30/10/2008

Super Sarko, ou super imposture ?

candidat-courage

http://sarkozix.canalblog.com/archives/p80-20.html

Super Sarko, ou super imposture ?

Par eva R-sistons

 

Les Français sont des veaux, disait de Gaulle. Et c'est vrai qu'on leur fait avaler n'importe quoi.

Sarkozy n'est pas Sarkozy, il est super Sarko.

Sarkozy n'est pas un libéral, il est socialiste.

Sarkozy crée 100.000 nouveaux emplois aidés... alors qu'il en supprime 800.000.

Sarkozy s'entend très bien avec Angela Merckel, alors qu'ils sont aux antipodes l'un de l'autre et qu'ils ont tout pour s'exaspérer mutuellement.

Sarkozy amortit la crise, alors qu'il l'amplifie par ses choix politiques.

Sarkozy a trouvé la potion magique, alors que c'est Gordon Brown.

Sarkozy est victime de la crise, alors que c'est SA politique qui crée le chômage (suppression d'emplois partout, notamment dans la fonction publique, ou par son "travailler plus" qui concentre l'emploi entre les mêmes mains)

Sarkozy renvoie les immigrés chez eux. Non, il en garde une partie pour faire baisser le coût du travail.

Les choses vont mal à cause de la crise, alors que c'est à cause de la politique de Sarkozy (casse sociale, casse des services publics, casse du droit du Travail...)

Sarkozy nous protège du terrorisme en envoyant les troupes en Afghanistan. Faux, il nous expose en France comme jamais auparavant.

Sarkozy a sauvé le monde d'une guerre mondiale, en prenant l'affaire du Caucase en mains. Faux, il a provoqué la crise, en sous-mains, avec ses amis anglo-usraéliens.

Sarkozy est un gaulliste, faux, il casse le Gaullisme, toutes ses valeurs.

Sarkozy rassemble, faux, il nous dresse les uns contre les autres (contre les cheminots, les syndicats, les chômeurs etc)

Sarkozy est un démocrate irréprochable. Faux, jamais par exemple la presse n'a été aussi servile.

Sarkozy défend la liberté. Faux, il censure tous les livres contre lui. Et même les poupées à son effigie !

Sarkozy nous évite la guerre. Faux, il la prépare en sous-mains avec ses alliés anglo-usraéliens contre l'Iran, la Syrie, le Liban, les Russes, les Chinois, les Vénézueliens, etc

Sarkozy est venu en aide à Ingrid. Faux, il était prêt à la sacrifier pour favoriser l'ami Uribe.

Sarkozy aime la France, faux, il en est le fossoyeur. Même de la laïcité à la française !

A vous de continuer la liste....

Avec Sarkozy, on a quand même une chose qui fonctionne très bien. Devinez quoi ?

La communication !

 

eva R-sistons

____________________________________________________________________________

Blogs Eva, entre autres :

R-sistons à l'intolérable (le blog de référence) : http://r-sistons.over-blog.com  

R-sistons à la désinformation http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 

R-sistons au choc de civilisations : http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/ 

 

 

09/09/2008

Holocauste des peuples

Holocauste des peuples

par eva R-sistons

 


La politique, étymologiquement, cela veut dire vie de la cité. Harmonieuse, idéalement ! Et pourtant, les peuples souffrent. De plus en plus pressurés, au profit d'une toute petite minorité de requins, il n'y a pas d'autres mots. Ils subissent une politique de régression sociale sans précédent; Les coûts du travail sont sans cesse comprimés. Et le Droit du Travail est de moins en moins favorable au travailleur.  C'est toujours lui qui porte le fardeau des nouvelles mesures qualifiées de "modernes". Au fait, qui est le génial communicateur qui a trouvé ce mot-là ? Quelle habileté ! Parce qu'on assiste surtout à un terrible retour en arrière. Un retour aux périodes les plus noires pour les travailleurs: Sans droits, même pas celui de murmurer, courbant l'échine pour garder un emploi de plus en plus précaire.

Mais les peuples sont de plus en plus menacés dans leur vie même. Les dirigeants évoquent sans état d'âme un nouvelle guerre mondiale, pas moins, avec toutes les horreurs qui l'accompagneront, avec des armes de destruction réellement massive, et cette fois pas comme en Irak. Les uns veulent se maintenir au pouvoir, les autres veulent le conquérir au service encore et toujours du même parti Républicain, d'autres ont une peur pathologique de menaces imaginaires, d'autres encore sont prêts à tout pour massquer la crise, et par-dessus tout, il y a les fameux requins, persuadés de recueillir une fois de plus les juteux profits des conflits: Industriels de l'armement (et d'ailleurs rien ne vaut une bonne guerre pour tester les nouvelles armes) ou de la reconstruction, pour ne citer que ces exemples. Quant aux Grands Médias, ils raffolent des guerres : leurs profits connaissent une courbe ascendante.

Les peuples naissent-ils pour souffrir et pour mourir au profit d'une minorité de prédateurs ? C'est une question qu'on devrait poser un peu plus souvent.

D'autant que les politiciens, les élus si vous préférez, représentent de moins en moins ceux qui les ont élus. Chargés de mettre en oeuvre cette fameuse politique-bien-être de la cité, en faveur des citoyens, ils se retrouvent tôt ou tard - le meilleur exemple est celui de Cohn-Bendit, révolutionnaire gagné au libéralisme le plus créateur d'inégalités - à défendre les intérêts d'une caste militaro -financière. Trahissant la confiance de leurs électeurs !

La politique au service de la cité, c'est un rêve. Sauf dans quelques pays comme le Venezuela. Les politiciens se servent avant de servir ceux qui les ont élus.

Les peuples sont juste le marche-pied des bonnes fortunes d'une minorité, et accessoirement, la chair à canons qui permet à certains d'accroître encore leur puissance, et pas seulement financière. Ils sont sacrifiés aux intérêts d'une toute petite minorité. Oserais-je la comparaison ? Ils sont comme les animaux dans le monde "moderne". Privés de réelle liberté, dans une fause démocratie. Mal-traités. Ecrasés. Epuisés. Stressés. Oui, sacrifiés à la voracité de ceux qui ont le pouvoir. Et appelés à subir sans murmurer, à accepter leur sort comme s'il allait de soi. Appelés à accepter d'avoir à survivre, à souffrir, et même à mourir pour le Grand Capital ! C'est là qu'on voit la perversité du régime libéral : C'est la jungle, le plus fort écrasant le plus faible, et des individus sont au service de l'économie ou plutôt de la finance, alors que si la politique était au service des individus, c'est l'inverse qui se produirait : L'économie serait au service de l'humanité.

Les peuples vont être de plus en plus contrôlés. Bientôt viendra le jour où ils ne pourront même plus protester contre le sort qui leur est réservé.

Et là, la civilisation ne subsistera plus qu'en paroles. Les paroles que prononceront les bourreaux des peuples, pour mieux les berner. encore et toujours..

L'Histoire, pourtant, nous apprend qu'il y a une limite à la souffrance, et à l'excès de puissance.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Les peuples n'ont pas dit leur dernier mot...

Eva

Blogs d' Eva :

R-sistons à l'intolérable (le blog de réference) : http://r-sistons.over-blog.com  

R-sistons à la désinformation http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com 

R-sistons au choc de civilisations : http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/

07/08/2008

Lettre ouverte à nos frères et soeurs Juifs

Mes amis,

Alors que l'on parle de plus en plus de confrontation, de chocs de civilisations, et même de guerre de l'Occident contre l'Iran, j'aimerais m'adresser à mes frères et soeurs en humanité juifs.

Je suis citoyenne du monde, universaliste, sans identité particulière, car si j'en avais une, cela me crisperait au détriment des autres, de toutes les autres, innombrables à découvrir et avec qui fraterniser; je porte toutes les influences en moi, catholique par mon père d'origine bordelaise, juive et orthodoxe par ma mère Russe-Mongol, protestante par choix, évangélique par conversion (mais sans Eglise pour rester ouverte à toutes les sollicitations, ne pas me fixer sur un lieu particulier, ne pas me crisper sur une identité spécifique), sympathisante de la foi baha'i et focolare car universalistes et fraternelles, et liée par amitié à une musulmane Palestinienne.

Et c'est ainsi qu'une chose abominable comme l'anti-sémitisme, envers les Juifs comme envers les Musulmans tous deux d'origine sémite, me fait horreur. Pour moi il n'y a pas de race, de religion, etc, que des êtres humains à aimer comme ils sont. Ce qui ne m'empêche pas de dénoncer avec force des politiques néfastes aux peuples, comme celle des néo-cons bushistes évangélistes (intégristes évangéliques) et sionistes (intégristes juifs, ce sionisme d'aujourd'hui est politique et n'a rien à voir avec le légitime désir d'une terre où se regrouper pour fuir les persécutions).

Pour moi, l'autre n'a pas d'étiquette religieuse, il est à aimer comme il est, dans sa spécificité, par contre je suis très politisée et je ne me prive pas de dénoncer des politiques contraires aux intérêts des peuples.

J'avais dans mon enfance une amie juive, Melle Weber, qui n'osait pas révéler ses origines. Je ne comprenais pas, pour moi elle était ma copine, point, et je ne supportais déjà pas l'intolérance des autres.

Et puis j'ai grandi, ma mère me révéla ses origines en partie juives alors qu'une autre amie et voisine, Melle Nathan, âgée de 20 ans, m'entraînait avec elle aux réunions de jeunes de la Synagogue de Neuilly (on habitait pas loin).

J'étais horrifiée par la Shoah, je cherchais à en savoir plus, car je ne supporte pas que l'on souffre, que l'on puisse faire souffrir son prochain. Le film Nuit et Brouillard m'avait beaucoup interpellée, et je voulais le revoir.

Or aujourd'hui, on nous inonde à tout propos de commémorations, de cérémonies du souvenir, de voyages pour entretenir la mémoire, de célébrations, etc, pas une journée sans que cet événement abominable ne nous soit rappelé, au cinéma, aux infos, dans la presse. Il y a un sentiment d'exaspération qui se manifeste partout. Trop c'est trop. A trop vouloir nous entretenir du même sujet, cela peut susciter des réactions opposées, de rejet, et au final créer de l'antisémitisme,  ce qui est le contraire du but recherché, de compassion pour la détresse des Juifs injustement persécutés pour leur origine, leur religion, ce qu'ils sont. Moi-même, je suis saturée, excédée ! On est loin des dispositions de ma jeunesse...

Amis juifs, je vous en prie, n'en faites pas trop, pour que cela ne se retourne pas contre vous ! L'excès n'est jamais souhaitable...

L'affaire Siné est révélatrice d'une crispation identitaire. Pourquoi monter en épingle une opinion, même caricaturale ? Cela aussi va à l'encontre de votre désir légitime de combattre l'odieux antisémitisme. Parce qu'on se dit : "Quel pouvoir ils ont de faire licencier un dessinateur, ou de mettre à l'index un préfet, un écrivain, etc, simplement parce que ce qu'ils disent ne convient pas ? "

Et l'accusation d'antisémitisme, à tort, peut "tuer". Moi-même récemment j'ai été accusée d'antisémitisme par un intégriste catho-sioniste (je forge le mot), entre autres parce que je disais "ne nous demandez pas de commémorer la Shoah alors qu'une gigantesque "shoah" des peuples se prépare, l'extermination d'une partie d'entre nous par des guerres, des vaccins qui stérilisent, les OGM qui ruinent et conduisent au suicide," etc, etc, et tout cela pour permettre à une minorité de mieux profiter, égoïstement, des ressources limitées de la planète, et d'avoir moins de pollution. Et le reste à l'avenant. C'est intolérable ! On ne lance pas des accusations comme celle-là, à la légère, parce qu'on dénonce des politiques inhumaines.

On peut se sentir soeur des Juifs, en humanité (parce que citoyens du même monde et enfants du même Créateur), et critiquer avec force la politique de leurs dirigeants, sans être antisémite. On peut être anti-sioniste, et ne pas être anti-sémite. On peut même être Juif, et antisioniste ! Ne mélangeons pas tout.

Je suis heureuse de savoir que désormais le site juif.org me laisse commenter ses informations sans modération, c'est une marque de confiance et elle est révélatrice de son ouverture, que je loue, et des sentiments fraternels qu'ils ont senti en moi - pour tous !

Chers frères et soeurs, résistez aux politiques libérales mises en place, dans vos rangs vous avez eu de grands révolutionnnaires, épris de Justice, ne l'oubliez jamais, et de grands humanistes, comme Théo Klein, Mendes-France, ou M. Hessel . Et ne vous laissez pas abuser par les prêcheurs d'intolérance, de haine et de guerre... Au contraire, tous ensemble, unis, dénonçons les politiques iniques, et déclarons la guerre aux guerres, qui ne résolvent rien et augmentent frustrations,  souffrances - et antisémitisme, car voulues avec force par Israël. Stupidement, car l'Iran n'attaquera jamais ! Il n'est pas fou: Israël a derrière lui une puissante armée, et les Américains. Alors, les guerres-prétextes pour d'autres raisons, économiques, coloniales, de domination... sont intolérables !

Et la question palestinienne est une immense tragédie, violant toutes les règles du Droit international, tragédie indigne d'un pays qui se dit démocratique. D'autant que les Palestiniens ne sont pas responsables de la Shoah. Et pourtant ils la paient, toute leur vie, tous enfermés dans une prison à ciel ouvert, bombardés et martyrisés nuit en jour, ayant à peine de quoi survivre misérablement. Comment un peuple qui a été tant persécuté peut-il à son tour devenir bourreau ?

Le Juif a une vocation, de modèle de vertu et de sacerdoce "royal", religieux, (1) car "élu" par D. (Dieu, pour les Juifs). Qu'il reste fidèle a celle-ci. L'Eternel lui en saura gré, et l'humanité aussi.

Je vous embrasse, en espérance de vous voir retrouver vos vraies valeurs Eva

(1) Voir mon blog http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/article-..., article "le peuple élu, par qui, pour quoi ? La vocation du Juif".

Depuis ce message, j'ai appris que des décideurs israéliens, historien réputé comme membres du gouvernement et sans doute de nombreux militaires, mais aussi de très nombreux citoyens israéliens, sont partisans de voir l'Iran rayé de la carte, avec l'arme nucléaire, en cas de réponse à une attaque ! Ni plus ni moins ! C'est monstrueux ! Exterminer parce qu'on dérange ? Et à qui le tour, ensuite ? Vous qui avez vécu l'horreur de l'extermination, vous envisagez d'exterminer à votre tour ? Mais vous êtes devenus fous, ou quoi ??? Et après ça, vous allez vous étonner si le monde, et pas seulement l'Europe (sondage il y a quelques années), vous considère comme le principal danger aujourd'hui ?

L'apocalypse est en route, probablement, fruit de ceux qui en ont vécu un aperçu. C'est énorme !!!! Et révoltant...

02/08/2008

Les peuples sont toujours floués par les politiques


Les peuples sont toujours floués par les politiques

par eva R-sistons


 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/72/Honore_Daumier_The_Uprising.jpg


Les électeurs élisent des citoyens qui vont les représenter. Mais jamais ils ne les représentent, jamais !

D'abord, ils sont bernés par les Médias menteurs. Désinformation et manipulation oblige. Ensuite, une fois au pouvoir, les élus s'empressent d'oublier leurs promesses et leurs électeurs. Ils s'insèrent dans le système, ambition oblige. Ont-ils d'ailleurs tellement le choix ? Le Système uniformise tout, broie tout. On se soumet, ou on se démet. Et puis, des élus trahissent leurs électeurs. Le "navire- centre" a été abandonné par ses matelots, et la galaxie PS prend l'eau. Kouchner, Besson, Lang, Bockel, etc etc, sans parler des socialistes qui n'ont rien à y faire, comme Valls ou Strauss-Kahn, au service de leur personne ou d'intérêts étrangers.

Les Médias esquivent les vrais débats, comme récemment avec la nouvelle Constitution, ou déforment les enjeux, ou manipulent les questions posées aux sondeurs. Au final, l'approbation des Français à un projet qui ne fait que conforter le pouvoir de celui qui va se retourner contre eux, en cassant le Droit du Travail, les protections sociales, les services publics, l'indépendance de la France etc. Imposture suprême !On applaudit son bourreau. Les médias sont criminels !

Jamais les élus ne représentent les intérêts et les souhaits des électeurs. Et par exemple, les citoyens ne veulent pas de la Constitution européennne.  Ils ne veulent pas être plumés, dépossédés de leurs droits, faire des guerres. Et pourtant, leurs "zélus" votent les guerres, cassent les protections des citoyens, mettent en place des politiques de rigueur pour tous - sauf pour les nantis.

Les syndicats, ce n'est pas mieux. Ils pactisent avec le "diable": En laissant se mettre en place les engrenages qui enseveliront les dernières lois protectrices, en s'évertuant à appeler à des manifestations catégorielles - et donc inutiles, au lieu d'inciter à l'union de tous contre la politique de régression la plus sauvage et la plus brutale jamais mise en place.

Que restera-t-il aux citoyens trompés, abusés, floués, spoliés, écrasés,  dépossédés, meurtris ? La révolte, et la rue.

Sarkozy, prends garde ! Ne vois-tu pas la colère monter ? Ecoute murmurer le peuple. Comme en 1789... On ne se moque pas impunément de lui, en se pavanant avec le sympathique Obama, ou en s'affichant avec Carla ou Ingrid !

Le 10 novembre prochain, avec le Conseil National de la Résistance, nous sommes appelés à nous mettre en route. Pour bouter dehors, définitivement, ceux qui prennent le pouvoir afin de le retourner contre les peuples.

eva R-sistons

Voyez http://r-sistons.over-blog.com pour le 10 novembre, l'appel en tête du blog.

 

23/05/2008

Les 7 mercenaires...

Il y avait les 7 mercenaires, les 7 Samourais. Désormais, il y a le groupe des 7. Il s'agit du gratin des Sarkozistes, les plus Sarkozistes d'entre les Sarkozistes, la fine fleur, les plus fidèles, les inconditionnels, qui se réunissent maintenant entre eux. Le saint des saints - le 7 n'est-il pas le chiffre de la sainteté ?

 Et tout ce monde constituerait un conseil des ministres bis. Fillon doit être content ! Ecarté. Et Rachida Dati, écartée aussi, elle la si fidèle.... En tous cas, elle aura englouti à elle seule, déjà, presque tout le budget du Ministère de la justice. Frais de bouche, et de garde-robe signée Dior. Pire que Chirac. Mme raffole des dîners mondains, ça lui change des fins de mois difficiles de la cité familiale. Vous voulez que je vous dise ? Elle va bien avec Sarkozy. Deux parvenus. Brouillés, ou quoi ? Et pourquoi la Morano, une autre parvenue aux allures de soubrette-favorite, assiste-t-elle aux réunions de ces sept si parfaits ? Et pourquoi pas Dati et Fillon ? Etrange...

 Il y a un détective parmi vous pour mener son enquête ?

 Alors, ces sept mercenaires-là sont décidés à faire la peau aux Français. A les dépouiller de toutes leurs protections sociales. A faire de la France un sous-produit américain. Ah, au fait, en pensant aux USA, je ne sais pourquoi, je pense au Dr Jekyll and M. Hyde Kouchner. Il n'est pas dans les 7, lui ? Il est à Bielderberg, peut-être ? Ou en train de charger des armes dans les sacs de riz ? Etonnant qu'il ne nous parle plus de la 3e guerre mondiale. C'est certainement un sujet de causette pour les Sarkozistes, à l'heure du thé. Comment faire pour se débarrasser de tous les pauvres, des malades, des vieux, des chômeurs, des sdf, des Arabes, des Africains, des Russes, des Chinois, des Vénézueliens, des Equatoriens....? Une belle fiesta nucléaire, quand même, c'est excitant ! Et ca rapporte beaucoup aux Médias. CNN se réjouit d'avance du beau feu d'artifice en préparation..

Allez, avec les sept et tous leurs petits amis au pouvoir, la vie est belle !

Pour les nantis.

 Au fait, la nuit du 4 août, c'est pour quand ???

 

05:08 Écrit par Eva R-sistons dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, dati, kouchner, fillon, morano, medias, nucleaire |  Facebook |

21/04/2008

Je fais un rêve....

Deux images, aujourd'hui. Très frappantes.

 Dans l'une, on voit le Pape saluer Bush, le Vice-Président Cheney..., et puis il s'agenouille devant Ground Zero, ce symbole de l'orgueil américain fracassé.

Moi qui suis croyante, j'ai été révoltée. Le Pape, ce Chef de l'Eglise chrétienne, fraternise avec les plus grands criminels de notre époque, acceptant de fouler le tapis rouge qu'on déroule devant lui, comme si ce tapis n'était pas rouge du sang de tant de victimes de la puissance américaine.

 Je fais un rêve. Je suis Pape, et au lieu de serrer la main aux assassins des peuples, je leur dis: Je viendrai seulement quand vous aurez demandé pardon pour tous vos péchés, et promis de vous amender.

 Bush et sa clique de soi-disant chrétiens, enfreignent tous les commandements divins, et d'abord les plus graves. Ils tuent, ils volent (les ressources des autres), ils mentent, ils font de faux témoignages, ils sont cupides, rancuniers, ivres de puissance et d'orgueil, ils s'agenouillent devant les Riches et piétinent ou méprisent les pauvres, ils adorent Mâmon, ils convoitent les biens d'autrui, et j'en passe de meilleures...

 Oui, je fais un rêve : Que l' Eglise, avant de dénoncer l'avortement de manière obsessionnelle, plaide pour la vie de ceux qui sont déjà  sur terre, pour le respect de toute vie, pour la Vérité, pour la Sagesse, pour la Justice, pour la Paix.... Oui, au lieu de s'occuper des futurs vivants, que l' Eglise commence par prendre soin de ceux qui sont déjà nés. Qu'elle refuse de s'associer aux criminels, de leur rendre visite, de s'afficher avec eux. Qu'elle les mette en face de leurs péchés. Qu'elle plaide pour les victimes des puissants, Palestiniens, Irakiens etc etc, au lieu de se faire l'avocat des  conflits de civilisation... judéo-chrétiens, véritables guerres de purification, de nettoyage ethnique..

Alors, au lieu d'être complices des criminels,  elle s'érigerait en défenseur du Bien, du Bon, du Juste, du Vrai, du Sage... Jésus ne s'est associé aux malfaiteurs que pour les mettre en face de leurs péchés, et pour les encourager à changer de vie.

 Alors, l' Eglise serait Lumière, lumière de Vie, de Paix, d'Amour, de Justice....et espérance pour le monde.

 Et pendant ce temps-là, au Paraguay, un Evêque des Pauvres accède au pouvoir suprême, pour l'exercer  comme un sacerdoce au service non des puissants qui font horreur à Dieu, mais des petits, des faibles, des rejetés, des opprimés.... Et pour accéder à la charge qui lui permettra de servir ses concitoyens, l' Evêque a dû braver la colère de l'Eglise, du Pape. Belle hypocrisie !

Oui, deux images : Un Pape qui pactise avec les pires criminels de la planète, festoyant à leurs côtés, se faisant applaudir, marchant au milieu des fidèles dans une papa-mobile blindée (n'est-il pas dit dans la Bible : " ne crains point, crois seulement" ?), recevant mille honneurs dans un faste coûteux qui déconsidère l'Eglise. Si j'avais été Pape, j'aurais distribué aux pauvres tout cet argent gaspillé en fastes inutiles et vaniteuses.

 Et puis de l'autre côté, un Evêque humble, d'abord soucieux de la libération des opprimés, de leur dignité, de leur bien-être.

Quel contraste ! L'Eglise des puissants, du faste, du pouvoir, celle du Vatican, ou l'Eglise des petits, de la rue, du don de soi, de la pauvreté partagée, l'Eglise de la Théologie de la Libération, qui porte si bien son nom. La foi en Dieu n'est-elle pas libération ?

 Et la libération doit concerner tous les aspects : Le corps, l'âme, l'esprit. Si elle n'est pas sociale, aussi, elle est incomplète.

 C'est ce que la Théologie de la Libération a compris.

 Le Pape a pactisé avec le Diable, l'Evêque s'est donné pour les pauvres. Comme son maître, Jésus.

 Il y a bien deux Eglises.

Je fais un rêve : Qu'il n'y en ait plus qu'une, celle de Martin Luther King.

________________________________________________________________

 Voyage du pape, sur Nouvelobs.com

Lisez, et si vous n'êtes pas soulevé d'indignation..... "Dieu bénisse l'Amérique, traditionnellement généreuse, en offrant secours... ce souci de la grande famille humaine ... grand respect pour cette société.. lumière... inspiration...." 

Est-il fou, ce pape ??? Moi qui suis croyante chrétienne convertie, j'ai envie de dire, comme beaucoup : "que cette Amérique-là, qui fait le MALHEUR des peuples, soit maudite...." !!!! Et vous ??

" A  l'occasion de sa première visite aux Etats-Unis, le pape Benoît XVI a appelé l'Amérique à "soutenir les patients efforts de la diplomatie internationale pour résoudre les conflits", dans un discours tenu mercredi 16 avril à la Maison Blanche. Il n'a cependant pas évoqué directement la guerre en Irak, à laquelle le Vatican s'était opposé.
"L'Amérique s'est traditionnellement montrée généreuse en répondant aux besoins humains immédiats, en soutenant le développement et en offrant secours aux victimes de catastrophes naturelles", a déclaré le pape. "Je suis sûr que ce souci de la grande famille humaine continuera à trouver son expression en soutenant les patients efforts de la diplomatie internationale pour résoudre les conflits et promouvoir le progrès", a-t-il ajouté.

Une "société très pluraliste"


Le pape s'est dit "heureux d'être l'invité de tous les Américains" et a dit avoir "un grand respect pour cette société très pluraliste".
Saluant la vivacité de la vie religieuse américaine, il a souligné qu'"historiquement, non seulement les catholiques mais tous les croyants avaient trouvé ici la liberté d'adorer Dieu en accord avec leur conscience".
"Alors que la Nation fait face à ces questions de plus en plus complexes, politiques et éthiques, qui sont celles de notre temps, je suis sûr que le peuple américain trouvera dans ses croyances religieuses une source précieuse de lumière et d'inspiration pour poursuivre un dialogue raisonné, responsable et respecteux afin de construire une société plus libre et plus humaine", a ajouté Benoît XVI.
"Que Dieu bénisse l'Amérique !", a-t-il conclu " Nouvelobs.com du 21.4.8

 

06/04/2008

Répulsif pour tous ? A qui le tour ?

Je ne sais pas si c'est parce que Monsanto fait la Une, pas toujours pour le meilleur d'ailleurs et c'est tant mieux, mais les produits chimiques sont employés partout.  Et les cancers augmentent. C'est aussi ça, la "modernité".

 Modernité ? Quand vous entendez ce mot, aujourd'hui, méfiez-vous, ça cache de nouvelles saloperies pour les peuples - pas pour les milliardaires qui ont droit de vie et de mort, de plus en plus, sur les pucerons que nous sommes.

 Donc, on répulse, ou on répulsive, comme vous voulez, du haut du ciel, on arrose les champs et les maisons et les gens et les animaux avec. Et puis on a des pesticides dans la bouffe, et puis dans l'estomac, et puis partout.

Comme s'il n'y avait pas assez de répulsifs dans nos vies, voilà que les maires en utilisent contre les sdf. Et puis maintenant, d'une certaine façon, contre les jeunes qui se regroupent devant leurs immeubles.... A qui le tour ?

 Mais oui, bien sûr, les étrangers. Sus aux migrants pourtant taillables et corvéables à merci ! Il faut faire du chiffre, et le charmant ministre de l'Intérieur français veille. Les vies détruites, tant pis.  Mettez-moi ça au Centre de rétention, ou dans la Seine, ou dans la Marne, ou dans des boat-people, ou dans des avions si les passagers ne protestent pas trop. Bon voyage ! L' Europe des Droits de l'Homme, la vieille Europe terre d'accueil, l'Eldorado des pauvres.... Boum ! Direction l'enfer, ou au mieux, la reconduite à la frontière.

 En France, on innove : Le contrôle au faciès, les rafles à la sortie des écoles, l'enfermement, parfois la mort - par défenestration comme l'autre jour, une Jaune, par noyade comme aujourd'hui, un Noir, ou par pendaison dans une prison. Le Blanc règne. Ordre Nouveau. Et on commémore la Shoah des Juifs ? Comprenne qui pourra !

Depuis quelques mois, les individus  sont traités comme du bétail, pas comme des êtres humains. Et aujourd'hui, avec le Prince, avec Machiavel, de l'autre côté, il n'y a plus d'êtres humains non plus : Que des brutes et des bourreaux. C'est la "démocratie irréprochable", comme dit Sarkozy, ou la "civilisation", ou "la modernité". Vous avez dit progrès ?

 Mais le plus élaboré, tenez-vous bien, c'est le répulsif pour les retraités. Dans son fameux rapport,  le socialo-libéral ou le libéral-mégalo Attila, pardon Attali, envisage sans état d'âme l'euthanasie des retraités. Jolie société, n'est-ce pas ? Vous avez dit civilisation ? Moi, j'appelle ça barbarie. Chacun voit midi à sa porte...

 Le soleil brille de moins en moins pour tout le monde.

 Au fait, si on commémorait tous mai 68 dans la rue ?

 Un vrai mai 68, cette fois, un grand, un très grand mai 68....

 Eva

31/03/2008

Une Morale à géométrie variable préside aux destinées du monde !

 

Bush nous l'assure, il mène sa guerre du Bien contre le Mal, avec l'aide de Dieu, à qui il demande conseil chaque jour. Une croisade comme celles du Moyen Age, qui voyait le sang couler partout.

Israël nous l'assure : Elle est la nation la plus morale du monde. Les Palestiniens, les Libanais, les Irakiens etc... et toutes les victimes du Mossad ou de Tsahal, apprécieront.

Dernier venu au grand concert mondial de la Vertu, Sarkozy, qui se pose en continuateur de la politique gaullienne. Il va mettre en place une " démocratie irréprochable ", tellement irréprochable que même les Médias ne peuvent plus en parler quand elle critique le Président. Et par l'intermédiaire d'Henri Guaino, il proclame devant les Gaullistes éberlués :  " Pour la première fois depuis la Guerre, on a remis la morale dans la vie politique". On en voit les effets tous les jours !

 Une morale à géométrie variable. Au fait, Rachida Dati a déjà presqu'entièrement dépensé son budget à la Justice pour ses réceptions fastueuses ! Et Sarkozy veut renouveler sa flotte d'avions personnelle, aux frais des contribuables français, pour qu'elle soit High Tech comme celle de Bush ! Curieux que les plus dépensiers soient justement les " parvenus ", vulgaires et complexés. Ont-ils besoin de compenser leur manque d'assurance ?

 Et nous les citoyens, heureux citoyens américains, israéliens ou français, de quoi nous plaignons-nous ? Nous avons les dirigeants les plus vertueux  de l' Histoire de l ' Humanité ! Rendons grâce pour ces Incorruptibles !

 Ils sont tellement moraux, tous ces dirigeants, qu' ils prennent la défense des moines féodaux du Tibet qui font la chasse aux Chinois, qu'ils envisagent une 3e Guerre Mondiale sans état d'âme, et même l'euthanasie des retraités coûteux, improductifs et mauvais consommateurs ! Ah, Modernité, quand tu nous tiens !

Et gardons notre dégoût pour nous. Sinon, il pourrait bien leur exploser à la face !

 Eva

 PS Au fait, notre Président a décidé de Thatcheriser la France ! Olé !

 Et en plus, il l'a mise au service de l 'Empire Usraélien !  C'est de Gaulle qui doit être content...

Une dernière chose : Dans mon dernier post sur http://R-sistons.over-blog.com, je propose une pétition pour la DESTITUTION de Sarkozy... Signez-la !

____________________________________________________________

 http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=440

Sarkozy se trompe de Parlement
D’après l’article 35 de la Constitution, on aurait pu croire que l’exécutif devait consulter le Parlement pour déclarer la guerre.
Mais c’était sans connaître les astuces des anglo-américains et de leurs serviteurs. Il suffit de mettre en place des "terroristes", puis de faire la guerre au "terrorisme", sans jamais déclarer la guerre à personne, donc sans consulter les parlementaires.
C’est très exactement ainsi que nos forces armées se trouvent engagées en Afghanistan. Initialement, seuls des troupes d’élites censés arrêter Ben Laden devaient intervenir. Mais quand elles ont eu l’ennemi public n°1 des USA dans le viseur, elles ont demandé la permission de faire feu, ce qui a permis au fameux terroriste de s’enfuir.
Nicolas Sarkozy devait estimer que la France n’avait pas été suffisamment ridiculisée dans ce bourbier : pour renvoyer quelques milliers de soldats supplémentaires, il ignore superbement le Parlement français et va l’annoncer aux Parlementaires... britanniques !
Doit-on comprendre qu’on pourrait faire des économies en supprimant le Parlement français ? Non, bien sûr.
Je pense plutôt que si le Président se trompe de Parlement, c’est qu’il s’est trompé de pays.
 

 

 

00:24 Écrit par Eva R-sistons dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guaino, dati, sarkozy, bush, iran, liban, palestine, israel, gaullisme |  Facebook |

25/03/2008

On appelle ça la mondialisation heureuse..

Les nouvelles sont réjouissantes.  Reporters sans Frontières se ridiculise en Grèce, et Sarkozy partout. Même le New York Times se gausse de lui. Il faut le faire ! Quand à Angela Merckel, elle s'est moquée de notre Président, donc de nous, en lui offrant un stylo - comme celui qu'il a mendié au Président de la Roumanie. Fierté d'être Français !
La CIA arme les moines du Tibet, ces féodaux déguisés en démocrates, pour affaiblir la Chine, la Chine défend son pré carré, et voilà tous les médias qui se jettent sur la Chine. Au risque de falsifier la réalité ! Le même jour, un sous-préfet qui honore la République par son indépendance d'esprit, son goût de la Vérité, se voit muté, congédié, comme un malotru. Il ne fait pas bon, aujourd'hui, critiquer le plus grand Etat terroriste du monde avec les EU, Israël. Et ça se produit en France, pays passé  du Gaullisme à l'Etat sioniste - via Sarkozy, d'ailleurs paraît-il formé à l'école de la CIA comme quelques chefs d'Etat, Gorden Browns en tête. Des têtes bien pleines ! Mais pas dans le sens où Montaigne l'entend.
Economie, c'est la débandade. Trop gloutons, les financiers ! Des prédateurs qui condamnent la plus grande partie de l'humanité à payer pour leur cupidité... à plonger dans la misère. Malheur à ceux qui se rebelleront ! Les Etats-Unis, la plus grande démocratie du monde, remplit le pays de prisons pour accueillir les victimes non consentantes. Et se prépare à devenir un gigantesque centre de détention. Big Brother !
Derrière le décor, Bush, Cheney, Olmert, et quelques autres amateurs de cercles du genre de Bildelberg, préparent activement l'holocauste mondial qui doit purifier l'humanité dès la rentrée. Une fiesta générale pour fêter le départ de Bush,  un beau feu d'artifice, qui sera particulièrement réussi en France avec Sarkozy, l'ami inconditionnel des Américains et des Israéliens.
Il faut faire de la place; on est trop nombreux sur terre, paraît-il. Pendant ce temps, les apprentis-sorciers se réfugieront dans leur joli paradis-bunker édifié grâce à des Pygmalions comme Bill Gates, en Norvège, le temps que passe la tempête. Quand tout sera fini, ils se partageront les dernières ressources de la terre. Dégageons, dégageons, les vampires ont besoin de sang pour prospérer.
En attendant, c'est la Loi du marché. On privatise les profits, on nationalise les pertes. Et en Roumanie, les ouviers sous-payés commencent à réclamer un salaire décent. Las ! Ils sont menacés de perdre leur emploi. Dégraissages, délocalisations, vers des pays où ils seront encore moins payés. Les actionnaires sont gourmands; Ils veulent qu'on travaille le plus possible pour eux, en payant toujours moins. A quand le retour à une société féodale et au servage mondialisé pour le confort d'une petite minorité ? Patience, on y vient . Si d'ici là des travailleurs ont échappé à l'holocauste général qui se prépare...
Allez, la vie est belle, puisque la télé nous le dit. Des Racines et des Ailes vers les rêves, les châteaux, les célébrités... et surtout pas un mot sur tout ce qui se trame pour faire le malheur des peuples, dans tous les domaines : social, économique, culturel... sans parler des guerres "eugéniques". C'est la nouvelle invention. En attendant, Attali évoque sans rire l'euthanasie des retraités, des anciens... On pourra commencer par lui, peut-être, s'il n'est pas à Bildelberg ?
Au fait, vous connaissez le truc à la mode ? La religion. Encore hier, un beau reportage de FR2 propagande sur les églises évangéliques. L'esprit critique qui caractérisait le journalisme d'antan a fait place à l'éloge. Oh que tout est beau, dans le monde des évangéliques, courez, bonnes gens, vous serez bien accueilli, on prendra soin de vous, et vous aurez le bonheur au moins Là-Haut ! Et comme aux Etats-Unis, vous voterez pour vos bourreaux. En chantant. Le coeur plein d'espoir pour des lendemains célestes qui rayonnent !
C'est ainsi, la vie est belle, vive la mondialisation heureuse. Alleluia
Eva

21/03/2008

Juifs, Israéliens, Sionistes, la foire d'empoigne !

Ah, le joli spectacle à "Ce soir ou jamais", jeudi soir sur France 3 ! Autant d'invités, autant d'avis différents ! Conclusion de l'animateur : "Etre Juif, c'est ne pas être d'accord les uns avec les autres" !
 
Moi, je vais les réunir en un mot : Les Hébreux. Aucun n'a vraiment pu définir l'identité juive, israélienne, ou sioniste, sans être contredit par l'autre ! Entre, pour ne citer que ceux-là,  l'officier sioniste idéologue, S.Sand le nouvel historiographe et Burg, l'ancien Président de la Knesset, très critique vis à vis de la politique israélienne... pas l'embryon d'un minimum de consensus !
Je relève quelques
temps forts du débat télévisé :
- Célébrer les 60 ans de la naissance d' Israël, ça veut dire aussi célébrer les 60 ans de la naqba, de la catastrophe palestinienne ! Mais ça, on l'oublie trop souvent !
- Les Juifs ont été violés par le sionisme ! Le père a nié l'enfant !
- Aussi longtemps qu'Israël mènera une politique idéologique, il y aura des problèmes !
- On se définit uniquement par rapport à la Shoah !
- Les victimes finissent par avoir le visage des bourreaux ! ( Schlomo Sand)
- Faire face aux colons renvoie à la pathologie; il y a une certaine dérive israélienne
- Israël, ce n'est pas un foyer national, mais un foyer raciste identitaire; au lieu de créer une nation appartenant à ses citoyens, on crée une identité
- Le sionisme pur sépare la religion de l'Etat
- Etre un bon Juif, c'est lutter contre l'occupation et contre la ségrégation
- Cette situation a des répercussions sur le monde entier, sur la banlieue, et même sur le 11 septembre (ah, qu'a-t-on voulu dire ? )
- Il y a en Israël un fort sentiment d'échec, et de peur - notamment de l'avenir
- Israël doit appliquer un principe d'égalité entre tous les citoyens
- Le rapport à la Shoah est devenu la seule identité des Juifs
- Il y a une grande décomposition morale et sociale (s'ils le disent eux-mêmes, maintenant !)
- Israël doit se comporter d'une manière différente
- la solidarité inconditionnelle des Juifs Français avec la politique d'Israël me révolte
- Le premier problème, c'est le traumatisme, on n'a jamais confiance, on a toujours peur
- Il faut séparer Eglise et Etat; aux Etats-Unis, avec le Fondamentalisme, c'est de moins en moins le cas
- Herzel était un laïc, Israël n'est plus un Etat laïc
- Nous étions ouverts au reste du monde, tout d'un coup on s'est refermés
- Israël a décidé que l'Etat n'appartiendrait plus à ses citoyens, mais aux Juifs du monde entier; c'est une vision ethnique; cette politique intérieure se ségrégationnisme; je crois qu'elle va détruire l' Etat d' Israël
- Se définir comme une démocratie juive, c'est une contradiction dans les termes
- Si on a une vision de l'Etat intervention divine, on  va vers la catastrophe
- Il faut un droit de retour partiel des Palestiniens, pour ne pas être raciste
- La création de l' Etat d' Israël a créé une tragédie pour les Palestiniens, au niveau de la symbolique; on a créé une tragédie qu'on continue : la Shoah est terminée, mais pas la naqba; on a une responsabilité lourde dans la tragédie palestinienne
- Et pour finir, cette perle de l'officier-essayiste : C'est une prison à ciel ouvert, la Palestine ? Et alors, comme tous les Etats qui ont des frontières !!
Et maintenant, je vais vous dire
ce que j'en pense :
- Cette fixation sur la Shoah est paralysante. Il ne sert à rien de ressasser le passé, de s'y complaire, il faut vivre le présent et préparer l'avenir
- Tant que les Hébreux feront cette fixation sur leur tragédie, ils seront perturbés - comme par ex les Alsaciens, écartelés entre deux identités, l'Allemande et la française. Elle tue leur créativité bien réelle.
- Le sionisme d'aujourd'hui nuit aux Hébreux; il contribue à attiser l'antisémitisme qu'il prétend combattre.
- Les Hébreux prétendent être le peuple le plus moral du monde; en réalité, ils se comportent actuellement de la manière la plus immorale qui soit, racisme, arrogance, violation des Lois internationales et du Droit, crimes commis, et même génocide, actes prédateurs, injustice, mensonges (cf refus de reconnaître qu'ils ont le nucléaire comme les autres Etats), et ils font peser une lourde menace sur la paix mondiale. La tragédie palestinienne, même pas reconnue, voire niée, est un boulet pour eux, qui finira par les détruire - et d'abord aux yeux du monde. Ensuite, et dès maintenant, l'Occupation grève lourdement leur budget, au détriment de leurs propres citoyens, dont beaucoup sont réduits à la misère. Il a d'ailleurs été souligné dans "Ce soir ou jamais", que les inégalités sont, en Israël, aussi fortes qu'en Amérique Latine. C'est très grave ! Cela témoigne d'un mépris profond des dirigeants pour leurs propres citoyens, comme souvent d'ailleurs chez les politiciens, et d'une irresponsabilité criminelle. Ce comportement hypothèque l'avenir économique d'Israël, comme sa réputation... et même l'Etat lui-même, condamné à terme par cette politique fasciste et criminelle. Les intervenants l'ont d'ailleurs souligné : Israël est un Etat à la fois fort, surtout sur le plan militaire, et faible... rongé par le cancer de ses choix !
- Le Judaïsme contient les plus beaux textes : Les prophètes, dénonçant les Puissants; le Cantique des Cantiques, hymne d'Amour; les Psaumes de Consolation; les Proverbes de Sagesse - et les pires, toutes les atrocités guerrières de Josué, par exemple, ou les innombrables interdits à respecter : Je les plains ! Ah si, j'oubliais : Les prodiges de l'Eternel sont magnifiques à raconter aux enfants. Ils les adorent, comme leurs aînés d'ailleurs !

03:52 Écrit par Eva R-sistons dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : juifs, israeliens, sionistes, s sand, palestiniens, burg |  Facebook |

20/03/2008

LETTRE OUVERTE A L' HEBERGEUR

 

Bonjour

 Est-ce qu'on peut avoir une réponse au courrier envoyé ? Ou a-t-on affaire seulement à des robots indifférents ?

 J'ai demandé, et je demande toujours, à avoir des stats dignes de ce nom : pas seulement un compteur, mais par exemple la provenance des lecteurs... site, visite individuelle, ou encore par moteur de recherche...

 Est-ce qu'on peut avoir la liste d'articles avec les titres, et pas seulement des dates qui ne signifient rien aux lecteurs.... quand on cherche un article, on regarde le titre !

 Est-ce qu'on peut mettre des liens qui fonctionnent sur la présentation du blog ?

 Est-ce qu'on peut gérer ses commentaires ? Rien n'est prévu pour cela ! On a l'impression que ce site fonctionne à minima ! Comment être professionnel dans ces conditions ?

Est-ce qu'on peut prendre le temps d'écrire un texte sans qu'il soit effacé au bout de quelques instants parce qu'on dépasse le temps limite imparti ! En d'autres termes, pourquoi ne laisse-t-on pas le temps qu'on veut aux utilisateurs pour rédiger un texte ? Je suis obligée de les copier-coller !

 Pourquoi maintenant les interlignes sont-ils refusés quand on copie-colle  ?

 Pourquoi ne dispose-ton pas d'une newsletters comme partout ?

 Vous pouvez m'écrire à mon adresse mails habituelle : evaresis@yahoo.fr

Merci de répondre, bien à vous

Eva

http://r-sistons.over-blog.com

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/

15:53 Écrit par Eva R-sistons dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hebergeur, blogs skynet be |  Facebook |

17/03/2008

Un si joli monde !

C'est un plaisir de regarder l'Actualité. Plein de charmantes nouvelles ! Morceaux choisis :
Aborigènes, la génération volée. Une particularité de l' Australie ! Les hommes ne savent pas quoi inventer pour prendre soin de leur prochain. Attendrissante initiative, en effet. Les enfants ont la peau trop foncée, alors on les envoie à la blanchisserie ! Comprenez, ils sont séparés de leurs familles, de force, et placés dans des familles blanches. Au nom de la civilisation, comme d'habitude.
Soit dit en passant, Sarkozy aussi a promis une politique de cvilisation.
On peut lui faire confiance ! On aura droit à de la barbarie.
 
Donc, les Aborigènes ont expérimenté le kidnapping de masse. Quel paternalisme ! Aujourd'hui, on appelle ça "génocide culturel".
En Australie, donc, on éradique la culture d'un pays en arrachant les enfants à leur foyer !
Avec les Juifs, c'est encore pire : l'extermination de masse. J'ai aimé l'expression du cinéaste israélien  Amos Oz. " Nous sommes tous des survivants", a-t-il dit. C'est la première fois que j'entends ce mot pour parler de Shoah des Juifs, il est très fort. Survivants ! Cela me rappelle un film : Un boeing s'écrase, quelques survivants dans la Cordillère des Andes. Contraints au canibalisme pour survivre.. Le film, justement, s'appelait je crois " les survivants ".
Dans l'immobilier, il y a quelque chose qui fait fureur, aujourd'hui, pour pallier le manque de logements à prix décent : " Location contre arrangement ". On partage le toit, le canapé, et même le lit. A l'oeil ! Une solution comme une autre pour résoudre la crise du logement. Si vous n'aimez pas, vous pouvez toujours planter votre tente, ou votre mobil-home, sur un terrain de camping. A l'année !
Avec Sarkozy, ça va s'accentuer :  Le prix des logements est toujours plus cher, pour satisfaire les rapaces de l'immobiler; la précarité va se généraliser et l' interim se développer, etc... Un toit en échange de gentils câlins ! A la télé, on a parlé des propriétaires qui " profitent du boom du logement pour assouvir leurs phantasmes " ! Tiens donc !
Drôle de société, quand même, où on ne peut plus se loger convenablement. Vous avez vu le Dr Jivago ? Les immenses maisons pour quelques personnes étaient partagées entre plusieurs familles sans domicile. Ma mère, Russe, est née dans une demeure comme ça : trop grande, trop riche, trop luxueuse.... Les communistes sont arrivés, sa famille est partie. La maison a été partagée entre plusieurs sans logis. Pas mal, non ? Moi, de toutes façons, je suis contre le droit de propriété.  Va pour le troc, et la maison pour tous. Voyez mon premier article sur ce blog, le village du bonheur.. Au fait, dans la Russie communiste, puisque  le toit était vu comme une nécessité, un appartement coûtait le prix d'un voiture, et une voiture, considérée conmme un bien non prioritaire, le prix d'un appartement. Astucieux, non ? Etonnez-vous si, après ça, les vieux Russes ont la nostalgie de cette époque...
Allez, un dernier truc, puisqu'on parle argent. Cette année, on annonce 101 milliards d'euros de profits, un record !  En 4 ans, les profits de CAC 40 ont augmenté de 200 %. Les salaires et les pensions, eux, de 1 % . Les actionnaires s'en mettent plein les poches, et pour les autres, croissance et pouvoir d'achat en berne.
Continuons à tout accepter sans réagir, et on ira tous droit dans le mur. Sauf l'oligarchie !
Eva

11/03/2008

La "Shoah" planétaire !

Bonjour

A la suite de l'émission d'Arte,  je vais immédiatement écrire un article sur Monsanto - en fait c'était dans mes projets, lorsque j'annonçais à mes lecteurs de http://r-sistons.over-blog.com, la prochaine publication de "Rockefeller and Co fossoyeurs de l'humanité "- , mais moins pour parler de cette multinationale de mort, que pour aborder la question de la responsabilité des dirigeants complices.

 Je ne cesse de le répéter : Les élus, dans leur ensemble, ne représentent jamais les populations, encore moins leurs intérêts.

 Ma pensée, aujourd'hui, est la suivante :

 On nous parle sans cesse de la "Shoah" des Juifs, ou de commémoration de cette abomination, afin de nous détourner de l'essentiel : la Shoah planétaire que les maîtres du monde préparent contre nous tous, à travers guerres de civilisation, armes alimentaires, vaccins trafiqués, projets d'euthanasie des retraités, etc.

Les événements ne se reproduisent jamais de la même façon. Nous ne devons pas nous réfugier dans le passé -  c'est stérile -,  mais voir en face l'avenir qu'on nous impose. Pour mieux le combattre !

 Nous sommes trop nombreux, l'oligarchie qui domine le monde - le groupe de Bildenberg, en particulier, voir http://syti.net - aspire à ce qu'il y ait moins de pollution et ..  davantage de ressources à se partager. Pour elle, seule doit rester une "élite", la "race supérieure". Une idéologie dont on a vu les effets, dans les années 40.

 Bref, la surpopulation inquiète. Et Hitler n'a pas fini de faire des émules. Et cette fois-ci, il ne s'agit pas de cinq millions d'habitants, mais de cinq milliards. Tout simplement !

La stratégie totalitaire de Monsanto, conduisant par exemple à la ruine de centaines de milliers d'agriculteurs et à de plus en plus de suicides,  fait partie intégrante d'un vaste plan de liquidation d'une grande partie de l'humanité. Rockefeller, et des scientifiques de renom, entre autres, avancent le chiffre de 95 % de la population en excédent.

 Comme je l'ai écrit dans un de mes articles sur mon blog principal, il y a "une stratégie d'élimination de la majorité pour ... le confort d'une minorité"

 Allons-nous rester les bras croisés face à ce plan diabolique d'éradication d'une partie de l'humanité ?

 Pour ma part, j'ai répondu. En me battant pour la survie de l'espèce humaine  contre l'eugénisme social  que les maîtres du monde préparent.

Dans mes différents blogs - et d'abord dans le premier, de plus en plus lu.

Je vous prépare des articles de plus en plus pointus sur http://r-sistons.over-blog.com, avec encore et toujours un seul but : l'appel à la mobilisation générale contre l'intolérable qu'on programme sur le dos des peuples et derrière leur dos.

 Eva

Autre blog, contre la désinformation : R-sistons à la désinformation,

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/...

10/03/2008

Saga Sarkozy et médias jusqu'à la lie

Bonjour

Je vous l'avais annoncé dans mon blog http://r-sistons.over-blog.com , la dynastie Sarkozy se met en place ! J'avais pensé à Cécilia, pour que le Président puisse continuer à gouverner à travers Madame. Las ! La belle Espagnole a préféré d'autres bras. Et j'avais ajouté : Ensuite viendront les blonds chérubins ! Je ne pensais pas si bien dire, les voici déjà. Le cyclomoteur a été retrouvé immédiatement, et le gamin a trouvé un poste de conseiller général.

La recette du succès, capacités et diplômes ou pas ? Un papa en place, un siège en or, qu'on ne peut perdre, et des médias aux ordres, prêts à faire la promotion du produit Jean. Infaillible !

Jean est en place, voici la dynastie assurée. Les Sarkozy jusqu'à la lie ! 

Pour tout savoir sur le gamin, voyez mon article

http://r-sistons.over-blog.com/article-17490792.html...

Les médias ? Jusqu'à la lie aussi.

Ce 10.3.8 , une émission sur mesure pour assurer le succès du père aux Municipales, malgré le désamour des Français. FR2 Sarkozy programme avec Duquesne, et avec l'argent des contribuables français, une apologie des réformes Attali que le Président compte mettre en oeuvre. Pour nous familiariser avec, pour les populariser, pour nous les faire accepter. Et au passage, pour faire la promotion de Nicolas et de sa politique. Tant pis pour nous, les dindons de la farce !

Sur la V, avec C dans l'Air,  le défilé habituel des libéraux pour débattre d'un commun accord sur les élections. Tout va bien Mme la Marquise, la maison ne prend pas feu, les français sont d'accord avec la politique mise en oeuvre, ils désapprouvent seulement le style du Président. Et vogue la galère ! Barbier, pour escamoter les vraies questions, murmure que les Français rejettent une overdose de politique, et on va jusqu'à concéder "un bilan pas formidable" - "mais la gauche s'entredéchire", alors....

Quant au gouvernement, pour limiter la casse électorale, il promet de dorloter les retraités (pas les salariés, ceux-là ont compris), il rappelle que Sarkozy n'a pas demandé à sa femme de revenir, il annonce une fort opportune diminution du chômage, et il jure que si la gauche dirige des villes, les impôts locaux vont augmenter !  Et le tout martelé jusqu'à que cela soit bien rentré dans nos têtes. La gauche, d'ailleurs, devrait appliquer la même méthode.

Ah ! J'oubliais. Sarkozy vient d'envoyer une lettre pleine de promesses mirobolantes aux dindons marseillais. Pour leur annoncer plein de bonnes choses si l'ami Gaudin est toujours à la barre. Au fait, le Président a promis de ne pas intervenir dans ces élections. Mais on sait que les promesses et Sarkozy, cela fait deux ! Et d'ailleurs, ce jour il occupe l'Actualité pour interpeller les obsédés de sécurité. Au cas où ils auraient oublié que c'est le domaine favori du cow-boy de Neuilly et qu'ils seraient tentés par la Gauche ! De jolis coups de pouce sous couleur de non-intervention...

Aujourd'hui, ce n'est pas la politique qui compte, mais la communication. L'emballage, pas le contenu.

Les vampires de la planète savent mettre en valeur leur politique.

Et les médias aux ordres relaient leur info. Aveuglément !

Jusqu'à quand les Français se laisseront-ils berner ????

09/03/2008

Le village du bonheur et la planète du malheur

Vu ce jour à la télé, une info sur Marinaleda, le village de l'utopie, en Andalousie. La terre n'appartient à personne, et elle doit être léguée aux générations futures. Le maire est un personnage coloré, qui arbore un foulard palestinien autour du cou, et Castro dans le coeur. Tout le monde a un travail, un toit - pour quinze euros par mois, une maison -, et un lopin de terre.  Pas de chômeurs, pas de sdf, pas de délinquants. 350 habitants heureux. Et cela fonctionne depuis trente ans ! La coopération, la solidarité, le partage, la justice, ont remplacé la compétition, la course au profit, le chacun pour soi, l'avidité prédatrice.

A côté, tout autour, c'est la société carnassière, les prix flambent, les promoteurs immobiliers s'en mettent plein les poches;  Les uns ont tout, les autres rien.

Et si on étendait le modèle andalou partout ? Puisqu'il fonctionne à l'échelle d'une commune, il peut aussi marcher à l'échelle d'un pays. Trouvons déjà des maires comme celui-ci, et le reste viendra.

Ca nous change des requins de l'immobilier, de l'industrie et de la finance ! Chassons les prédateurs de la planète, et installons l'utopie au pouvoir. Avec de la bonne volonté, comme en Andalousie, ça marchera !

Il est temps de bouter dehors les oppresseurs des peuples, et de prendre le pouvoir !

Et hier, aux mêmes Actualités, on nous servait un extrait du mode de vie américain, abondamment donné en exemple. Des camps de redressement, installés à la Jamaïque, un peu comme les prisons installées à Guantanamo... Les enfants en sortent cassés. Chez l'oncle Sam, c'est la violence à l'école, dans les rues, dans les facs, - et même au plus haut échelon. La violence, c'est un mode d'existence - elle vous saisit dès qu'on arrive à l'aéroport.

Autres images, les camps de la mort lente en Palestine. Les habitants sont sous perfusion - juste ce qu'il faut pour maintenir en vie et ne pas être accusés de génocide. On liquide, mais en douceur. Sans bruit. Inexorablement. Surtout, pas de vagues !  Pas de pub ! Tout se sait vite, aujourd'hui. On apprend quand même que 80 % de la population, aujourd'hui, reçoit une aide alimentaire. Le minimum, un peu de farine, un peu de sucre. Même plus d'huile ! Et nous, Occidentaux, nous assistons les bras croisés à l'extermination des Palestiniens...

Pendant ce temps, la propagande fait rage à la télé. On nous assène que le gouvernement combat victorieusement le chômage, pour éviter une cuisante défaite aux Municipales. Les vieilles mémés et les vieux pépés continueront à faire confiance au Grand Manipulateur. Et les emplois précaires exploseront...

Titre de FR2, "un nouveau coup de pouce pour les retraités doit intervenir" -  après les élections. Autant dire qu'il n'y aura rien. Ou une obole ! Que la télévision se chargera de mettre en valeur. Le gouvernement, c'est une bande de gangsters.

Ah, si ! J'allais oublier la dernière nouvelle, champagne s'il vous plaît ! On n'a jamais vu autant de fortunes s'édifier si vite. D'énormes fortunes.

Les écarts se creusent, et le désespoir s'installe. Et les bandits à la tête des Etats ont tout prévu pour se protéger des explosions : Ghettos de riches, et mercenaires pour les pauvres. Big brother, le grand frère ! Subissons en silence.

On va tous droit dans le mur.

Dis, petit village andalou, montre-nous le chemin, veux-tu ? Le chemin du bonheur - ensemble !

08:04 Écrit par Eva R-sistons dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : andalousie, gangsters, utopie |  Facebook |