23/10/2010

La fallacieuse lutte contre le terrorisme: Citoyens, vous êtes bernés !

Le Chat et le terrorisme
http://lafontanelle.free.fr/index.php/2006/12/01/
.
Terrorisme ! Un épouvantail brandi à tout moment.
Lutter contre le terrorisme ?
Quelle imposture !
2000 membres d'Al Quaïda dans le monde
(source Expert français en terrorisme,
pardon je ne me souviens plus de son nom),
et ces 2000 là terrorisent les puissantes armadas de l'Occident.
Loufoque ! Très loufoque...
Un bon Service de Renseignement suffirait à les terrasser.
.
Alors, pourquoi cet épouvantail à peuples ?
.
- Pour faire peur, d'abord.
Une personne terrorisée vote pour celui
qui lui promet la Sécurité. Point.
.
- Ensuite, pour mieux contrôler les citoyens.
Au nom du terrorisme, tout est minutieusement épié,
surveillé, noté, imprimé, archivé.
Nos moindres faits et gestes !
Et les fichiers se recoupent,
oh merveille de la technologie triomphante.
.
- Et puis, il y a les lois liberticides.
Au nom de la lutte contre le terrorisme,
on supprime peu à peu toutes nos libertés.
Au final, que restera-t-il ?
Le terrorisme est un prétexte commode
pour faire accepter l'intolérable. Pfff !!!
.
- C'est aussi un moyen de dominer les consciences
pour, ensuite, se permettre de tout contrôler:
Ressources, pays récalcitrants, régions entières...
Le Terrorisme est le meilleur allié de
la fort peu démocratique entreprise occidentale
de domination du monde. Vous avez dit hégémonie ?
Impérialisme pas mort. Et même bien vivant !
.
- Le terrorisme incite à fabriquer des armes,
pour se défendre contre... une menace imaginaire.
Les pays qui ont peur,
(et on s'arrange, pardi, pour qu'ils aient peur),
se fournissent en armes auprès de ceux
qui les fabriquent et qui instrumentalisent la peur .
Les mulinationales de l'armement se frottent les mains.
Et pour services rendus,
non aux citoyens restés sur le carreau, eux,
mais aux Maîtres du monde,
les Gouvernements reconnaissants
octroient aux marchands de morts, après leur disparition,
rues à leur nom, plaques commémoratives...
et de leur vivant, ils sont chouchoutés
par les Médias et par les Politiques et par les Financiers
(liste non exhaustive).
Fortune, pouvoir, prestige assurés !
Tuez le plus possible,
et vous serez encensés.
Drôle de "civilisation" !
Le Petit Prince de St Exupéry,
s'il regardait notre planète,
serait encore bien étonné.
Candide (de Voltaire), aussi !
.
- Mais ce n'est pas Tout !
Bonnes gens, vous avez peur ?
Blotissez-vous sous les ailes protectrices
du Nouveau Désordre Mondial.
Pardon, du "Nouvel Ordre Mondial".
Ils n'attendent que ça,
les concepteurs de cette jolie, jolie structure !
.
Alors, le "terrorisme",
il est pas utile ?
Pour les crédules, au moins.
Et tant pis pour eux, ils l'auront cherché !
.
Eva R-sistons

petit-prince-nettoie.jpg





  .

10/08/2009

Le devoir de résister à la 3e guerre mondiale en préparation

Le monde (des puissants) se prépare à la guerre. Les vampires de la finance ont besoin de sang pour prospérer; Les médias ont besoin de sensations pour prospérer; Les industriels de la Chimie, de l'Armement, de la Reconstruction, du Pétrole... ont besoin de guerres pour prospérer. Sur des chaînes publiques, Marie Drucker célèbre ceux qui meurent pour la patrie (au fait, quelle est la sienne ? Israël ?), mais en réalité nous mourons pour les multinationales apatrides. Les citoyens font la guerre pour ceux qui les décrètent. Et ceux qui les décrètent se protègent dans leurs bunkers 4 étoiles, et récoltent les bénéfices des guerres faites par les autres.

Les puissants ne sont puissants que parce que nous sommes à genoux. 

Et si nous restons les bras croisés, il n'y aura bientôt plus de classe moyenne, encombrante et revendicatrice, mais seulement les oppresseurs et les opprimés, les marchands de canons et les chairs à canons, les maîtres et les esclaves.

Il est temps de réagir. Si nous ne faisons rien, il ne restera que des lambeaux d'humanité, au sens propre comme au sens figuré.

Il est temps de déclarer la guerre à la guerre, d'exiger d'être consultés avant toute guerre, il est temps d'être actifs avant d'être radio-actifs.

Il est temps, aussi, de constituer un Tribunal des Peuples et de juger les auteurs des malheurs des peuples, les auteurs de crises, de pandémies, de plans de réduction de la population, de conflits, de guerres. Le premier poursuivi pourrait être David Rockefeller, le maître de la Chimie qui broie les peuples (industries de guerre, de l'alimentation, de la pharmacie..).

Le Nouvel Ordre Mondial, ce sont les crises, les pandémies, les guerres, une mondialisation financière monstrueuse. Et la destruction des ressources, pour le seul profit de quelques-uns.

Citoyens, au nom de la Vie, au nom de la civilisation, au nom de la paix, au nom des générations futures, nous avons le devoir, nous avons la responsabilité, d'agir. Car bientôt, le seul choix sera entre le servage ou l'euthanasie.

Je choisis de résister, la tête haute, le sentiment du devoir accompli. Et vous ? 

Eva R-sistons à l'intolérable

lire http://r-sistons.over-blog.com/article-34715910.html

Je rappelle que si les femmes cessent pendant au moins 20 mn de remplacer leurs hommes pendant la guerre, à l'arrière, la guerre s'arrête aussitôt.

N'oubliez pas de visiter mon blog qui dit tout sur les crises, http://sos-crise.over-blog.com

 

29/04/2009

Réhumaniser notre société... et Skynet.be !!!

Voilà ! Je peux entrer à nouveau sur mon blog, après moult péripéties et des heures d'essais infructueux. C'est vrai, l'informatique est imprévisible, mais cela n'explique pas tout ! Et je dénonce avec force la deshumanisation de notre société, pour des raisons sordides de profit ! Ainsi, j'ai tenté, en vain, de joindre Skynet.be, attentes coûteuses et inutiles, robots impersonnels...  Il n'y a plus d'êtres humains. L'utilisateur-individu ne compte pas: Au nom de la rentabilité, de l'Argent-dictateur.

Il est temps de ré-humaniser notre société ! En deux mots, moins de profit, plus d'humain.

Lentement, mais sûrement, notre civilisation dérive vers la barbarie...

C'est intolérable, je le dénonce en particulier dans mon blog http://r-sistons.over-blog.com

Mes ennuis, ici : http://r-sistons.skynetblogs.be/post/6934561/aux--adminis...

A noter que si j'ai retrouvé l'usage de ce blog, de mon espace perso, et donc la possibilité de publier,  j'ai perdu l'autre (espace, du blog sus-nommé)! Liberté à géométrie variable ... Les voies de skynet.be sont décidément bien impénétrables !

Eva

21:07 Écrit par Eva R-sistons dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skyet be, deshumanisation, civilisation, barbarie |  Facebook |

09/09/2008

Holocauste des peuples

Holocauste des peuples

par eva R-sistons

 


La politique, étymologiquement, cela veut dire vie de la cité. Harmonieuse, idéalement ! Et pourtant, les peuples souffrent. De plus en plus pressurés, au profit d'une toute petite minorité de requins, il n'y a pas d'autres mots. Ils subissent une politique de régression sociale sans précédent; Les coûts du travail sont sans cesse comprimés. Et le Droit du Travail est de moins en moins favorable au travailleur.  C'est toujours lui qui porte le fardeau des nouvelles mesures qualifiées de "modernes". Au fait, qui est le génial communicateur qui a trouvé ce mot-là ? Quelle habileté ! Parce qu'on assiste surtout à un terrible retour en arrière. Un retour aux périodes les plus noires pour les travailleurs: Sans droits, même pas celui de murmurer, courbant l'échine pour garder un emploi de plus en plus précaire.

Mais les peuples sont de plus en plus menacés dans leur vie même. Les dirigeants évoquent sans état d'âme un nouvelle guerre mondiale, pas moins, avec toutes les horreurs qui l'accompagneront, avec des armes de destruction réellement massive, et cette fois pas comme en Irak. Les uns veulent se maintenir au pouvoir, les autres veulent le conquérir au service encore et toujours du même parti Républicain, d'autres ont une peur pathologique de menaces imaginaires, d'autres encore sont prêts à tout pour massquer la crise, et par-dessus tout, il y a les fameux requins, persuadés de recueillir une fois de plus les juteux profits des conflits: Industriels de l'armement (et d'ailleurs rien ne vaut une bonne guerre pour tester les nouvelles armes) ou de la reconstruction, pour ne citer que ces exemples. Quant aux Grands Médias, ils raffolent des guerres : leurs profits connaissent une courbe ascendante.

Les peuples naissent-ils pour souffrir et pour mourir au profit d'une minorité de prédateurs ? C'est une question qu'on devrait poser un peu plus souvent.

D'autant que les politiciens, les élus si vous préférez, représentent de moins en moins ceux qui les ont élus. Chargés de mettre en oeuvre cette fameuse politique-bien-être de la cité, en faveur des citoyens, ils se retrouvent tôt ou tard - le meilleur exemple est celui de Cohn-Bendit, révolutionnaire gagné au libéralisme le plus créateur d'inégalités - à défendre les intérêts d'une caste militaro -financière. Trahissant la confiance de leurs électeurs !

La politique au service de la cité, c'est un rêve. Sauf dans quelques pays comme le Venezuela. Les politiciens se servent avant de servir ceux qui les ont élus.

Les peuples sont juste le marche-pied des bonnes fortunes d'une minorité, et accessoirement, la chair à canons qui permet à certains d'accroître encore leur puissance, et pas seulement financière. Ils sont sacrifiés aux intérêts d'une toute petite minorité. Oserais-je la comparaison ? Ils sont comme les animaux dans le monde "moderne". Privés de réelle liberté, dans une fause démocratie. Mal-traités. Ecrasés. Epuisés. Stressés. Oui, sacrifiés à la voracité de ceux qui ont le pouvoir. Et appelés à subir sans murmurer, à accepter leur sort comme s'il allait de soi. Appelés à accepter d'avoir à survivre, à souffrir, et même à mourir pour le Grand Capital ! C'est là qu'on voit la perversité du régime libéral : C'est la jungle, le plus fort écrasant le plus faible, et des individus sont au service de l'économie ou plutôt de la finance, alors que si la politique était au service des individus, c'est l'inverse qui se produirait : L'économie serait au service de l'humanité.

Les peuples vont être de plus en plus contrôlés. Bientôt viendra le jour où ils ne pourront même plus protester contre le sort qui leur est réservé.

Et là, la civilisation ne subsistera plus qu'en paroles. Les paroles que prononceront les bourreaux des peuples, pour mieux les berner. encore et toujours..

L'Histoire, pourtant, nous apprend qu'il y a une limite à la souffrance, et à l'excès de puissance.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Les peuples n'ont pas dit leur dernier mot...

Eva

Blogs d' Eva :

R-sistons à l'intolérable (le blog de réference) : http://r-sistons.over-blog.com  

R-sistons à la désinformation http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 

R-sistons au choc de civilisations : http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/

06/04/2008

Répulsif pour tous ? A qui le tour ?

Je ne sais pas si c'est parce que Monsanto fait la Une, pas toujours pour le meilleur d'ailleurs et c'est tant mieux, mais les produits chimiques sont employés partout.  Et les cancers augmentent. C'est aussi ça, la "modernité".

 Modernité ? Quand vous entendez ce mot, aujourd'hui, méfiez-vous, ça cache de nouvelles saloperies pour les peuples - pas pour les milliardaires qui ont droit de vie et de mort, de plus en plus, sur les pucerons que nous sommes.

 Donc, on répulse, ou on répulsive, comme vous voulez, du haut du ciel, on arrose les champs et les maisons et les gens et les animaux avec. Et puis on a des pesticides dans la bouffe, et puis dans l'estomac, et puis partout.

Comme s'il n'y avait pas assez de répulsifs dans nos vies, voilà que les maires en utilisent contre les sdf. Et puis maintenant, d'une certaine façon, contre les jeunes qui se regroupent devant leurs immeubles.... A qui le tour ?

 Mais oui, bien sûr, les étrangers. Sus aux migrants pourtant taillables et corvéables à merci ! Il faut faire du chiffre, et le charmant ministre de l'Intérieur français veille. Les vies détruites, tant pis.  Mettez-moi ça au Centre de rétention, ou dans la Seine, ou dans la Marne, ou dans des boat-people, ou dans des avions si les passagers ne protestent pas trop. Bon voyage ! L' Europe des Droits de l'Homme, la vieille Europe terre d'accueil, l'Eldorado des pauvres.... Boum ! Direction l'enfer, ou au mieux, la reconduite à la frontière.

 En France, on innove : Le contrôle au faciès, les rafles à la sortie des écoles, l'enfermement, parfois la mort - par défenestration comme l'autre jour, une Jaune, par noyade comme aujourd'hui, un Noir, ou par pendaison dans une prison. Le Blanc règne. Ordre Nouveau. Et on commémore la Shoah des Juifs ? Comprenne qui pourra !

Depuis quelques mois, les individus  sont traités comme du bétail, pas comme des êtres humains. Et aujourd'hui, avec le Prince, avec Machiavel, de l'autre côté, il n'y a plus d'êtres humains non plus : Que des brutes et des bourreaux. C'est la "démocratie irréprochable", comme dit Sarkozy, ou la "civilisation", ou "la modernité". Vous avez dit progrès ?

 Mais le plus élaboré, tenez-vous bien, c'est le répulsif pour les retraités. Dans son fameux rapport,  le socialo-libéral ou le libéral-mégalo Attila, pardon Attali, envisage sans état d'âme l'euthanasie des retraités. Jolie société, n'est-ce pas ? Vous avez dit civilisation ? Moi, j'appelle ça barbarie. Chacun voit midi à sa porte...

 Le soleil brille de moins en moins pour tout le monde.

 Au fait, si on commémorait tous mai 68 dans la rue ?

 Un vrai mai 68, cette fois, un grand, un très grand mai 68....

 Eva

17/03/2008

Un si joli monde !

C'est un plaisir de regarder l'Actualité. Plein de charmantes nouvelles ! Morceaux choisis :
Aborigènes, la génération volée. Une particularité de l' Australie ! Les hommes ne savent pas quoi inventer pour prendre soin de leur prochain. Attendrissante initiative, en effet. Les enfants ont la peau trop foncée, alors on les envoie à la blanchisserie ! Comprenez, ils sont séparés de leurs familles, de force, et placés dans des familles blanches. Au nom de la civilisation, comme d'habitude.
Soit dit en passant, Sarkozy aussi a promis une politique de cvilisation.
On peut lui faire confiance ! On aura droit à de la barbarie.
 
Donc, les Aborigènes ont expérimenté le kidnapping de masse. Quel paternalisme ! Aujourd'hui, on appelle ça "génocide culturel".
En Australie, donc, on éradique la culture d'un pays en arrachant les enfants à leur foyer !
Avec les Juifs, c'est encore pire : l'extermination de masse. J'ai aimé l'expression du cinéaste israélien  Amos Oz. " Nous sommes tous des survivants", a-t-il dit. C'est la première fois que j'entends ce mot pour parler de Shoah des Juifs, il est très fort. Survivants ! Cela me rappelle un film : Un boeing s'écrase, quelques survivants dans la Cordillère des Andes. Contraints au canibalisme pour survivre.. Le film, justement, s'appelait je crois " les survivants ".
Dans l'immobilier, il y a quelque chose qui fait fureur, aujourd'hui, pour pallier le manque de logements à prix décent : " Location contre arrangement ". On partage le toit, le canapé, et même le lit. A l'oeil ! Une solution comme une autre pour résoudre la crise du logement. Si vous n'aimez pas, vous pouvez toujours planter votre tente, ou votre mobil-home, sur un terrain de camping. A l'année !
Avec Sarkozy, ça va s'accentuer :  Le prix des logements est toujours plus cher, pour satisfaire les rapaces de l'immobiler; la précarité va se généraliser et l' interim se développer, etc... Un toit en échange de gentils câlins ! A la télé, on a parlé des propriétaires qui " profitent du boom du logement pour assouvir leurs phantasmes " ! Tiens donc !
Drôle de société, quand même, où on ne peut plus se loger convenablement. Vous avez vu le Dr Jivago ? Les immenses maisons pour quelques personnes étaient partagées entre plusieurs familles sans domicile. Ma mère, Russe, est née dans une demeure comme ça : trop grande, trop riche, trop luxueuse.... Les communistes sont arrivés, sa famille est partie. La maison a été partagée entre plusieurs sans logis. Pas mal, non ? Moi, de toutes façons, je suis contre le droit de propriété.  Va pour le troc, et la maison pour tous. Voyez mon premier article sur ce blog, le village du bonheur.. Au fait, dans la Russie communiste, puisque  le toit était vu comme une nécessité, un appartement coûtait le prix d'un voiture, et une voiture, considérée conmme un bien non prioritaire, le prix d'un appartement. Astucieux, non ? Etonnez-vous si, après ça, les vieux Russes ont la nostalgie de cette époque...
Allez, un dernier truc, puisqu'on parle argent. Cette année, on annonce 101 milliards d'euros de profits, un record !  En 4 ans, les profits de CAC 40 ont augmenté de 200 %. Les salaires et les pensions, eux, de 1 % . Les actionnaires s'en mettent plein les poches, et pour les autres, croissance et pouvoir d'achat en berne.
Continuons à tout accepter sans réagir, et on ira tous droit dans le mur. Sauf l'oligarchie !
Eva