23/05/2013

L'Iran n'a jamais attaqué personne - La guerre qui rôde

 

iran-targeted-0921d-be69d-copie-1.jpg

 

Voici un peu plus bas la photo qui a sauté sur mon article ici,

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2012/08/18/l-iran-ne-menace-personne-mais-l-occident-les-usa-oui.html

depuis que j'avais relayé mon post partout

à l'heure où Israël brûle d'attaquer l'Iran

et où la guerre mondiale se rapproche sous de FAUX prétextes.

 

J'ai enfin pu remettre cette image là où elle avait sauté,

relayez-la pour la paix !

Elle vient d'ici = 

 

Score des attaques :

 

Iran : 0 - USA : 51.

 

http://www.europalestine.com/spip.php?article7533

 

Et voici d'autres liens

sur les guerres en préparation

pouvant dégénérer en guerre mondiale = 

 

 

 

 

Iran_versus_USA_attaques_d_autres_pays-99b0d.jpg

 

Score des attaques : Iran : 0 - USA : 51.


.

04:13 Écrit par Eva R-sistons dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iran, guerre, censure, etats-unis, israêl |  Facebook |

12/05/2010

Alerte ! La Police de la Pensée veille (Dictature)

Alerte ! Le blog l'Aviseur de Marc Fievet suspendu ! La Police de la Pensée (non alignée) veille:

Son article commençait ainsi: "Le silence médiatique s’est rompu sur l’étrange noyade d’un vigile de Bobigny d’origine marocaine, agressé par une bande de jeunes juifs, le 30 mars dernier (..) Une enquête à lire dans Bakchich Hebdo n°23 , en kiosques jusqu’au 14 mai "  

J'avais moi-même fait un article dessus, sur mon blog http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/, je l'ai donc supprimé. Il commençait ainsi :

Justice-statue.jpg

  Dans la France communautariste d'aujourd'hui, il vaut mieux être nanti (la Police a aussitôt retrouvé le voleur de moto du fils Sarkozy), et Juif (quand un Juif est attaqué, tous les Médias sont là, les projecteurs sont braqués, la Justice fait son boulot) que pauvre et arabe ! Normal ?  

 Justice: "Selon que vous serez Juif ou Musulman..."   Le silence médiatique s’est rompu sur l’étrange noyade d’un vigile de Bobigny d’origine marocaine, ....

Et il se terminait ainsi:

NB Eva:

Quand un citoyen juif est attaqué par des Musulmans, c'est un crime raciste. Quand un citoyen musulman est attaqué par des Juifs, ce n'est pas un crime raciste. Cherchez l'erreur ! . 

Michel Collon censuré : Il allait parler d'Israël

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-michel-collon-censure-a-la-fac-de-genoble-50288239-comments.html#anchorComment

La dictature des banques, et de la pensée, s'étend... Il est pas joli, notre monde ? eva  

 http://r-sistons.over-blog.com/article-pas-de-bebes-delinquants-terrorisme-imposture-conditionnements-50258554.html

Michel Collon ose parler d'Israël :

Hugo Chavez Michel Collon

  

Le journaliste belge Michel Collon devait donner une conférence sur le campus de Grenoble le 5 avril dernier, intitulée 

« Israël, parlons en ».

Après avoir appris le sujet de son intervention, les universités ont refusé de lui donner un amphithéâtre. Le journaliste Belge a finalement donné sa conférence dans le hall de la faculté.  

 

Aucune jolie étudiante ne révise dans les grands espaces verts de l'université de Grenoble en ce 5 avril : le temps est hivernal. Dans l'immense « galerie des amphis », le bâtiment principal de l'université Pierre Mendès France (UPMF), spécialisée en sciences humaines, un étudiant est en train de coller des affiches. C'est un membre de l'association des étudiants musulmans de France, qui annonce une conférence de Michel Collon, un journaliste belge dont les sujets de prédilections sont le Vénézuela, les médias et Israël. « L'université a refusé de nous donner un amphi » peste-t-il.

Il a imprimé les échanges de mails avec les universités : l'Institut d'études politiques a refusé d'abriter la conférence, renvoyant vers l'UPMF. Après avoir demandé le thème de la conférence, l'université de sciences sociales n'a pas donné suite, prétextant des délais trop courts.

Par téléphone, les organisateurs se sont vu répondre que les amphithéâtres étaient tous occupés. Pourtant, malgré la période d'examen, les amphis sont presque tous libres. Tant pis pour les autorisations : Michel Collon s'exprimera finalement dans le hall de l'université.

« Une université, c'est le lieu du savoir, du libre examen, de la confrontation. Une université qui censure des débats sur des sujets gênants n'est pas une université », tonne le journaliste.

Une petite trentaine de personnes constitue le public, adossé contre les murs ou assis par terre. 

Michel Collon vient de publier un livre titré Israël, parlons en, constitué de 20 entretiens avec des personnalités (dont Noam Chomsky, Shlomo Sand, Alain Gresh ou encore Tariq Ramadan). Il donne en ce moment une série de conférences autour du livre. Dans son intervention, il élimine d'emblée la question religieuse:

« Les États Unis sont alliées des régimes islamistes quand leurs intérêts économiques convergent, et ils sont ennemis de Chavez, qui est extrêmement chrétien. Israël, ce n'est pas une guerre de religion, c'est une guerre coloniale, dont l'idée date de bien avant 1945 ».

Il est plus dans la pédagogie que la polémique:

« Il faut que la polémique se base sur des faits objectifs, est ce que oui où non Israël est un fait colonial. Il faut dépassionner le débat. »

Une étudiante s'interroge sur le refus de l'université d'autoriser la tenue de la conférence dans un amphithéâtres :

«Vous étiez déjà venu à la fac pour parler du Venezuela, il n'y avait pas eu de problèmes » ; « Le problème, c'est ça », lui répond Michel Collon pointant du doigt « Israël » écrit sur la couverture de son livre. Difficile de trouver une once d'antisémitisme dans ses propos. Il a pourtant déjà eu droit à l'injure suprême:

« Tous les gens qui critiquent Israël sont accusés d'antisémitisme parce que les sionistes n'ont pas d'arguments, on ne peut pas justifier les massacres à Gaza ni les bombardements ».

Texte - Y.C.  Photo - Archives solidaires

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-michel-collon-censure-a-la-fac-de-genoble-50288239-comments.html#anchorComment

20:47 Écrit par Eva R-sistons dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : censure, policede la pensee, m collon, l aviseur |  Facebook |

30/04/2010

Veau d'or, vache sacrée: Les 2 mamelles de la France occupée

Antisioniste--liste-tous-les-candidats.jpg

 
Pauvre France ! Via Sarkozy, le candidat  d'Israël et des Etats-Unis pour notre pays afin d' extirper tout ce qui de près ou de loin ressemble au Gaullisme altier, souverain, rayonnant, via Sarkozy, donc, la France est en voie de liquidation avec toutes ses traditions, ses valeurs, ses spécificités. Je ne m'étendrai pas sur ces sujets, j'y reviendrai longuement dans un article bien documenté.
 
Aujourd'hui, je voudrais juste dire que les deux mamelles de la France colonisée, occupée, sionisée, sont la vache sacrée (intouchable, donc) et le veau d'or. Triste destin pour la France éternelle, livrée à une clique de parvenus à l'appétit féroce, dévorant tout ce qui protège socialement de près ou de loin les citoyens, et favorisant sur le plan économique,  financier, juridique, diplomatique etc, les nantis, démultipliant leurs moyens et leurs prébendes.
 
Aujourd'hui, ces nouveaux riches, ces adorateurs de Mâmon, comme au temps du Veau d'Or qui valut au peuple de la Bible la colère de  Yahvé, tous ces parvenus par l'argent et par le pouvoir prônent la compétition la plus féroce, la guerre économique impitoyable, les guerres préventives, permanentes et même nucléaires contre des ennemis inventés de toutes pièces, mais occupant des zones stratégiques ou riches de ressources énergétiques se raréfiant et devenant donc des trésors à conquérir à n'importe quel prix. Bonjour le libéralisme le plus débridé, l'alignement sans condition sur les diktats de Washington et d'Israël, bienvenus les lois les plus brutales, les plus liberticides, et l'impérialisme le plus offensif ! Voici le visage de cette nouvelle France couchée, avilie, humiliée, piétinée, brisée - occupée ! L'ombre d'elle-même. A l'étranger, lorsqu'on voit la terre de Voltaire et des Droits de l'Homme défigurée, on s'étonne, on se gausse, on déplore. La France gaullienne affirmée est devenue un nouvel Etat impérial, flétri et deshonoré.
 
Et à l'intérieur, une vache sacrée a fait son apparition: Les agents et les sympathisants du CRIF ont pris place dans le paysage français, reléguant tous ceux qui voulaient une France forte, libre, non-alignée à des strapontins, quand ils ne sont pas écartés, oui le fleuron de la France, tous les Chauprade, les hauts fonctionnaires d'Etat épris d'indépendance, remplacés par des inconditionnels, mais aussi les grands journalistes comme Enderlin condamnés à faire de la figuration, les Edgar Morin éloignés des plateaux de télévision, au profit d'une cohorte de béni oui-oui à l'Empire, fervents supporters d'Israël devant Yahvé, songeant à investir la France, comme DSK, pour servir l'Etat hébreu D'ABORD ! Et gare aux indépendants, aux intellectuels, aux humanistes, aux patriotes, ils sont désignés à la vindicte, écartés du pouvoir et de la parole, calomniés, dénigrés, taxés d'antisémitisme parce que la tête haute, courageusement, ils défendent la France, l'indépendance, la liberté de parole et de pensée, un Etat fort, souverain ! Oui, malheur à eux, ils sont ostracisés, écartés, censurés, dénigrés, inquiétés, traités comme des pestiférés et des ennemis ... des ennemis de la Nation, eux les citoyens attachés à une France libre, forte, indépendante, souveraine - quel paradoxe ! Tout est inversé !
 
Pas touche mon sioniste, pas touche mon inconditionnel de la politique israélienne et de la politique militaro-financière, il est sacralisé ! Y aura-t-il un jour deux France, celle des patriotes, et celle des vassaux, alignés, collabos ?
 
Alerte ! Faudra-t-il tous, un jour, que nous prenions notre carte au Parti antisioniste qui a eu la sagesse prophétique d'interpeller sur la principale menace pour la France, faudra-t-il que nous militions dans ce Parti pour libérer la France occupée ? Jusqu'à quand allons-nous tolérer que notre pays soit colonisé par des agents de l'Etranger israélo-américain ?
 
Prendre conscience du péril, c'est déjà, d'une certaine manière, commencer à le circonscrire... Il est temps de faire l'union sacrée autour de la France plutôt, comme aujourd'hui, qu'autour de la lutte contre les Musulmans diabolisés et contre les Catholiques eux aussi montrés du doigt !
   
Si nous voulons retrouver notre autonomie et nos valeurs, notre première préoccupation et notre engagement prioritaire doivent être de nous délivrer des chaînes que le Gouvernement sarkozy a posées sur notre pays. La France doit être libérée, ou mourir à elle-même !  
eva R-sistons à la France occupée