17/11/2014

Alerte ! Tout est tordu !

 

medias-tromper-copie-1.jpg

 

Tout est tordu !

Distinguons le vrai du faux !

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Dans ce Nouvel Ordre Mondial qui avance à grands pas grâce à la propagande dans les médias laquais, tout, absolument tout, est tordu. Et les mots comptent ! Ainsi, la "démocratie" signifie en fait la soumission aux diktats de Washington, les caméras appelées aujourd'hui "de protection" sont en réalité des caméras de surveillance généralisée, les "réformes" sont en fait seulement synonymes de sacrifices pour les populations, la "modernité" est en réalité le saccage de nos valeurs, de nos identités, de nos traditions, de nos habitudes - ou encore ceux qui sont honnêtes, attachés à la recherche de la vérité, sont black-listés, présentés comme des fascistes, des racistes, des complotistes et même des négationnistes !

Regardez aussi nos dirigeants : Pour l'Occident, il y a les "démocrates", et les "dictateurs". Mais ceux qui sont appelés "démocrates" sont des crapules soumises à Bruxelles ou à Washington, prêtes à détruire tous les acquis sociaux, les services publics, les Nations, les Droits du Travail, les emplois, les familles, les contrats protégeant les salariés, les territoires, les petites communes, la ruralité, l'autonomie alimentaire, les semences ou la médecine naturelle... et même à propager la guerre partout ! Et ceux qui comme Assad ont derrière eux leur peuple et défendent vaillamment leur souveraineté, sont appelés "dictateurs", sans parler de Poutine diabolisé car il plaide pour un monde multipolaire, de coopération des peuples et de paix, et qu'il ne veut pas du Nouvel Ordre Mondial tuant nations, religions, familles, filiation naturelle, traditions, amour de la patrie... et répandant la mort avec par exemple les OGM désormais interdites en Russie pour le Bien du peuple !

Alors, quand nous écoutons les médias, soyons attentifs, et distinguons le vrai du faux !

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

14/10/2014

Dépopulation : A quelle sauce serons-nous... liquidés ?

  eugenisme--depopulation.jpg

 Dépopulation :

A quelle sauce serons-nous liquidés ?

Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

 

Dépopulation ? Ils en rêvent ! Le Prince Philip (1) comme David Rockefeller ou Bill Gates (dont les vaccins en Afrique sont à des fins eugéniques), et sur le Georgia Guidestones se trouve gravé un commandement étonnant : Maintenir l'humanité en-dessous de 500.000.000 individus (1). Et tout est fait dans ce sens. Alors, à quelle sauce serons-nous mangés ? Voici quelques pistes.  

- La stratégie du chaos conduit par exemple les Musulmans à s'entretuer ; ils sont la bête noire de la Finance anglo-saxonne, des Goldman Sachs, des Rothschild, etc. 

- L'exportation, dans le monde entier, du terrorisme, créé de toutes pièces par l'Occident. On tue, on torture, on égorge, on élimine... L'Afrique jusqu'ici épargnée par ses traditions, en est aujourd'hui infestée à son tour. Bref, la barbarie à la sauce de l'Empire !

- Les guerres civiles et les conflits de toutes natures. Avec à terme, une guerre nucléaire éliminant une grand partie de la population (voire l'humanité toute entière, mais cela, les apprentis-sorciers ne le prévoient pas). La guerre de 14-18 en France a détruit l'identité rurale de notre pays, elle a éliminé les paysans.

- Les bombardements "pour la paix, pour la démocratie, pour protéger Israël", etc : Ainsi, à Gaza Tel-Aviv alléché par le gaz offshore des Palestiniens, et mû aussi par des ambitions messianiques avec la clique au pouvoir, bombarde avec des armes de destruction massive prohibées, provoquant l'extermination lente, sournoise et décisive, des Gazaouis victimes de cancers, de malformations, etc.

- Les pandémies de toutes sortes, artificiellement créées, comme le Sida avec par exemple "un sang contaminé" qui a été exporté en Afrique (hécatombe). Verra-t-on la même chose avec Ebola ? L'Amérique cherche à se débarrasser des populations du Tiers-Monde (3).

- Des populations spécifiques peuvent être visées par des armes biologiques (1)

90295708_p

- L'utilisation de pesticides, d'additifs chimiques ou de colorants nous tue à petits feux,  la mal bouffe industrielle fait des ravages, les semences naturelles sont traquées, les jardins potagers commencent à être criminalisés aux Etats-Unis, et l'Europe risque de suivre (3). On murmure aussi que nos conserves contiendront à l'avenir des micro particules destinées à favoriser la fertilité des individus et une moindre résistance aux maladies.

- Big Pharma nous détruit la santé en nous soignant, et la médecine naturelle est discréditée en attendant d'être interdite ; d'ailleurs nos Médecins ne soignent plus la cause des maladies, mais leurs conséquences, leurs symptômes, etc.  Les vaccins (4) sont soupçonnés de contenir des substances nocives, voire stérilisantes à terme, et les traitements sont souvent cancérigènes.

- Au nom de la "liberté", l'Occident tolère et propage des substances mortifères, alcool, tabac ou drogues diverses... Et les OGM sont soupçonnés par une Russie attentive à la santé de ses citoyens, de provoquer dans trois générations la stérilisation de l'humanité ! (4) En attendant, les OGM sont à l'origine du suicide de centaines de milliers de paysans ruinés, notamment en Inde.

- Le Nouvel Ordre Mondial se fait l'avocat de l'indifférenciation des sexes ou de la PMA qui demain, gèrera artificiellement la reproduction des individus. La famille, pilier de la société, est visée sur tous les plans.

- Tout est fait pour malmener notre environnement. Ainsi, la quête effrénée (et bientôt l'imposition) de gaz de schiste risque d'entraîner de lourdes conséquences environnementales, en particulier sur les ressources en eau menacées de surexploitation et de pollution au détriment des usagers. Ou encore, les peuples premiers ne peuvent plus pêcher, boire... l'eau est contaminée par la cupidité des multinationales !

- Cerise sur la gâteau, l'ambassadeur du Nouvel Ordre Mondial en France, Jacques Attali, nous prépare à l'euthanasie des retraités (puis des personnes handicapées physiques ou mentales, et un jour des chômeurs ?). Lorsque j'avais alerté en 2009 sur mon blog R-sistons à l'intolérable, après avoir entendu entre autres les "Conversations d'Avenir" du sinistre personnage, on ne m'avait pas crue. Il y a un an, enfin, le Journal Marianne s'en est ému, et Internet s'est mobilisé. 

Cette liste n'est pas exhaustive. D'ailleurs, comme le Pentagone orchestre 90% de la Recherche dans le monde, on peut s'attendre à de nouvelles trouvailles pour réduire le nombre d'individus !

Shakespeare disait déjà : "Des fous conduisent des aveugles".

Si nous restons aveugles et sourds aux appels des Lanceurs d'alertes, nous saurons, au moins, à quelle sauce nous serons liquidés demain... 

Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

 je viens de lire sur les Georgia Guide Stone population  RV le 15 septembre 2017 à 8 heures ? Nouvel Ordre Mondial: wikistrike.com/2014/10/le-mys


 

1) Eugénisme et agenda mondial de dépopulation

«Dans l’éventualité où je serais réincarné, je voudrais revenir comme un virus mortel, afin de contribuer en quelque chose pour résoudre la surpopulation» – Extrait de la préface de la biographie «Si j’étais un animal» du Prince Philip.

2)http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/31/89/29/Fusion-hors-... 

3) MONSANTO veut interdire les jardins potagers

europe : vers une interdiction des potagers prives

ou Europe : vers une interdiction des potagers privés « État du

etc

4) Dérives: Vaccins douteux,OGM qui stérilisent,traitements ménopause cancérigènes

 

 

26/07/2014

Résistance : Non au Nouvel Ordre Mondial

 

 

 

 

 .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment résister ? La parution complète ici :

Résistance, dossier - Pour un vrai 14 Juillet: Reprendre la Bastille - Le 14.7.2015

http://chantaldupille.over-blog.com/article-resistance-dossier-pour-un-vrai-14-juillet-reprendre-la-bastille-le-14-7-2015-124229080.html

 

05:05 Écrit par Eva R-sistons dans Résister | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouvel ordre mondial, résister, ogm, génocides |  Facebook |

24/11/2010

Grande braderie des travailleurs... Alerte ! Salariés soldés ! Par eva R-sistons

32

 

http://yatuu.free.fr/?p=231

 

Alerte ! Travailleurs en soldes...

 

Trouvé cette image sur over-blog,

elle est éloquente.

Les humains n'existent plus.

On les brade, comme une vulgaire marchandise.

Celui qui se vend le mieux,

celui qui a le plus de chance de trouver un boulot

alors qu'on les supprime tous,

c'est celui qui se vend le moins cher.

 

A l'ère Sarkozy,

valet du Nouvel Ordre Mondial contre les peuples,

on licencie, on délocalise,

on brade, on casse (les salaires).

 

Les emplois industriels sont en voie de disparition,

les agriculteurs se meurent ou se suicident,

les fonctionnaires sont dégraissés

et n'ont même plus la garantie de leur emploi,

les caissières seront remplacées par des appareils

comme avant elles les chauffeurs de bus,

les agents du Métro ou les pompistes,

il restera les emplois verts, au mieux,

ou de larbins, au pire.

L'emploi sera un luxe, une denrée rare.

 

Allons, allons,

encore un peu,

et on assistera à la grande braderie finale !

On rasera gratis, ou plutôt on travaillera gratis,

tous esclaves, bientôt !

C'est le rêve des maîtres du monde:

Un volet de main d'oeuvre

taillable et corvéable à merci,

en échange d'un bol de riz,

et le reste, eh bien on l'éliminera:

Guerres, crises ou pandémies provoquées, OGM,

voilà le grand ménage,

il faut moins de pollution et plus de tranquillité,

et bien sûr plus de ressources à se partager,

ce n'est pas de la science fiction,

c'est le Nouvel Ordre Mondial.

 

Bonnes gens, au menu, maintenant,

les soldes de travailleurs !

Travail cassé. Prix cassés...

Ca vous dit ?

Non ?

Bon sang, réagissez !

Sinon demain,

le Nouvel Ordre Mondial

aura imposé sa dictature assassine !

 

eva R-sistons

 

 

 

 .

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.caraibeexpress.com/spip.php?article977

08:31 Écrit par Eva R-sistons dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travail, soldes, nouvel ordre mondial, ogm, sarkozy |  Facebook |

14/06/2010

Alerte ! Le Nouvel Ordre Mondial s'apprête à tuer nos emplois. Par eva R-sistons

pauvres-tt-possible-j.jpg

A-t-on réalisé que le Nouvel Ordre Mondial à l'oeuvre s'apprête à tuer nos emplois ? Pourquoi l'investissement productif, alors que la spéculation rapporte plus, sans fatigue ?

Et puis, un employé revendique ! Il fait grève ! Il prend des congés maternité ! C'est tellement plus rentable, et pratique, de tout robotiser ! Plus d'employés sur les quais de métro,  personne pour nous accueillir dans les stations-services, la banque nouvelle génération utilise des distributeurs automatiques, bientôt plus d'hôtesses d'accueil dans les super-marchés, plus de caissières, rien.... Le joli monde que voilà ! Comment nos enfants vont-ils travailler ? Soit dit en passant, la société communiste si décriée offrait un emploi à TOUS !!!

Les fonctionnaires ? Tous en voie de disparition, bientôt un vestige. Même l'Armée de la Nation, la Police, la Gendarmerie seront un souvenir ! A la place, des mercenaires, comme à Blackwater ! Des sociétés militaires privées, sans foi ni loi, seulement appâtées par le gain et non par la défense de la France et des Français !

Les agriculteurs ? Bientôt un souvenir, suicidés ou désespérés. Même nos jardins potagers sont menacés, comme aux USA ! En avant les OGM, le contrôle total des populations par l'arme alimentaire !

Les emplois industriels ? Ils disparaissent tous les uns après les autres !

Que restera-t-il ? Au mieux des emplois de service, au pire des emplois de larbins !

Vous n'êtes pas d'accord ? Manifestez !

Pour vous, le Nouvel Ordre Mondial a prévu les lois martiales, la peine de mort pour les manifestants et les émeutiers.

Alors, il est pas beau, l'avenir ??

Eva R-sistons à l'intolérable

http://r-sistons.over-blog.com

Ne manquez pas de lire:

http://sos-crise.over-blog.com/article-le-monde-est-dirig...


Le travail d'aujourd'hui tue l'emploi de demain

L'emploi -le chômage, en fait ! -est un problème récurrent de la société française. Quelle que soit la conjoncture économique, le pays a du mal à passer sous la barre des 10 % et, lorsqu'il y parvient, la tendance à la baisse ne se confirme pas sur une longue période. Les économistes ont depuis longtemps fourni toutes les explications, à défaut d'avoir pu proposer des moyens concrets et surtout applicables de sortir de cette situation qui nous distingue de tous nos voisins européens. Certains d'entre eux, l'Espagne notamment, ont une fourchette plus ouverte que celle de la France, mais réussissent de ce fait, en bonne période, à atteindre des situations de quasi-plein-emploi, quitte à retomber brusquement ensuite sur un taux de chômage double du nôtre. Nous échappons en partie à ces soubresauts, mais nous connaissons un chômage endémique ! Parallèlement, un nouveau problème est apparu depuis peu : le travail est devenu psychologiquement difficile, angoissant, « stressant ». Cela conduit une proportion non négligeable de ceux qui subissent cette pression à la maladie professionnelle, voire, dans le pire des cas, au suicide. Ce qui nous paraît à la fois intéressant et troublant, c'est que, si ces phénomènes sont bien connus et largement commentés, rares sont ceux qui font un lien entre les deux. La segmentation de la pensée qui caractérise les modes de raisonnement dominants -par opposition à une approche systémique de la réalité -classe chaque phénomène dans une « boîte » et n'envisage pas de passerelles entre ces « silos mentaux ». Cette forme de fuite devant la complexité de la réalité constitue une limite certaine à la recherche de solutions collectives.

Et pourtant… La question n'est bien sûr pas d'expliquer l'un par l'autre, dans une logique de causalité directe et absolue qui serait un non-sens intellectuel. Elle est de regarder si l'un des phénomènes, la détérioration prononcée du travail, ne rend pas plus compliquée la solution de l'autre, la réduction durable du taux de chômage.

Quelle est en effet la conséquence majeure de la détérioration du travail sur les comportements des salariés ? Pour faire court, elle les conduit à des stratégies de retrait, à un désinvestissement du travail, à la fois émotionnel et en temps, au profit d'un investissement dans d'autres sphères, la sphère privée sous toutes ces formes, où ils peuvent vivre la « vraie vie ». Ce « transfert d'investissement » est bien perçu par les DRH, qui parfois ont du mal à y faire face, soit qu'ils tentent de proposer, à la population cadre en particulier, un « deal » plus attractif, soit qu'ils engagent leurs entreprises dans des politiques de contrôle contraignant qui ne disent pas leur nom, telles que la multiplication des indicateurs de gestion, censés « encadrer » les comportements au travail.

Par ailleurs, ces comportements de retrait face à la dureté croissante du travail rejoignent un phénomène beaucoup moins connu et surtout enfoui sous un accord implicite de toutes les parties concernées pour n'en pas parler, celui des « poches de sous-travail ». Soient tous les secteurs, publics ou privés, dans lesquels le « taux d'engagement » des personnels (c'est-à-dire la proportion du temps passé réellement à travailler par rapport au temps de travail supposé ou officiel) tombe en dessous d'un seuil que l'on peut estimer à 65 %. Ces phénomènes, que nos travaux nous permettent régulièrement d'identifier, n'apparaissent que très rarement au grand jour. Ils sont vécus par la collectivité comme « honteux » et il faut que la Cour des comptes s'en empare - dans le cas des contrôleurs aériens par exemple -pour qu'ils arrivent de façon éphémère sur l'agenda médiatique, avant d'être à nouveau recouverts d'un silence consensuel.

Confrontées à ces problèmes, les entreprises cherchent toutes solutions permettant de réduire leur dépendance vis-à-vis du travail humain. A défaut de pouvoir lutter efficacement -et rapidement -contre ces maux, elles se tournent vers tout ce qui va permettre de maîtriser à nouveau les rythmes de travail, sans avoir à affronter des problèmes sociaux qui viendraient encore compliquer leur situation actuelle. On voit donc réapparaître ici et là du travail à la chaîne, qui oblige le salarié à s'adapter au rythme de celle-ci, perdant ainsi « l'autonomie de son geste » ; notre pays devient progressivement le champion du monde de la mécanisation, comme si la disparition du travail humain au profit du robot était par définition un progrès donc non contestable. La réalité, c'est que la dureté du travail d'aujourd'hui et les stratégies de retrait qui en découlent se cumulent au sous-travail « éparpillé » et contribuent ainsi, dans des proportions qui jusque-là n'ont fait l'objet d'aucune étude, à tuer l'emploi de demain.

http://www.lesechos.fr/info/analyses/020569187004-le-travail-d-aujourd-hui-tue-l-emploi-de-demain.htm

Créer une entreprise: politiquement correct pour la droite, mais plus dans les discours que dans les faits

Existe-t-il un politiquement correct de droite ?

FRANCOIS DE LA CHEVALERIE EST ENTREPRENEUR.

Qui dit politiquement correct pense plutôt à un discours de gauche, friand de bons sentiments. Toutefois, par ignorance d'une réalité complexe, il s'abîme souvent dans de seules leçons de morale. De surcroît, ceux-là mêmes qui le professent s'en détournent dès lors qu'ils sont mis directement à contribution. Les exemples ne manquent pas : l'on maudit l'exclusion dans les quartiers populaires sans jamais y mettre les pieds, l'on s'émeut de l'inégalité des chances tout en bataillant pour que ses enfants ne fréquentent pas un établissement mal situé.

Le politiquement correct de gauche a-t-il son pendant à droite ? Le thème de la création d'entreprise en fournit volontiers la trame. Se déclinant autour de slogans volontaristes, celle-ci est souvent présentée comme la panacée à tous les maux. Contre l'anémie du tissu industriel, contre le chômage, contre un pays par trop fonctionnarisé. S'abreuvant de supposées valeurs -dynamisme, initiative, liberté -elle serait presque le couronnement d'une vie réussie.

Seulement voilà, comme pour le politiquement correct de gauche, entre discours et réalité, se dresse un abîme. L'un comme l'autre souffrant des mêmes travers.

Alors que la droite loue les mérites de la création d'entreprise, ses protagonistes s'y frottent rarement. Car, sur le terrain, celle-ci est une tout autre affaire. Son accomplissement passe par de lourds sacrifices : travail à la dure, revenus incertains, responsabilités juridiques, hypothèques sur des biens immobiliers. Bien davantage que les formalités, c'est l'inévitable prise de risque sur les deniers personnels qui perturbe. Mieux vaut se fondre dans une grande entreprise ou une institution plutôt que de s'aventurer dans l'inconnu ! C'est le choix de la majorité des tenants de l'élite entrepreneuriale en France, lesquels préfèrent engranger sans trop de peine les avantages dus à leurs diplômes, à leur rang. Dès lors, vanter la création d'entreprise s'apparente à de la propagande destinée surtout aux recalés, aux jeunes, aux chômeurs, aux immigrés, à tous ceux qui n'ont pas d'autres choix que de créer leur entreprise, c'est-à-dire leur propre emploi.

Cette dérive aboutit à la mise en oeuvre de fausses bonnes solutions, comme le statut d'autopreneur ou le concours de création d'entreprises innovantes du ministère de la Recherche. Dans les deux cas, les résultats sont accablants avec peu de créations d'emploi, et une instabilité chronique. Qui plus est, ce paradoxe affecte l'ensemble de l'économie. Exceptionnellement impliqués à titre personnel dans des créations d'entreprise, les banquiers comprennent mal l'univers peu palpitant des PME, à la trésorerie souvent exsangue. En témoignent leurs difficultés à accéder aux crédits bancaires, voire à des marchés. Cette situation génère des frustrations ou une amertume assez comparables à celles que ressentent, de leur côté, animateurs sociaux et éducateurs.

Qu'il soit de gauche ou de droite, le politiquement correct s'offre comme la gestion à distance de problèmes souvent insurmontables. Il illustre la position d'une élite qui, tout en se parant des vertus d'un discours séduisant, est peu prompte à aller réellement au charbon
http://www.lesechos.fr/info/analyses/020690071812-existe-t-il-un-politiquement-correct-de-droite--.htm

25/05/2009

Des criminels sont à la tête du monde, ils doivent être jugés

Le sort de l'humanité est entre les mains de gens complètement dérangés. Si avides, si insensibles, si égoïstes, si cruels, si indifférents aux autres, si cupides, si..., si..., la liste est longue, bref si déments, qu'ils relèvent de la psychiâtrie. La place de ceux qui composent l'"Elite" (oligarchie de l'argent et du pouvoir auto-proclamée telle) est dans un asile, ou, comme le dit Jean ZIEGLER, devant un Tribunal de Nuremberg: Pour rendre compte de leurs abominables forfaits, qui dépassent tout ce qui s'est fait dans le monde jusqu'alors. Et le Nouvel Ordre Mondial (le NOM) tant vanté dans nos médias criminels, est une monstruosité !

Ce NOM prépare l'asservissement de l'humanité à une poignée de Hauts financiers, de dirigeants des multinationales de mort (pétrole, chimie, nucléaire, armement etc), de monarques ayant perdu la tête, de propriétaires de grands médias, de chefs d'Etat, etc. Cette pseudo Elite est un ramassis de racailles, déguisée en bienfaiteurs de l'humanité.

Si on lit les programmes de certains d'entre eux, qui osent publier leurs abjections, il faudrait pour le bonheur de l'humanité, des guerres préventives, permanentes, nucléaires, et cela pour la paix, le Bien, la démocratie, la liberté, et puis il faudrait éliminer les classes moyennes, et d'une façon générale 60 à 80 % de l'humanité (les plus pauvres, les plus vieux, les plus malades, les plus handicapés, les plus faibles, les moins doués, etc belle société eugénique qu'Hitler ne renierait pas !), euthanasier les retraités, interdire les jardins potagers et les semences naturelles, mettre en prison les gamins en culottes courtes et même faire avorter les mères "à risques" (de progéniture à problèmes) tandis que les délinquants en col blancs seraient exonérés de leurs crimes, obliger l'humanité à cultiver des OGM, à se faire vacciner en masse  pour enrichir l'Industrie pharmaceutique, et aussi tout marchandiser, tout breveter même des plantes séculaires, etc etc.

Autres techniques employées par cette Elite Folamour : Haarp, le contrôle total des populations (tous pucés, tous suivis, tous aux ordres...), les dérèglements climatiques provoqués, les armes biologiques, des crises et des pandémies créées de toutes pièces, des robots à la place des employés, des emplois sous-payés, dégraissables, "flexicables", délocalisables, bref taillables et corvéables à merci, étant entendu que le travailleur est sacrifié au capital, le réel au virtuel, les individus à leurs maîtres auto-proclamés tels, et ce n'est pas tout ! Toute trace de social, de Droit (du travail par ex), de services publics, de liberté (de l'information, de réunion, de grève...), de protection en matière de santé, de retraite (les vieux sont trop coûteux !), d'éducation gratuite, etc, tout cela doit disparaître, la jungle pour tous, et la réussite seulement pour les plus forts, les plus cupides, les plus ambitieux, les plus dénués de scrupules !

Ces gens se réunissent à Bilderberg ou ailleurs, dans le secret car leurs projets sont innommables, leurs ancêtres ont conçu les grandes guerres mondiales, les entreprises coloniales, les politiques de rigueur, d'austérité, comme aujourd'hui, en toute impunité ! Et en mentant aux populations ! Et cette mafia de vampires à visages humains, cette lèpre abjecte, prospère sans être inquiétée ? Où est la justice ? Où est le Droit ?

Cette pègre nous ment (armes de destruction massive en Irak...), elle nous manipule (infos, 11.9...), elle prépare un gouvernement planétaire totalitaire, qui aura droit de vie et de mort sur chacun de nous, elle saccage la nature, elle s'empare de territoires entiers pour contrôler les ressources, en laissant derrière elle ruines, souffrances, morts innombrables ! Son maître est Mâmon, son Dieu Lucifer, et n'importe quel croyant peut l'ajouter : Elle aura l'éternité pour se repentir de ses abominables forfaits ! 

Il est temps de mettre en place un Grand Tribunal de Nuremberg pour juger ces malfaiteurs de l'humanité, tous ces apprentis sorciers qui broient les peuples sans états d'âme, il est temps qu'ils rendent compte de leurs crimes, et leurs vils laquais aussi, qu'il soient dans les Médias ou à la tête des gouvernements prédateurs, iniques, va-t-en guerres !

Il est du devoir des peuples d'exiger que Justice soit faite. La gouvernance illégale doit être prohibée, et ses membres doivent être poursuivis. Sans cela, nous allons avoir bientôt une dictature intolérable, une guerre mondiale monstrueuse, après pandémies et crises provoquées délibérément, bref nous allons vivre l'enfer, nos enfants encore plus s'ils survivent, et l'humanité sera en danger d'extinction !

Eva R-sistons à l'intolérable

http://r-sistons.over-blog.com http://sos-crise.over-blog.com  etc