17/11/2014

Alerte ! Tout est tordu !

 

medias-tromper-copie-1.jpg

 

Tout est tordu !

Distinguons le vrai du faux !

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Dans ce Nouvel Ordre Mondial qui avance à grands pas grâce à la propagande dans les médias laquais, tout, absolument tout, est tordu. Et les mots comptent ! Ainsi, la "démocratie" signifie en fait la soumission aux diktats de Washington, les caméras appelées aujourd'hui "de protection" sont en réalité des caméras de surveillance généralisée, les "réformes" sont en fait seulement synonymes de sacrifices pour les populations, la "modernité" est en réalité le saccage de nos valeurs, de nos identités, de nos traditions, de nos habitudes - ou encore ceux qui sont honnêtes, attachés à la recherche de la vérité, sont black-listés, présentés comme des fascistes, des racistes, des complotistes et même des négationnistes !

Regardez aussi nos dirigeants : Pour l'Occident, il y a les "démocrates", et les "dictateurs". Mais ceux qui sont appelés "démocrates" sont des crapules soumises à Bruxelles ou à Washington, prêtes à détruire tous les acquis sociaux, les services publics, les Nations, les Droits du Travail, les emplois, les familles, les contrats protégeant les salariés, les territoires, les petites communes, la ruralité, l'autonomie alimentaire, les semences ou la médecine naturelle... et même à propager la guerre partout ! Et ceux qui comme Assad ont derrière eux leur peuple et défendent vaillamment leur souveraineté, sont appelés "dictateurs", sans parler de Poutine diabolisé car il plaide pour un monde multipolaire, de coopération des peuples et de paix, et qu'il ne veut pas du Nouvel Ordre Mondial tuant nations, religions, familles, filiation naturelle, traditions, amour de la patrie... et répandant la mort avec par exemple les OGM désormais interdites en Russie pour le Bien du peuple !

Alors, quand nous écoutons les médias, soyons attentifs, et distinguons le vrai du faux !

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

06/04/2008

Répulsif pour tous ? A qui le tour ?

Je ne sais pas si c'est parce que Monsanto fait la Une, pas toujours pour le meilleur d'ailleurs et c'est tant mieux, mais les produits chimiques sont employés partout.  Et les cancers augmentent. C'est aussi ça, la "modernité".

 Modernité ? Quand vous entendez ce mot, aujourd'hui, méfiez-vous, ça cache de nouvelles saloperies pour les peuples - pas pour les milliardaires qui ont droit de vie et de mort, de plus en plus, sur les pucerons que nous sommes.

 Donc, on répulse, ou on répulsive, comme vous voulez, du haut du ciel, on arrose les champs et les maisons et les gens et les animaux avec. Et puis on a des pesticides dans la bouffe, et puis dans l'estomac, et puis partout.

Comme s'il n'y avait pas assez de répulsifs dans nos vies, voilà que les maires en utilisent contre les sdf. Et puis maintenant, d'une certaine façon, contre les jeunes qui se regroupent devant leurs immeubles.... A qui le tour ?

 Mais oui, bien sûr, les étrangers. Sus aux migrants pourtant taillables et corvéables à merci ! Il faut faire du chiffre, et le charmant ministre de l'Intérieur français veille. Les vies détruites, tant pis.  Mettez-moi ça au Centre de rétention, ou dans la Seine, ou dans la Marne, ou dans des boat-people, ou dans des avions si les passagers ne protestent pas trop. Bon voyage ! L' Europe des Droits de l'Homme, la vieille Europe terre d'accueil, l'Eldorado des pauvres.... Boum ! Direction l'enfer, ou au mieux, la reconduite à la frontière.

 En France, on innove : Le contrôle au faciès, les rafles à la sortie des écoles, l'enfermement, parfois la mort - par défenestration comme l'autre jour, une Jaune, par noyade comme aujourd'hui, un Noir, ou par pendaison dans une prison. Le Blanc règne. Ordre Nouveau. Et on commémore la Shoah des Juifs ? Comprenne qui pourra !

Depuis quelques mois, les individus  sont traités comme du bétail, pas comme des êtres humains. Et aujourd'hui, avec le Prince, avec Machiavel, de l'autre côté, il n'y a plus d'êtres humains non plus : Que des brutes et des bourreaux. C'est la "démocratie irréprochable", comme dit Sarkozy, ou la "civilisation", ou "la modernité". Vous avez dit progrès ?

 Mais le plus élaboré, tenez-vous bien, c'est le répulsif pour les retraités. Dans son fameux rapport,  le socialo-libéral ou le libéral-mégalo Attila, pardon Attali, envisage sans état d'âme l'euthanasie des retraités. Jolie société, n'est-ce pas ? Vous avez dit civilisation ? Moi, j'appelle ça barbarie. Chacun voit midi à sa porte...

 Le soleil brille de moins en moins pour tout le monde.

 Au fait, si on commémorait tous mai 68 dans la rue ?

 Un vrai mai 68, cette fois, un grand, un très grand mai 68....

 Eva