10/10/2014

Il y a féminisme et féminisme...

 

Lulu-pratique-sacrifices-humains.jpg

La vilaine Lulu d'Yves St Laurent

 

Avec le Nouvel Ordre Mondial,

Il y a féminisme et féminisme

par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

 

    Une femme qui milite pour que ses droits soient reconnus, pour ne plus subir d'injustice ou d'oppression, est une féministe dynamique et saine.

    Mais il y a de plus en plus de féministes radicales, au point de rêver d'un monde féminisé, et même SANS homme ! Et celles-là sont malsaines et dangereuses... comme les hystériques Pussy Riot protégées par l'Etat français (le timbre de notre pays serait d'ailleurs à l'effigie de l'une d'elles). Hélas pour la société et pour nos enfants (notamment à l'école), elles influencent aujourd'hui largement la politique française via des Pierre Bergé. Et ce féminisme-là est d'essence totalitaire puisqu'il s'impose peu à peu partout, même dans les médias, même dans nos écoles, même dans le Code Civil, même au Parlement (1).

     Qui est Pierre Bergé ? Le veuf du couturier Yves saint Laurent, qui a écrit un ouvrage fou destiné aux enfants : La vilaine Lulu, ou "la promotion du satanisme dans l'édition pour enfants". Sur Internet, on appelle la Gauche de Hollande "la Gauche Bergé" :

"La vilaine Lulu" de Yves Saint-Laurent - La BD ... - Alterinfo

http://www.alterinfo.net/La-vilaine-Lulu-de-Yves-Saint-Laurent-La-BD-choc-d-initiation-au-satanisme-et-a-la-pedophilie_a96960.html

       Pierre Bergé est un milliardaire qui aurait aidé financièrement F. Hollande à devenir Président de la République. En remerciement, il modèlerait la société française... on voit dans quel sens avec les "réformes de société" chères aux féministes radicales, dont la principale, la PMA, devrait mener à la fin de la procréation naturelle et donc à la dépopulation, bref à la fin des couples et des familles piliers de la société ! Tout cela est malsain, comme le livre des St Laurent-Bergé ; et aujourd'hui on voit l'Education Nationale appuyer des vidéos sulfureuses, une éducation sexuelle aux accents pornographiques :

      La sexualité expliquée aux enfants, http://lesmoutonsenrages.fr/2014/09/23/la-sexualite-expliquee-aux-enfants-baby-love-your-body-episode-1-en-francais/

        Lilith dans Votre enfant se pose des questions sur la sexualité? Heureusement, ARTE leur explique de manière « décalée »…

       L'une des plus importantes réformes de société est évidemment l'intrusion masquée, mais bien réelle, du Genre à l'Ecole, pervertissant nos enfants qui auront une vision brouillée du garçon et de la fille.

       - Le Nouvel ordre sexuel mondial, par un Chrétien = http://www.youtube.com/watch?v=uDAKKFrzayY#t=51

       - Patrice André, magistrat : Le vrai but du mariage homosexuel : imposer la théorie du Genre (et la PMA pour tous) = http://www.youtube.com/watch?v=sxydtWn4WJw

       - La théorie du genre dans nos écoles — Un professeur, Isabelle Ami, témoigne = http://www.dailymotion.com/video/x1536e4_la-theorie-du-genre-dans-nos-ecoles-isabelle-ami_news      

      Des médias s'emploient à répandre la vision d'un monde unisexe, comme le Nouvel Observateur qui par exemple salue la victoire de la femme à barbe (Conchita Wurtz) à l'Eurovision, ou en parlant de "l'homme-femme" du jour.

       La grande prêtresse du féminisme militant est Caroline Fourest, pour moi ambigüe, mi-femme mi-homme. Voici ce qu'elle disait encore le 9.10.14 sur BFMTV, peu ou prou :

       "Les femmes apportent des solutions positives, les anti Mariage pour tous sont pour une morale naturelle, or le modèle est l'égalité, le pluralisme, le recours aux techniques avancées de la science".

        Un modèle fait pour plaire à des Bergé ou à des Attali, aux féministes radicales, aux tenants du Nouvel Ordre Mondial totalitaire hyper technique, déshumanisé, asexué, balayant toutes les traditions...

         Et si nous n'y prenons garde, un modèle qui signera la fin d'une société normale, et le début d'une humanité dégénérée...

          Eva R-sistons (pseudo de Chantal Dupille)

 

1) http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/10/13/31001-201...

On aurait tort de voir dans la sanction qui a frappé un député qui a commis le crime d'avoir appelé la présidente de séance «Madame le président» une péripétie ridicule. Il y a des incidents qui disent beaucoup d'une époque. Celui-ci nous éclaire sur l'esprit d'orthodoxie écrasant qui règne dans le discours public et qui étouffe la liberté d'expression.2) Daech ? Une création de l'Occident !

 

Lulu-ficelle.jpg

 

28/06/2014

Le Nouvel Ordre Sexuel au Parlement français. GPA, PMA...

,

CANNI

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA RECETTE | Blida Eveil

 

La GPA au Parlement,

pour ou contre le Nouvel Ordre Mondial ?

Une séance houleuse au Parlement.

 

1) L'actualité, pourquoi cette séance ?

2) Le compte-rendu de la séance et l'analyse de C Dupille

Et bien sûr, la grenouille qui chauffe, qui chauffe...

 

 

L'actualité :

 

 

Le a soutenu vendredi les arrêts de la Cour européenne des droits de l'Homme contraignant la à reconnaître les enfants nés d'une mère porteuse à l'étranger, une position qui a suscité l'indignation à l'Assemblée de l' "pour qui les masques sont tombés".
A la reprise des débats vendredi sur la proposition de loi sur l'autorité parentale et l'intérêt de l'enfant, dont la discussion, entamée en mai, a déjà été suspendue à deux reprises devant l'obstruction de l'UMP, la secrétaire d'Etat à la Famille, Laurence Rossignol, a mis le feu aux poudres en affirmant que le gouvernement "ne contesterait pas" les arrêts rendus jeudi par la CEDH au nom de "l'intérêt supérieur de l'enfant".


Mme Rossignol a souligné que la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) ne remettait pas en cause l'interdiction en droit français du recours à la gestation pour autrui (GPA) à l'étranger, mais faisait prévaloir "l'intérêt des enfants sur le choix du mode de conception fait par les parents".
"Le gouvernement a toujours résolument défendu l'idée qu'il fallait distinguer le sort des enfants de celui du contrat illicite", a-t-elle plaidé.
"La Cour conforte cette position (...) et rend à la France sa souveraineté totale en matière d'ordre public", a-t-elle estimé, en rappelant que "plusieurs dispositions pénales permettent de poursuivre ceux qui favorisent le recours à la GPA à l'étranger".
Tout en se gardant de se prononcer sur le choix des autorités françaises d'interdire la GPA, les juges de Strasbourg ont estimé que le refus de la France de transcrire des actes de filiation réalisés aux Etats-Unis à la suite de naissances par mère porteuse portait atteinte à "l'identité" des enfants.
La CEDH était saisie par deux couples: les époux Mennesson, parents de jumelles nées en Californie le 25 octobre 2000 d'une mère porteuse américaine, et ceux d'une autre fillette née en octobre 2001 dans le Minnesota, également par mère porteuse.
"Il est dans l'intérêt de ces enfants d'avoir une sécurité juridique, qu'ils soient dotés d'une filiation biologique et d'une nationalité", a dit Mme Rossignol.

- "Reconnaissance des mères porteuses" pour l'UMP -

Cette déclaration gouvernementale a suscité l'indignation des députés UMP présents, de la frange la plus conservatrice.
"Les masques sont tombés, c'est une reconnaissance explicite des mères porteuses. Les riches pourront se payer un enfant autour de 150.000 euros en Inde et aux Etats-Unis", s'est écrié le député UMP de la Manche Philippe Gosselin.
"Pour qu'il y ait une égalité entre tous les Français, il faudra autoriser la GPA en France. C'est votre objectif!", a renchéri celui du Pas-de-Calais, Daniel Fasquelle.
Plusieurs députés ont mis en cause la légitimité de la CEDH, émanation du conseil de l'Europe, et ont dénoncé, comme Nicolas Dhuicq, "une atteinte à la souveraineté".
"J'imaginais que vous seriez venus avec un peu plus d'humilité, c'est pas glorieux d'être condamné par la CEDH", leur a répondu le socialiste Erwann Binet. "Dites-nous ce que vous dites aux deux jumelles qui ont 14 ans à qui on refuse un lien avec leur père, des papiers d'identité", a-t-il lancé, soutenu par l'écologiste Véronique Massonneau, qui a dénoncé des "propos populistes".
Centrée sur les conséquences de séparations de couples pour les enfants, la proposition de loi sur l'autorité parentale prévoit notamment la création d'un mandat d'éducation quotidienne pour les beaux-parents pour la durée de la vie commune, moyennant l'accord des deux parents.
Elle fait l'objet d'une bataille farouche de l'UMP qui a déjà réussi à deux reprises à empêcher la fin de l'examen du texte dans les délais prévus.
Pour que la proposition de loi puisse être bien votée ce vendredi, la présidente de séance, la socialiste Sandrine Mazetier, interrompait systématiquement, suscitant leur colère, les orateurs UMP au terme de leurs deux minutes de droit de parole sur chaque amendement. Il restait environ 120 amendements à examiner en fin de matinée.
Les orateurs de l'UMP ont aussi mis en cause le calendrier de discussion (..°


La suite ici,


GPA à l'étranger: le gouvernement soutient la CEDH, fureur de l'UMP

 

 

GR 15

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA RECETTE | Blida Eveil

 

 

Au Parlement, séance du 27.6.2014 (sur LCP),

la GPA en discussion.

Le Nouvel Ordre Mondial avance...

Par Chantal Dupille

 

 

Allez, je résume : Le Gouvernement soutient tout ce qui conduit à la GPA, pas après pas. La séance au Parlement du 27 juin 2014, c'est une reconnaissance explicite des mères porteuses en France.

 

Voici ce qui s'est dit ce vendredi après-midi. Séance houleuse,  l'Opposition est en colère !

 

Le député Gosselin : "Quelle hypocrisie ! Allez à l'étranger faire votre GPA, hein, on ferme les yeux quand vous revenez ! (..)  On choisit le tourisme productif, c'est le moins disant éthique, c'est une discrimination fondée sur l'argent : Allez aux Etats-Unis, en Inde, si vous avez 150.000 € pour vous payer un enfant, c'est OK ! C'est la GPA pour les riches, un esclavage, une forme de marchandisation ; une classe internationale de tous puissants sera favorisée, en organisant une fraude à grande échelle !"

 

Les Députés fulminent : "On utilise du matériel artificiel pour la gestaton, des couveuses artificielles, voilà ce que la GPA prépare, UN AUTRE MONDE, l'actuel est réorganisé, dans un sens toujours plus technique, la TECHNIQUE contre la nature biologique, des êtres tous puissants, omnipotents, omniscients".  "Il n'y a que des avis défavorables!" "Insidieusement, vous faites rentrer l'Etat dans la vie privée des citoyens". Quel asservissement, en fin de compte !

 

Et c'est ainsi que l'Opposition tente d'obtenir le vote d'amendements, de sages amendements pour freiner la mise en place d'un monde fou...

 

L'Opposition tente de convaincre : "Le Gouvernement va de "petite avancée en petite avancée", jusqu'à ce qu'il arrive au but décrété, mais par des moyens détournés. Et le but, c'est la GPA en France, après l'avoir autorisée à l'étranger ! Et en enfermant un enfant dans une double filiation, ou dans plusieurs."

 

Nous y voici : La politique des petits pas, encore et toujours, sans bruit, sans publicité, dans la discrétion la plus totale à l'image d'un Israël qui intervient partout mais sans que personne n'en parle... Les "digues" sautent les unes après les autres ! On contourne, et un jour la GPA aura force de loi en France. Pour le moment, la gestation pour autrui est interdite dans notre pays ; Mais les digues tomberont d'autant mieux, que l'UE se mêle de tout, qu'elle s'arroge des Droits sur tous les Etats, même dans les domaines les plus intimes... C'est une atteinte à la souveraineté des pays, et à la liberté des familles, des individus ! Les prérogatives des parents sautent, et les enfants sont au coeur du dispositif. L'Etat ne doit pas légiférer dans les domaines les plus intimes, la loi ne peut décider de tout, et le pouvoir du Juge sera excessif alors que le statut du parent sera affaibli.

 

L'Opposition revient à la charge : "Intervention d'un "tiers" dans l'exercice de l'autorité parentale. L'autorité parentale n'appartiendra plus aux parents, mais à des intermédiaires. Toute la culture française sera détruite". En particulier, les députés Reiss et Mariton  interpellent sur le champ du "tiers". Quelle définition ? Qui sera-t-il ? Combien y en aura-t-il  pour décider ? Jusqu'où cela pourra-t-il aller ? Et puis, il faudra tenir compte des recompositions successives des couples.  En fait, le terme de "tiers" est flou, c'est une expression générique ambigue ! Les intérêts de l'enfant ne seront pas protégés. Et pourquoi refuser l'expression "d'intérêts supérieurs de l'enfant qui doivent primer" ? Les mots proposés à la place sont vagues, ambigus. De surcroît, la multiplicité des intervenants multiplie les occasions de conflits parents-enfants. Et là encore, ce sont les enfants qui en pâtiront ! Or l'intérêt de l'enfant doit être le seul critère, pas une idéologie fumeuse surtout d'essence totalitaire. Et sur tout cela, bien sûr, silence sur les chaines de télévision, rien au 20 h ! Le NWO avance silencieusement...

 

Pasquelle, Député du Pas-de-Calais, Dhuicq Député de l' Aube, se relaient au micro : "Quelle double hypocrisie ! On n'en attendait pas moins de ce gouvernement !". Ca chauffe ! "On déresponsabilise les adultes, on les maintient dans l'immaturité, on éduque à la parentalité au détriment de l'inventivité sans limite de l'homme... Celle-ci est niée, remplacée par un "sur-moi GLOBAL", c'est très angoissant, bref on nie la famille, l'enfant, l'homme DIFFERENTS, on favorise un individu NEUTRE, sans genre, sans qualités... On va vers des enfants totalement EGAUX ! Et les parents doivent passer devant un Magistrat pour fonctionner, comme s'ils étaient immatures ! Il n'y a plus d'autorité parentale, si elle est partagée avec des tiers... La seule finalité, là aussi, doit être l'intérêt de l'enfant ! Mais curieusement, le Gouvernement s'obstine à refuser de prévoir dans la Loi les mots "intérêts supérieurs de l'enfant".  Je m'interroge : Craint-il de ne pouvoir les bafouer au nom de théories fumeuses ?

 

Le débat s'amplifie, UE et Etats-Unis sont mis en cause : "Au lieu d'écouter les gens, on laisse l'UE agir, sans liens avec les citoyens". Des Députés UMP vont jusqu'à fustiger la soumission à la politique américaine "dont on voit les conséquences dans tous les domaines, jusque dans la culture, jusqu'en matière d'éthique". Ils dénoncent le niveau de capitulation, l'hypocrisie actuelle et le désir de toute puissance, la prétention à TOUT gérer. En déplorant même  que "le génome humain sera la dernière marchandise que le capitalisme aura réussi à commercialiser !" Et au-delà, ces Députés clairvoyants fustigent la "fascination du Gouvernement pour la TECHNIQUE, sans la moindre ethnique". Cette dérive est évidemment dangereuse, et l'Opposition démontre la duplicité du Gouvernement qui dénonce le dumping et le moins disant mais pas pour les sujets sociétaux, "au risque du moins-disant ETHIQUE. L'intérêt de l'enfant ne peut passer par la marchandisation du corps, les utérus, les ventres monnayés. On ne peut substituer la FAMILLE SOCIALE à la famille naturelle dont on défend les valeurs". 

 

Asurément, l'Opposition gêne. On lui coupe la parole en pleine intervention, au milieu d'une phrase, elle ne peut terminer son propos. Le Gouvernement a clairement la volonté d'expédier ce texte, les Députés ont d'ailleurs été convoqués à la dernière minute, on les bouscule comme si le texte devait passer en force, bref il est impossible de travailler dans de bonnes conditions. Certes, c'est la règle du 2 mn que la Présidente de séance a demandée, "mais on peut le faire autrement, en respectant" l'intervenant. 

 

Les Français ont choisi Hollande pour faire du social, ne plus donner la priorité aux nantis, et son "socialisme" sest mué en "sociétal" fou, menant directement au NWO ! Et la méthode, la forme comme le fond, le contenu, préfigurent une France totalitaire - le Nouvel Ordre Mondial cher à l'Occident se met insidieusement en place.

 

Même "la généalogie est détricotée, le SANG est nié", oui cela va jusque là ! L'Opposition a beau jeu de rejeter les positions maximalistes du Gouvernement, que dans son ensemble la société française refuse. Le député Philippe Gosselin lance alors avec force : "Ce mépris de l'Opinion, vous le prendrez à la figure. Et vous le verrez rapidement" !

 

 

Sur le Figaro,

Du mariage pour tous à la GPA : comment on érige l'exception en ...

Le Figaro-il y a 4 heures
L'article 5 sexies A du projet de loi pour l'égalité réelle entre les femmes et ... 726-14) et le détournement (selon les termes mêmes du Conseil ...

Du mariage pour tous à la GPA : comment on érige l'exception en règle généraleFIGAROVOX/ANALYSE - Pour la juriste Clotilde Brunetti-Pons, les réformes sociétales en cours dessinent une nouvelle conception du droit qui nie le réel pour consacrer les désirs individuels, au nom d'une conception absolue de l'égalité.

Clotilde Brunetti-Pons est maître de conférences à l'Université de Reims, responsable du Centre de recherche sur le couple et l'enfant

 

Les réformes sociétales récentes ont été réalisées au nom de l'égalité, sans réflexion de fond, sans étude

Dans le domaine du droit de la famille, le leitmotiv professé est que la démocratie imposerait de consacrer en droit des situations de fait particulières

d'impact sérieuse et au mépris des modèles et principes directeurs qui structurent notre société pour le bien de tous. Dans le domaine du droit de la famille, le leitmotiv professé est que la démocratie imposerait de consacrer en droit des situations de fait particulières. Cette conception idéologique puise son ancrage dans une philosophie qui conduit peu à peu à une déstructuration en profondeur de notre système de droit, non seulement en occultant le rôle de la norme mais aussi avec de graves conséquences pour le vivre ensemble et la protection des plus faibles.

Au lieu d'offrir quelques principes directeurs éprouvés il faudrait que la règle de droit satisfasse chaque désir individuel, par hypothèse sans tenir compte en l'occurrence des conséquences sur autrui de la nouvelle norme ainsi consacrée. Les discours de morale diffusés à l'appui d'un tel discours sont omniprésents, instrumentalisant -et donc fragilisant- au passage les notions fondamentales sur lesquelles repose notre République; par exemple, tous les désirs devraient être satisfaits sans que le principe de responsabilité, à la base de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1789, ne vienne les tempérer pour tenir compte des autres.

Ces évolutions sont fondées sur une conception de l'égalité à la fois abstraite et absolue alors que l'égalité est par définition toujours relative (égalité de droits) pour éviter la négation du sujet, certes envisageable pour des choses mais pas pour des personnes. Le résultat de tels excès est aujourd'hui palpable: l'effacement de l'homme, la fragilisation de l'être humain et la diabolisation de la femme.

Tout d'abord, l'homme bon et raisonnable est effacé à la fois des textes et des raisonnements mis en œuvre. L'article 5 sexies A du projet de loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, votée par l'Assemblée Nationale le 26 juin 2014, supprime le modèle du bon père de famille des différents codes. Il y substitue les mots: «de manière prudente et diligente». Désormais le mot homme ne serait utilisé dans les textes qu'au sens d'être humain («mort d'homme», «fait de l'homme», «main de l'homme»). En revanche, le mot femme reste présent, et c'est heureux, pour des motifs de protection: violences faites aux femmes (C ; pén. art. R 131-18 et R 131-13); travail des femmes (C. pén. art. 131-23); mères porteuses (C. pén. art. 227-12); accouchement sous le secret (C. civ. art. 57). Ainsi, l'image que notre société offre aujourd'hui de l'homme est à la fois celle de l'absence ou de la violence, ce qui ne correspond pas à la réalité dans la très grande majorité des cas.

La fragilisation de l'être humain se trouve corrélativement réalisée en droit de la famille par la remise en cause du «noyau dur de la raison», selon l'expression de Pierre Legendre: la distinction de l'homme et de la femme.

La fragilisation de l'être humain se trouve corrélativement réalisée en droit de la famille par la remise en cause du «noyau dur de la raison», selon l'expression de Pierre Legendre: la distinction de l'homme et de la femme. S'y trouve associée un brouillage de l'identité sexuée de garçon et de fille par le biais de ce que l'on appelle gender, ce dernier mot étant utilisé pour dissocier les théories qui en découlent des études liées au genre (féminin-masculin). La loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de personnes de même sexe a opéré en l'occurrence une rupture profonde sur laquelle il est urgent de revenir. Contrairement à ce qui a été dit, il ne s'agissait pas de refuser d'ouvrir l'institution qui symbolise l'amour durable à des personnes de même sexe qui vivent en couple, il était question, beaucoup plus profondément, de continuer ou non à ancrer le mariage et la filiation qui en découle dans l'union de l'homme et de la femme. Or, seuls l'homme et la femme peuvent procréer ensemble. Il s'agit d'une singularité constitutive de la règle de droit. Il en résulte que la loi précitée n'a de cohérence que si la filiation devient sociale et ne renvoie plus à la réalité de l'homme et de la femme qui procréent ensemble; mais alors il s'agit de construire dans l'abstrait un monde «meilleur» à la Huxley. Dans l'intérêt de qui? Certainement pas de l'enfant d'ores et déjà chosifié à outrance (cf par exemple le commerce d'enfants adoptés aux Etats-Unis). La loi du 17 mai 2013 porte en germe cette logique archaïque plaçant l'enfant dans le commerce. Cela explique que des femmes (manifeste des 343 fraudeuses) se croient désormais autorisées à réclamer ce qu'elles considèrent comme un dû alors même que l'enfant n'est pas une chose que l'on peut délibérément priver de père sans que le droit ne doive en tirer des conséquences. Autrement dit, la loi du 17 mai 2013 annonce, voire introduit (selon les jurisprudences contradictoires rendues) l'ouverture de la PMA pour les couples de femmes et, s'agissant des couples d'hommes, de la GPA, alors même que le droit a précisément pour rôle de tenir compte de tous les protagonistes de l'histoire, et donc aussi de l'enfant.

En l'état actuel du droit, les conséquences juridiques de la loi du 17 mai 2013 posent problème. Par exemple, dans le cas d'une adoption par la compagne de la mère après PMA à l'étranger, la fraude à la loi française (interdiction des PMA de convenance, C. pén. art. 726-14) et le détournement (selon les termes mêmes du Conseil constitutionnel) corrélatif de la loi du 17 mai 2013 qui en résulte peuvent être remis en cause sur action du ministère public et aussi, de nombreuses années plus tard, par l'enfant devenu majeur. L'hypothèse n'a rien de saugrenu: le mariage réduit sensiblement la vocation successorale de l'enfant au profit de la compagne de la mère. Quelle violence à l'égard de celle qui aura cru qu'était valable cette opération juridique associant mariage et adoption entre deux personnes de même sexe! C'est notamment en cela que le droit se montre cruel depuis le 17 mai 2013: il porte à croire que l'on peut se passer de la réalité lorsque la réalité ne peut être gommée et rejaillira toujours un jour ou l'autre, sans compter que l'enfant ne peut se construire que sur la réalité et non sur une suite de dénis.

C'est notamment en cela que le droit se montre cruel depuis le 17 mai 2013: il porte à croire que l'on peut se passer de la réalité lorsque la réalité ne peut être gommée et rejaillira toujours un jour ou l'autre

Quant à la gestation pour autrui, les deux arrêts rendus par la Cour européenne des droits de l'homme le 26 juin 2014 contribuent à ouvrir plus encore la boîte de Pandore au nom d'un intérêt supérieur de l'enfant appréhendé exclusivement sous l'angle de son identité dans la société française et non, ce qui devrait être le cas, non seulement du lien primal de ce dernier à la mère (celle qui l'aura porté pendant neuf mois) dont on l'aura privé, mais aussi de la chosification dont il fait alors l'objet. Certes ces décisions ne remettent pas directement en cause la règle d'interdiction des conventions de mère porteuse sur le territoire français et les sanctions pénales qui l'accompagnent, mais elles les fragilisent. En outre, la Cour EDH raisonne en l'occurrence sans se pencher sur la situation de ces femmes dont la maternité se trouve niée contre rémunération ou «indemnisation». La femme devrait-elle être désormais considérée juridiquement comme un animal?...

A force de vouloir satisfaire les désirs (ou fantasmes) de chacun le droit se meurt en contorsions qui appellent les conflits, les abus et les drames au lieu de les prévenir

De tels excès nuisent aux femmes. L'importance du contexte mondial ne peut être purement et simplement ignorée: ce qui s'observe chez nous produit des conséquences jusqu'à l'autre bout de la planète. Or, à raison même de ce qui s'affiche dans les pays occidentaux les femmes sont aujourd'hui de plus en plus fréquemment et violemment diabolisées, ou bien exploitées dans le cas notamment des mères porteuses. Chez nous aussi: il suffit, pour en prendre toute la mesure, de constater non seulement le développement préoccupant d'un déni des violences domestiques lorsque celles-ci sont réelles, mais aussi avec quelle virulence le lien primal à la mère est aujourd'hui contesté, et encore le succès d'un soit disant syndrome d'aliénation parentale sans aucun fondement scientifique. Le point commun de ces évolutions réside dans l'existence d'un déni de la réalité. Or, le droit n'a pas le pouvoir de gommer le réel. Certes il peut construire, mais en tenant compte de ce qui est. A défaut les dommages sont considérables. Le Droit ne doit pas oublier qu'il a le devoir de rester humble et respectueux de l'humain, donc du réel.

La réification du corps des femmes (spécialement par le développement de conventions de mères porteuse que l'on cherche à faire passer pour généreuses dans le discours «bien-pensant» à la mode qui conduit à tout inverser dans un but mercantile) et la banalisation de l'affichage d'images dégradantes de celles-ci aggrave le processus analysé. A force de vouloir satisfaire les désirs (ou fantasmes) de chacun le droit se meurt en contorsions qui appellent les conflits, les abus et les drames au lieu de les prévenir. A qui cela profite-t-il? Ni à l'enfant, ni à la femme, ni à l'homme. Alors à qui?

 

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/06/27/31003-20140627ARTFIG00341-du-mariage-pour-tous-a-la-gpa-comment-on-erige-l-exception-en-regle-generale.php

 

 

Ce que je retiens de cette séance houleuse :

 

 

Nous avons assisté à un simulacre de démocratie, seule la forme en est préservée ; les séances parlementaires sont finalement inutiles, c'est de la simple gesticulation, car les amendements proposés par l'Opposition, aussi sages, aussi pertinents soient-ils, sont repoussés, niés. Un spectacle inutile, en somme ! Chaque bloc campe sur ses positions. Et celles du Gouvernement, passant du social au sociétal, sont outrancières, caricaturales, et surtout très dangereuses : Car elles mènent directement au Nouvel Ordre Mondial qui sur ce plan, doit être dénommé "Nouvel Ordre Sexuel", ainsi qu'on le voyait il y a peu encore sur le fameux ABCD de l'égalité garçons-filles (comme s'ils pouvaient être égaux, alprs qu'ils sont différents et complémetaires).

 

La boîte de Pandore est ouverte. On passera de la "tolérance" de la GPA à l'étranger (au risque de reprocher aux socialistes de défendre les plus nantis capables de louer un ventre pour 150.000 €), à l'imposition de la GPA en France, au nom de l'égalité, pour ne "pas pénaliser les plus pauvres". Puis à la PMA, au coeur du Nouvel Ordre Sexuel conduisant au "genre neutre" cher au Nouvel Observateur qui cette semaine encore, loue "l'homme-femme"(boycottez ce dangereux canard qui a visé le public de Gauche, pour ensuite le prendre au piège du NWO. Il est aussi traître que François Hollande ! De surcroit, il plaide pour Valls).

 

Je rappelle une constante de la politique : Pour faire admettre l'intolérable, les projets fous du NWO, les Gouvernements ont deux armes

 

- La Presse vendue, la Télévision aux ordres. Ainsi, encore hier soir le sayan Pujadas, "Laisse d'Or du journaliste le plus servile", plaidait pour le code-barres qui mènera à la puce RFID scellant ensuite l'esclavage monstrueux de l'humanité.

- L'hypocrisie. Le but de la politique est masqué : Ainsi, le Gouvernement imposera la GPA, en passant de l'Etranger à la France, pour des raisons "d'égalité". C'est la politique des petits pas, furtifs, insidieux, sournois, menant au désastre final pour les peuples ! Et une politique d'autant plus menaçante, qu'elle sera imposée au moyen d'amendements, de pratiques sur le terrain conduisant au fait accompli (comme pour la réforme des territoires), de contournements et au besoin, de décrets du Prince (Hollande ou Valls). La dictature ? Chut, elle est là. Masquée elle aussi, dissimulée sous le trop fameux vernis "démocratique" :  Pour tout imposer,  la faconde hypocrite, traître, de Hollande, ou les muscles impitoyables de Valls, feront merveille. Pour notre malheur !

 

Le NWO avance... et plus vite qu'on ne l'imagine ! La génération suivante ne pourra plus s'y opposer, il sera trop tard ; Les carottes seront cuites - ou la grenouille (1), nous !

 

Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

 

Tags: Nouvel Ordre Mondial, GPA, PMA, Philippe Gosselin, Hollande, Valls, puce RFID, Hervé Mariton, dictature, grenouille, médias, Genre, technique

 

 

Voir aussi :
Les conséquences vertigineuses de l'arrêt de la CEDH sur la GPA

 


A quelle sauce le Nouvel Ordre Mondial va nous bouffer ? (en images)

 

GR 20

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA RECETTE | Blida Eveil

 

.

 

Que se passe-t-il en Ukraine ?

Que penser de la situation ?

http://reseauinternational.net/ukraine-tournant/

 

19/05/2014

L'Europe est le tremplin du Nouvel Ordre Mondial

 

 

appetits-cap53c7-001a9-300x281

http://chantaldupille.over-blog.com/article-alerte-le-nou...

 

L'Europe tremplin du Nouvel Ordre Mondial

Par eva R-sistons (pseudo de Chantal Dupille)

 

Comme je l'ai annoncé en 2009, je pense que l'Europe est le tremplin du Nouvel Ordre Mondial. Voici pourquoi.

D'abord, je reprends un extrait de ce que j'ai publié sur mes blogs, sous le titre

http://chantaldupille.over-blog.com/article-l-occident-es...

"Les Yankees ont provoqué la grande guerre pour saigner les populations puis les asservir, imposer une Europe servant leurs intérêts commerciaux, géopolitiques, hégémoniques. Avec le Grand Marché Transatlantique, les Européens seront totalement soumis aux investisseurs imposant leurs lois, sans marge de manoeuvre et obligés de tout sacrifier, même leurs meilleures traditions. Le 3e Reich a préparé le 4e Reich, l'Europe de Bruxelles (de plus en plus totalitaire avec son Traité de Lisbonne) imposée avec des Sarkozy à des peuples qui n'en voulaient pas. Et cette Europe est elle-même le tremplin de la plus monstrueuse dictature, celle du Nouvel Ordre Mondial financier, esclavagiste, eugénique..

L'Europe 4e Reich

L'Europe soi-disant pour la paix et pour les peuples est juste économique, financière, pour le Marché, les investisseurs, les spéculateurs, les Grandes Banques, elle impose tout aux Nations et aux Etats moribonds ainsi qu'aux peuples exsangues, et en réalité elle est une nouvelle version du 3e Reich, aussi totalitaire : Fonctionnant en soumettant, en conditionnant par les médias collabos, en effrayant (chantage, peur...), en rackettant, en privant de toutes les libertés même élémentaires... Les nazis d'aujourd'hui sont parés du nom de technocrates, de gestionnaires, de démocrates, mais ils ressemblent à ceux qui après la 2e guerre mondiale, ont été sauvés puis protégés aux Etats-Unis ou en Amérique Latine... 

En Europe, on parle toujours de démocratie, mais en réalité on s'oriente vers le Parti Unique Gauche-Droite confondues comme déjà en Allemagne, gouvernant ensemble, ou exalté en la personne d'un Valls très à Droite avec une étiquette de Gauche pouvant, comme disent les médias vendus, "réunir tous les Français". Unir ? Avec Valls l'apatride pion de Bilderberg (donc des Maîtres du monde) ne connaissant que l'autoritarisme, la force, la brutalité ? Et prêt à tout pour satisfaire son ambition démesurée, même à vendre son âme aux plus fanatiques sionistes qui gouvernent aujourd'hui la France à travers lui (2)...  allant jusqu'à imposer une chasse aux sorcières digne du MacCarthysme, en traquant par exemple Dieudonné ! France, qu'as-tu fait des Droits de l'Homme, de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité ? 

Les médias collabos et les sondeurs bidons nous conditionnent déjà pour accepter la mondialisation la plus sauvage, l'austérité la plus totale, les guerres les plus iniques et meurtrières, la destruction de notre modèle social, de notre Droit, de nos services publics, de nos territoires, de nos traditions, de notre identité, de nos familles... Le Parti Unique auquel on nous prépare sera bâti sur les ruines de la démocratie, puisqu'il n'y aura même plus besoin de voter comme en Italie où des technocrates au service des Rothschild sont imposés d'office, ou comme en France avec un Hollande annonçant déjà qu'il gouvernera si nécessaire par décrets, ordonnances... et de toutes façons avec une assemblée de godillots menacés de sanctions s'ils votent "mal". Et comme les autres Etats européens, la France est sous "surveillance renforcée" de Bruxelles. Si elle n'exécute pas les ordres, elles sera sanctionnée politiquement et financièrement (amendes pouvant aller jusqu'à plusieurs milliards d'euros, "nourrissant une crise qu'on essaie de désamorcer", entendu sur C dans l'Air du 24.4.14). Bref, l'Europe a un pouvoir de sanctions. Gare aux Etats revendiquant leur souveraineté ! Révélatrice est la question posée lors de cette émission de faux débats : "L'Europe peut-elle IMPOSER les "vraies" réformes que la classe politique refuse ?".  Oui, bien sûr, car elle est dictatoriale ! Et l'Invité qui travaille dans la Finance ose dire : "L'UE est notre amie". Notre amie, ou celle des financiers comme le sieur en question ? 

L'Occident a ses préférés: Ainsi en Russie, un Navalny, ou au Vénézuela, un Caprilès, et en France, Manuel Valls, tous d'authentiques fascistes. Sans hasard ! Et voyez comme nos meRdias font la promotion de ces dangereux individus, ou comme ils favorisent des Le Pen au passé sulfureux au détriment d'authentiques patriotes comme François Asselineau... Et d'ailleurs tous les Partis sont gangrenés ! Les Verts avec le faux anar vrai sayan Cohn-Bendit, les Centristes avec  Meyer-Habib conseiller du fasciste Netanyahu, pour ne citer qu'eux... Ces fachos nos avoués sont d'authentiques Européistes pions du Nouvel Ordre Mondial totalitaire qui comme du temps de Hitler, imposera ses choix aux citoyens fragilisés, conditionnés, et même privés du soutien de leur Eglise ou de leur famille appelées à disparaître... Télé-Enseignement unique à l'école, Pensée Unique via la télévision, Religion unique, Parti Unique, Sexe unique, Culture Unique... le monde de demain ne ressemblera en rien à celui d'aujourd'hui. Nous en voyons les prémices abominables ! La puce, d'ailleurs, présentée dans la Bible comme la marque de la Bête, scellera l'asservissement total des populations. 

Et naturellement, cet Occident totalitaire soutient aussi bien les terroristes en Syrie ou en Irak (qu'il fabrique lui-même pour effrayer et asservir) que les néo-nazis en Ukraine, lesquels ont pris le pouvoir par la force, et se préparent à faire une mascarade d'élection avec des candidats aussi interchangeables que nos Partis et nos meRdias, puis à imposer aux Ukrainiens réticents d'adhérer à l'UE qui les endettera, les rackettera, les mènera à intégrer l'OTAN et à combattre leurs frères slaves.Comme en France Sarkozy a imposé le Traité européen et l'OTAN aux Français n'en voulant pas !" 

L'Europe est une dictature de la Finance, je rappelle par ex que le 29 septembre 2010 Von Rompuy a dit que la finalité de l'UE était de protéger les intérêts de la Finance, donc pas ceux des citoyens. C'est dit, et c'est clair. Et le Nouvel Ordre Mondial est aussi une dictature des Banques Centrales et des entreprises du CAC40, mais elle non plus au niveau européen, sinon au niveau de la planète.  Et c'est une des raisons pour laquelle l'Occident (La City, Wall-Street, Tel-Aviv..) attaque (chaos, fausses révolutions, guerres) tous les pays souhaitant préserver leur souveraineté, leurs valeurs : Pour les aligner, les soumettre, imposer l'endettement et bien sûr, ses diktats.

La Nation est l'ennemie de l'Europe - et du NWO. C'est pourquoi, par exemple, un Valls, pion des Bilderberg pour imposer le Nouvel Ordre Mondial aux Français récalcitrants, se hâte de redessiner la carte de la France pour que son identité soit tuée à jamais: Quelques grandes régions, avec ses grandes métropoles puissantes, ses déserts en matière d'équipements et donc de population, ses communes et ses départements qui disparaissent, etc. L'Europe, ce sont les Euro-Régions. Une fois cette étape franchie, il n'y aura plus qu'une seule Région, une entité supra-nationale, planétaire, modelée par les Anglo-Saxons et les Israéliens. Bref, de la France aux landers "euro-régions", à "un seul pays", totalitaire : Après avoir tué toutes les identités, les traditions, les particularismes, les langues, les cultures, les Etats, les Nations...

Mais l'Europe, c'est aussi une vision. Et on a vu laquelle, lors de l'Eurovision, éloquente. Elle nous prépare à des Européens férus d'égalitarisme, de "tolérance", débouchant sur une humanité d'abord ambigüe, comme la lauréate de l'Eurovision Conchita Wurtz, puis asexuée, unisexe, et ne procréant plus naturellement, mais avec des PMA. Autrement dit, cette Europe tremplin du Nouvel Ordre Mondial conçu par quelques grosses familles ayant pris tout pouvoir sur nos vies - pouvoir appuyé sur le secteur de la Recherche aux mains du Pentagone - nous prépare (sauf pour elles) au dessein d'une planète sans sexe, sans procréation naturelle, sans couple, sans famille biologique... pour pouvoir mieux asservir. Autrement dit, à l'horreur planétaire !

L'Europe de la finance imposant l'endettement, les diktats centraux (de Bruxelles), l'Europe de la Pensée Unique et du grignotage progressif des libertés et des souverainetés, l'Europe des Euro-Régions et de la vision "unisexe", nous mène directement au Nouvel Ordre Mondial. Elle n'est qu'une étape insidieuse...

Et cette étape, nous devons absolument la refuser en sortant de l'Europe (clairement, comme avec l'UPR), pour ne pas subir ensuite la dictature monstrueuse et irréversible du Nouvel Ordre Mondial.

Eva R-sistons

.

J'ai publié en septembre 2009 cet article sur mon blog R-sistons à l'intolérable, qui a été repris sur le site Le Grand Soir, suivi du commentaire joint

 .

L’Europe : De la paix à la guerre, le tremplin du Nouvel Ordre Mondial

 

L’Europe des Pères fondateurs, conçue pour la paix, est morte. Sa vocation, du moins proclamée, n’est plus de protéger ses citoyens contre la guerre. Si le vote de l’Irlande ouvre la porte au Traité de Lisbonne imposé aux Français par le coup de force de Sarkozy, c’est toute la nature de l’Europe qui change, avec notamment un seul Ministre des Affaires etrangères, une seule voix faisant taire les dissonances : Comme dit Fonzibrain, " c’est plus simple de manipuler et de corrompre un acteur plutôt que de tenter de manipuler 27 Etats".

Une fois de plus, on nous a trompés : Outre le fait qu’on nous a imposé un Traité dont nous ne voulions pas (Sarkozy est un dictateur en puissance, se fichant éperdument de l’avis des Français, et cela présage pour notre pays de sombres lendemains), la Défense européenne promise passera à la trappe. L’Europe a changé de cap : Instrument pour la paix, et devant impulser une voie originale, proposer au monde un modèle particulier, elle s’est désormais complètement alignée sur le modèle anglo-saxon, sur l’Empire, en fait, et à travers l’OTAN, présidée par un Danois, Rasmussen, nouveau Secrétaire Général, c’est toute l’Europe qui va s’engager sous la bannière américaine. L’UE sera le nouveau supplétif des guerres de l’OTAN, guerres d’agression, prédatrices, préventives, permanentes, et même nucléaires. Autant dire que l’Europe va perdre son âme, sa raison d’être !

Il faut dire que l’Europe ne s’appartient plus. On doit savoir qu’elle est, en fait, grosso-modo, dirigée par les USA ; j’ai eu l’occasion sur mon blog r-sistons à l’intolérable d’attirer l’attention de mes lecteurs sur cette anomalie, à travers le scandale qui a éclaté en Slovénie, quand la population, via des médias plus libres que dans notre pays, a appris avec stupeur que le Gouvernement s’était contenté d’homologuer les décisions imposées par les Américains. C’est une réalité dont il faut prendre conscience : Exit le modèle social européen, la politique de l’UE en faveur de la paix (à travers des hommes comme Chirac, notamment), l’ autonomie. L’UE est modelée par l’Empire ! Sa dernière chance sera le refus, par l’Irlande, du Traite de Lisbonne. Si tel est le cas, les peuples pourront faire la fête !

Et ce n’est pas fini : Israël, qui n’a rien à faire en Europe et qui se mêle de tout, est en train, insidieusement comme toujours, de s’approprier l’Europe, non seulement d’y entrer, en douce, sans que les Européens soient consultés, mais aussi de la contrôler. Je vous le dis : Un jour, Israël, si nous n’y prenons garde, présidera l’Europe ! Et pour imposer quoi ? Une politique d’abord à son service, en dépit de ses crimes innombrables et de sa violation permanente du Droit, ensuite une politique au service des forces les plus réactionnaires, totalitaires, va-t-en guerre. Avec à la clef un ultralibéralisme assassin, la fin des souverainetés et de la démocratie, et un militarisme aux antipodes des objectifs initiaux de l’Europe.

Nous voici bientôt embarqués dans les aventures impériales dont nous, citoyens, ne voulons pas, au détriment des populations les plus pauvres, et au profit des grandes banques et des multinationales.

Mais le but caché, originel, de l’Europe, n’était-il pas, par l’abandon des souverainetés, de servir de tremplin au Nouvel Ordre Mondial qu’une caste cupide et cynique ose imposer à la planète ?

kouchner-iran-french-doctor-folamour

Il est consternant, et affligeant, de voir aujourd’hui un Général français, M. Georgelin, regretter, en quelque sorte, que l’option militaire contre l’Iran soit difficile à exécuter. Ne s’agit-il pas d’un alignement sur les positions du très néonconservateur Sarkozy, et donc de l’Empire, et donc.... sur les projets militaro-financiers de l’Otan ? Et cela non seulement au détriment de l’intérêt de la France, de sa vocation, de ses traditions gaulliennes d’indépendance, mais aussi de la volonté des Français, et plus généralement, de la paix ? France, as-tu perdu la tête ? Et vas-tu sacrifier ta précieuse liberté pour servir les intérêts de dignitaires de la Haute Finance non élus ?

Sur le site Spread The truth, on peut lire : "Madame Day (la Secrétaire Générale de la Commission Européenne) a affirmé que le traité de Lisbonne permettra à l’Europe de parler d’une seule voix, et aidera à façonner le Nouvel Ordre Mondial." L’Europe a-t-elle été conçue pour être le tremplin du Nouvel Ordre Mondial militaro-financier, totalitaire ?

Il est clair que la France, et l’Europe, ont mis le pied dans un engrenage qui risque de les conduire droit dans le mur.. Avec Chirac-de Villepin, notre pays était considéré comme un exemple pour le monde ; aujourd’hui, alignés, vassaux, nous serons avec Sarkozy non seulement au premier rang des entreprises coloniales de l’Empire, mais aussi particulièrement exposés aux représailles "terroristes".

Amis Irlandais, la balle est dans votre camp. Vous êtes l’espoir de l’Europe, et peut-être serez-vous, aussi, prochainement, notre fierté et notre chance. Si le OUI l’emporte, il est à craindre que ne soit ouverte la boîte de Pandore... Les enjeux du vote irlandais sont colossaux !

Eva R-sistons à une Europe au service des intérêts de l’Empire, du NOM, de la Caste qui fait le malheur des peuples.

Eva R-sistons
http://r-sistons.over-blog.com/article-36004089.html

 

URL de cet article 9146
http://legrandsoir.info/L-Europe-De-la-paix-a-la-guerre-le-tremplin-du-Nouvel-Ordre.html

 

COMMENTAIRE 9/09/2009 à 16:52 par Amaru

Les publications d’Eva sont précieuses car elle n’a jamais peur de dire ce qui est à dire et que tout le monde refoule. Chacun de ses textes est une fenêtre qui s’ouvre... Il est donc réjouissant de voir, au travers d’elle... qu’il y a de la vraie résistance. Mais, malheureusement, face à la majorité dont la "conscience" est accolée à l’écran de télé, cette authentique source de désinformation ou de propagande, la Résistance ne fait que témoigner de quelque chose qui frôle le folklorique, en ce sens qu’elle se nourrit elle-même d’une illusion que la Résistance aurait été la reine de l’après guerre, alors qu’en réalité, la Résistance n’a dû son aura qu’à des concours de circonstances, celle du Général de Gaulle comprise... Et la Résistance Communiste n’a pu s’exprimer que parce que tout le monde savait que ce n’est que l’URSS qui avait vraiment vaincu le Reich... et, de plus, les chars soviétiques n’étaient pas loin... Aujourd’hui, nous sommes très loin d’une telle conjoncture. Il n’y a plus d’Union Soviétique et l’occupation est celle de l’Empire qui sait s’insinuer de partout dans l’informel ou la transparence des choses et des hommes. La France, elle-même a été arrachée à ses racines de 1945 comme de 1789 pour ne devenir qu’une province d’Empire, l’Union Européenne n’étant qu’un relais.

On doit tout de même convenir que la réussite du gaullisme est surtout due au fait de la guerre froide et d’un homme qui a su jouer les équilibristes entre les deux versants, ce qui fait de l’indépendance française sous de Gaulle, quelque chose de théâtral mais dans le fond on a caché tout une somme de compromissions.

Sous couvert d’ouverture au monde arabe, il ne faut pas oublier que la France d’alors armait Israël... en catimini. N’imaginez pas que de Gaulle aurait pu tenir sans ces compromis.

Une résistance, en France, aujourd’hui... n’est qu’une île de rêves. Et la moindre de ses velléités ou le moindre soupçon... de nouveaux caténaires... seront rapidement noyés dans les bastonnades, les incarcérations et les cadavres judicieusement effacés... Ce n’est pas Gorgelin qui va jouer les Chavez ou les Castros ! Et les Castros ne se seraient jamais pu ou n’auraient jamais pu durer sans la Guerre Froide...

Tout le monde sent de partout un état révolutionnaire. Effectivement, il est, mais il n’y a plus personne pour s’y investir, à part une poignée de gens déterminés mais parfaitement isolés par les médias, la propagande et la vigilance policière. Nous sommes plus dans une situation qui ressemble à 1870 qu’à celle de 1945 et nous savons combien la Commune a été radicalement ratatinée...

De plus, l’arnaque de la grippe H1N1 est là pour démobiliser les foules..., la peur règne et les écologistes sont passés au Capitalisme...

Comment peut-on espérer que la population se réveille alors qu’elle survit sous un étouffoir. Avant, il n’y avait que des relais d’antennes émettrices que l’on pouvait démolir, aujourd’hui, la propagande se déverse à partir d’inatteignables satellites... (Il est à noter d’ailleurs, qu’Action Directe s’en est pris à des emblèmes humains et n’a jamais atteint des emblèmes matériels... C’est dire la décrépitude des consciences révolutionnaires !)

J’espère qu’Eva m’excusera de devoir dire tout cela, mais je crois qu’on n’a pas beaucoup de raisons d’être optimistes et j’en suis le plus peiné.

16/04/2014

Hollande a tué l'espérance

 

Hollande a enterré l'espérance de gauche

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

   Nous avons été nombreux à être meurtris par la présidence Sarkozy téléguidée de Washington, de Londres, de Tel-Aviv, et pour le compte des plus nantis. Lorsque la Présidentielle est arrivée, nous avons espéré. En n'importe qui, mais au moins chasser l'intrus.

   Nous avons vu venir le rondouillard Hollande, un brin franchouillard, et se déclarant prêt à combattre la Finance. Il incarnait le changement, l'arrivée au pouvoir de la Gauche, enfin.

   Nous avons découvert le néoconservateur, menant les guerres que Bush n'aurait pas reniées. Nous l'avons vu se prosterner à Washington, bradant la fierté française.

 

Hollande-Obama-USA

 

 

   Nous avons compris que le vrai maître du Président de la France était à Tel-Aviv. Et Hollande s'est prosterné devant le CRIF et devant le Veau d'Or. Jusqu'au ridicule, jusqu'à la lie. Et même jusqu'à imposer aux Français Manuel Valls, l'homme qui voulait tuer ce qui restait du socialisme au PS, même son nom.

   Nous avons vu le socialisme se muer en social-libéralisme puis en libéralisme. Même les non-imposés durent mettre la main à la poche.

   Et nous avons réalisé qu'en guise de socialisme, on nous fourguait jusqu'en Maternelle des réformes sociétales. Mariage gay devenant de plus en plus triste, assaisonné de PMA et de GPA, et pour les plus petits, de Gender à l'école, bref un égalitarisme évitant soigneusement les disparités sociales, pour se fixer sur l'identité sexuelle au point qu'un jour, nos enfants ne sauront plus qui ils sont réellement. Transgenre oblige, voici que se dessine une humanité transsexuelle, sans sexe précis... Ainsi, ceux qui avaient soif de justice étaient floués. Le socialisme se muait en transhumanisme fou ! (1)

 

Hollande sous Israel

 

 

   Ainsi, Hollande en vendant la France à l'Etranger comme Sarkozy et en changeant les réformes socialistes en sociétales, a tué l'espérance de ceux qui voyaient en lui la Justice sociale enfin devenir prioritaire. Hollande poursuivait la politique de Sarkozy, militaire et financière - en pire, car hypocrite, et de surcroît sociétale. Avec pour horizon Bruxelles, Washington, Tel-Aviv et... le Nouvel Ordre Mondial terrifiant.

   C'est très grave. Des jeunes n'ayant jamais voté avaient mis leur espoir dans le PS, ils ont été abusés. Et comme tant d'autres, à cause du traître Hollande ils ne feront plus jamais confiance en la Gauche. Quel gâchis !

   Après SarkoHollande, l'UMPS, voici venir VallSS : Pour parachever l'oeuvre de destruction du politique, et faire le lit de la dictature du Parti Unique cher au Nouvel Ordre Mondial.

  Aux indignés, il restera la rue. Jusqu'à quand ? Valls s'arrangera pour la rendre sans issue...

   eva R-sistons (Chantal Dupille) 

http://soutien-palestine.blogspot.fr

 

 

(1) http://chantaldupille.over-blog.com/article-le-nouvel-ordre-sexuel-aspects-du-nwo-la-societe-du-futur-transhumaniste-122469203.html

 

15/04/2014

Le mariage gay sans les homos ?

Reuters

Reuters

.

Vers le mariage gay sans les homos ?

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

  

   Le Nouvel Ordre Mondial sort de son chapeau toutes sortes de nouveaux lapins. Tout doit être bouleversé de fond en comble, que cela plaise ou pas. Et justement, en France, on a avec les Hollande-Fabius-Peillon-BHL-Cohn-Bendit... une Gauche Bergé, franc-maçonne, reliée à Tel-Aviv gouverné par des Talmudo-Sionistes fanatiques. Le credo de ces derniers est d'ailleurs "Un peuple élu, une race supérieure, tout dominer, et exterminer ou mettre en esclavage les goyim". Mais pour mettre en esclavage l'humanité au rabais qui subsistera, il faudra des individus déshumanisés, robotisés en quelque sorte : Autrement dit, adieu les hommes, les femmes, les couples, la procréation naturelle, la famille. Et vive le genre unique, neutre, bref les êtres asexués, qu'on pourra asservir à souhait, en échange "du pain et des jeux".

   Pour arriver à ce paradis fou, il fallait trouver un subterfuge. Et c'est ainsi qu'un joli principe républicain, l'égalité, servit de prétexte aux tenants du Nouvel Ordre Mondial pour conduire progressivement à une société sans homme ni femme... en prenant appui sur des féministes radicales comme la Fourest, militant pour une société sans hommes, sur les lesbiennes et sur les homosexuels aspirant aux mêmes droits que tous.  Et ravis de se marier et de procréer bientôt via la PMA et la GPA.

   Tout cela était bien beau, et grâce aux médias aux ordres, put se concrétiser. Le mariage gay a été voté et accepté par une partie des Français. Mais ni la PMA ni la GPA. Et l'hypocrite Valls s'est bien gardé d'en parler tant qu'il n'est pas élu Président, puisque la question divise.

   Mariage gay, PMA, GPA... c'est un engrenage. A un Lecteur homo me demandant mon avis sur la question, j'ai répondu dans un tweet : "Oui au bonheur, si les homos veulent se marier, qu'ils se marient. Non au malheur, non à l'engrenage menant à la société unisexe du Nouvel Ordre Mondial". Car étape après étape, le but final est en effet l'instauration d'une société où la procréation biologique est bannie au profit d'une purement médicale, technique, conduisant aux pires errements.

   Une association d'homos contre le Mariage gay a vu le jour, pour refuser l'engrenage menant à la société barbare du Nouvel Ordre Mondial. Et de plus en plus d'homosexuels, aujourd'hui, réalisent qu'ils ont été floués : On s'est servis d'eux, de leur désir d'être reconnus à part entière. Car l'Oligarchie n'a que faire des droits humains - et de l'humanité ! Ce qu'elle veut, c'est mettre en place une société totalement redessinée n'ayant strictement rien à voir avec la nature humaine et les traditions ancestrales. Une société reposant en particulier sur la mesure phare de la Procréation Médicalement Assistée, médicale, technique.

  Alors aujourd'hui, nous tendons vers un mariage gay... sans les homos, refusant d'être instrumentalisés à des fins monstrueuses.  Et c'est tant mieux !

   Eva R-sistons (Chantal Dupille)