de voir sa mission détournée ainsi que le mépris du Gouvernement pour elle !

 

Il est intolérable de voir les commentateurs incriminer "la furie des hommes" au lieu d'accuser la cupidité monstrueuse et cynique de ceux qui ont le pouvoir.

Jacques BaueЯ  

Souverainisme OTAN

 

Il est intolérable de voir nos dirigeants revêtir un rôle (le jour où nous devons humblement nous souvenir du sacrifice de la jeunesse française) alors que pécisément ils "tuent" peu à peu tout ce qui fait la France, son Histoire, sa langue, ses valeurs, son patrimoine, ses idéaux, sa culture, son modèle social, son droit du Travail, etc, comme son territoire et ses familles !

 

Il est intolérable de voir une Presse vendue profiter du 11 novembre pour célébrer "la journée des Français et des Américains" alors que bientôt le Grand Marché Transatlantique va enchaîner notre pays, diluer ses traditions, imposer la Loi des investisseurs au détriment de l'environnement, des protections sociales, de la santé, etc...

 

Il est intolérable de voir Hollande piétiner la Défense de la France, l'amour de la patrie, en évoquant les nouveaux combats, contre le nationalisme (pense-t-il déjà à la future 3e guerre mondiale contre la Russie patriote, défendant les traditions, la religion, la famille, la santé de ses concitoyens - par ex en bannissant les OGM - et un monde multipolaire, de coopération et de paix ?) et contre "le racisme et l'antisémitisme" - l'obsessionnel antisémitisme alors que comme chacun sait, les actes islamophobes ou contre les citoyens noirs se multiplient plus que tous les autres !

 

Il est intolérable de voir les journalistes profiter de la mémoire de nos jeunes ancêtres, pour préparer l'opinion à "fusionner tous les types de guerre", comme si la défense de la France et l'attaque d'un pays ne nous menaçant pas (la Syrie, par exemple) étaient équivalents !

 

Il est intolérable d'entendre que "les Français ET les Américains luttent pour le même idéal de justice et de civilisation" à l'heure de toutes les injustices, de tous les mensonges, de toutes les barbaries avec un Occident qui s'appuie sur les terroristes et les néo-nazis pour parvenir à ses fins. Et d'ailleurs, ceux qui sont présentés comme "nos amis", les Américains, ne songent-ils pas, justement, à soumettre les Européens à leurs diktats, à préparer la WW3 sur le sol de l'Europe et à imposer peu à peu le Nouvel Ordre Mondial monstrueux, technologique, asexué, esclavagiste, eugénique... sur les ruines fumantes de la guerre ?

 

                                                      sur The Guardian

 

Hollande-soumis-a-USA-the-guardian.jpg

 

A l'heure de la mémoire des guerres, quelle politique du Gouvernement ? Des opérations militaires extérieures (soi-disant contre Daash, en Centrafrique, au Sahel...) au coût croissant, financées par des rectificatifs du Budget, alors que le budget militaire se restreint sans cesse, que des bases militaires ferment, que la sécurité des militaires est sacrifiée ... L'argent est là pour des opérations extérieures  faussement pour la démocratie et vraiment impérialistes, jamais pour la Défense de la France et pour les militaires ; Notre remarquable armée n'est plus honorée, et ceux qui y travaillent le savent. Avez-vous vu le visage des familles de soldats morts en opération, leur froideur, leur crispation, voire l'absence de poignée de mains quand François Hollande, le 11 novembre, fait son numéro devant les caméras ? Il y a des signes qui ne trompent pas !

 

L'image du jour, finalement, restera celle de l'avion passant au-dessus du Président avec une banderole : "Hollande, démission", que le monde aura pu voir en même temps que l'intéressé (3).

 

Hélas, le pouvoir s'incruste et ne cède pas...

 

Et pendant que le Président français joue son numéro au milieu de l'Armée, celle-ci brûle de mettre à la tête de la France un Gouvernement digne de ce nom.

 

Mais n'est-ce pas, aussi, le rêve de tous les Français ? Pour que les Poilus soient fiers de leurs descendants et qu'ils ne soient pas morts en vain !

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

§ 1 :

4:41 Manuel valls "je suis lié à Israël de manière éternelle ...

 

www.youtube.com/watch?v=Bb9r0OSkZQY

 

§ 2 :

Hollande outre-Atlantique : la France vassale des États-Unis

https://www.upr.fr/.../la-france-est-la-vassale-des-etats-unis-voila-la-seule...

 

§ 3 :  Voir la vidéo, Celui qui veut faire honneur à ses anciens en appelant Hollande à la démission même le 11.11 !

Le deux poids deux mesures de J.J Bourdin selon son invité : étonnant !

.

14/04/2014

Pourquoi la guerre de 14-18 ?

 

  http://angely.over-blog.com/article-24692972.html

 

La mise à mort de la France éternelle

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

   Pourquoi la guerre de 14-18 ? Je ne m'étendrai pas sur les raisons qui ont été annoncées, vraies ou fausses. Ce qui m'intéresse, comme toujours, c'est juste d'apporter mon point de vue, original, pour élargir la réflexion.

   Comme vous le savez sans doute, je suis d'abord et avant tout une femme de paix, et la paix ne se bâtit que sur la Vérité et sur la Justice. Bref, j'ai déclaré la guerre à la guerre, et un de mes blogs s'intitule d'ailleurs NO-WAR, pas de guerre (http://no-war.over-blog.com).

   La guerre de 14-18 m'a toujours bouleversée. Sur mon blog d'écrivain, j'ai écrit ce texte :

 

N'enterrons pas

la page de nos Poilus.

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

 

Ils avaient 18 ou 20 ans,

ils ont été fauchés avant même d'avoir vécu, aimé.

 

Les plus chanceux sont revenus - mais dans quel état ?

"Gueules cassées", esprits blessés...

C'est l'horreur de la guerre !

 

Le dernier poilu, Lazare Ponticelli,

a dit : "La Der des Der" !

Mais ce ne sera pas la Der des Der.

Car les canons doivent être vendus.

Alors, nos enfants seront la chair.

Comme les gosses américains

qui partent sur les champs de bataille

pour payer leurs études ou pour avoir un job.

Et puis, les multinationales de mort

réclament leur lot de victimes.

Les Financiers se frottent les mains.

 

Les mères pleurent,

les fiancées pleurent,

les gosses pleurent.

Les Grands n'ont cure de nos larmes !

 

Mais Verdun,

mais les Poilus

et l'atroce vie dans les tranchées,

c'est autre chose.

Ils ont enduré l'horreur

au quotidien.

Ils sont morts pour rien.

60.000 en un jour !

 

Les Puissants ne sont puissants

que sur le sang des peuples.

On ne meurt jamais pour la patrie,

mais pour engraisser

les vampires de la City et de Wall-Street.

 

Mais le sang des Poilus,

de nos Poilus,

de nos ancêtres,

c'est une page d'Histoire

que nous ne devons jamais oublier.

Elle est différente. Elle est unique.

 

Notre belle terre porte les cicatrices

du sacrifice de nos pères

partis à l'âge où ils étaient encore des enfants.

 

Nous n'avons pas le droit de confondre cette guerre

avec les aventures impériales et impérialistes.

Nous ne devons pas commémorer

toutes les guerres ensemble,

d'autant que cela s'achèvera sans doute

par la seule évocation des camps de la honte.

 

N'acceptons pas que toutes les pages d'Histoire

se réduisent à une seule,

comme on veut tuer les Nations pour n'en faire qu'une,

gérée par les gangsters de la banque.

 

On n'a pas le droit de réduire notre Histoire,

on n'a pas le droit de n'en faire qu'une page,

chacune est spécifique.

Et la page de nos Poilus est sans doute

la plus effroyable de toutes.

 

Ne tuons pas une deuxième fois nos Poilus

en les ensevelissant dans un quasi oubli,

dans l'affreux magma de toutes les guerres de l'OTAN !

Battons-nous pour préserver l'honneur de nos Poilus,

battons-nous pour que leur sacrifice n'ait pas été vain !

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

le dossier ici :

Les Poilus, dossier. Pas de commémoration de toutes les guerres ensemble !

(http://chantaldupille.over-blog.com/article-les-poilus-dossier-pas-de-commemoration-de-toutes-les-guerres-ensemble-112349898.html)

rural-paturages-verts-TB.jpg

 

   ILS, les fauteurs de guerres, à la City ou à Bilderberg, ont attendu d'avoir décimé la belle jeunesse française avant de mettre fin à la boucherie.

   La France a toujours été rurale. C'est sa spécificité, sa sève. Une terre de paysans. Une terre de traditions. Mais en 14-18, nos jeunes ont été fauchés et quand ils sont revenus, la guerre cassée et l'âme blessée, le visage de la France avait changé. Les paysans rescapés sont devenus des ouvriers avant, aujourd'hui, de devenir des chômeurs.

   Je ne cesse de le dire : Notre pays est volontiers frondeur, rebelle, et même révolutionnaire. Voilà qui déplaît aux Maîtres du monde qui rêvent d'un monde soumis, uniforme : C'est le Nouvel Ordre Mondial totalitaire qu'ils préparent. Mais avant de casser les Français, il fallait casser la France, c'est-à-dire ses racines plongeant dans le terroir. Ainsi, il sera ensuite plus aisé d'imposer la réforme des territoires, sacrifiant les zones rurales, les villages, les départements, au seul profit de mégapoles économiques, de Régions, de Landers à l'allemande. Comment faire accepter cela aux Français ? Les paysans auraient dit non. Mais il en reste peu, fauchés par la guerre de 14-18, et broyés par l'agriculture intensive, par les grandes exploitations. Le Nouvel Ordre Mondial ne tolère ni la diversité, ni l'humain. Il concentre tout, et seuls doivent prospérer les plus forts, les plus puissants, prêts à se faire tous concurrence. Dans le futur qui nous sera imposé avec des Manuel Valls sans racines et sans scrupules, il n'y a pas de place pour la coopération des individus, des communes, des régions. Seule compte la compétitivité. Bref, mise à mort de la France éternelle, celle du terroir !

   Ceux qui ont l'intelligence de se poser des questions, de tenter de comprendre le monde, de douter de la Pensée Officielle, et même d'anticiper les événements, sont traités de "conspirationnistes". C'est une façon de les discréditer pour ensuite, neutaliser leurs analyses dissidentes. En d'autres termes, les individus libres sont promis au mieux à la censure, au pire à la diffamation (c'est mon cas sur ma fiche Wikipedia, en citant Marie-Anne Boutoleau et Ornella Guyet, agent atlantiste, qui sont une seule et même personne, d'ailleurs poursuivie en Justice par les auteurs qu'elle discrédite injustement, voir sur les moteurs de recherche). Le Système n'aime pas la pensée libre !

   Au nom de cette liberté, j'ose accuser l'Oligarchie d'avoir planifié de longue date la mort de la France. Tout doit être tué en elle, même son modèle social, même ses clochers (aujourd'hui, d'ailleurs, on les trouve trop coûteux à l'entretien, et on envisage de les détruire) et donc sa foi catholique, ou même et peut-être surtout, son esprit irrévérencieux (persécution de Dieudonné, MacCarthysme, Liste noire d'intellectuels interdits d'antenne, etc) . Mais il fallait d'abord tuer son territoire, ses paysans - et même son bétail de qualité, avec une épidémie folle. C'est ce que j'appelle le rouleau compresseur pour aligner un pays original, avant de le soumettre définitivement...

   En éliminant nos paysans en 14-18, les va-t-en guerres ont tué la France rurale, son identité profonde, certes, mais aussi la souveraineté alimentaire, l'autonomie, et notre survie à tous en cas de nouvelle guerre mondiale comme en 40.

   Pour moi, donc, en 14-18 c'est la France éternelle qui a été tuée avec la guerre. Et les femmes ont du remplacer les hommes disparus, surtout en 40 d'ailleurs, travaillant dans les derniers champs et devenant elles-mêmes ouvrières. Et portant le pantalon. N'était-ce pas aussi le genre unique, neutre, interchangeable, que l'on amorçait déjà en vue du Nouvel Ordre Mondial unisexe d'ailleurs souhaité par les féministes radicales, avec en ligne de mire la mort du couple, de la procréation naturelle, de la famille, et une humanité asservie ?

   C'est pourquoi la guerre de 14-18 est pour moi non seulement une boucherie effroyable, mais une étape vers la disparition de la France éternelle.

   Le Nouvel Ordre Mondial était déjà en germe...

   Eva R-sistons (Chantal Dupille)


lfdaadp.jpg