26/11/2014

De Sarkozy à Le Maire ? Lettre ouverte à l'UMP

,

Les promesses de 2007, de 2012... ou de 2017 !

 

NS-change.jpg

 

Lettre ouverte aux militants de l'UMP

Par Chantal Dupille journaliste-écrivain-blogueuse

 

Bonjour !

 

Vous êtes à l'UMP ? Pas moi. Je suis souverainiste de gauche, et membre de rien. Pourquoi je prends ma plume pour vous écrire, alors ? Parce que vous allez participer à un moment historique qui peut être décisif pour l'avenir de la France. Absolument unique, en tous cas, par la personnalité de l'un des candidats. "Guerre des chefs" ? Non, tous ne sont pas à mettre sur le même plan. Et j'ai envie de le dire !

 

Il s'agit d'un article d'opinion, il n'engage que moi qui suis pragmatique, consciente qu'aujourd'hui la politique se décide à Bruxelles, à Washington, à Tel-Aviv - ce que je déplore et que je combats. Plus généralement, les mettant aujourd'hui tous à peu près dans le même sac, je dis non à l'UMPSFNUDIEELV ! Et par ex, même l'UDI infiltrée par le fanatique Meyer-Habib ou EELV par D. Cohn-Bendit, me sont insupportables.   

 

Que les choses soient claires : Je ne suis pas d'accord avec les choix de M. Bruno Le Maire, entre autres libéraux et pro-européens. Mais comme de plus en plus de Français, j'apprécie son intégrité absolue, sa clarté, sa sincérité, sa pugnacité paisible et rayonnante... entre autres. 


 

Ouvrons un vrai débat, libre c'est-à-dire débarrassé du conditionnement permanent des médias laquais et des sondeurs bidons qui osent nous dire comment penser - ainsi CONTRE François Fillon (voir mon analyse ici Pourquoi on veut tuer politiquement François Fillon. Parti-pris des médias, http://chantaldupille.over-blog.com/article-pourquoi-on-veut-tuer-politiquement-fran-ois-fillon-parti-pris-des-medias-125063280.html) ou POUR Alain Juppé malgré son passé peu recommandable qui par exemple l'a fait mettre à l'index au Canada plus lucide que nous. Les médias aux ordres (de l'Elite) ont décidé que Juppé doit être élu, comme hier ils avaient décidé que Nicolas Sarkozy devait être élu, et cela alors que les casseroles du Maire de Bordeaux sont bien réelles. La "popularité" de la "star des sondages" est totalement médiatique, fabriquée de toutes pièces. Ne vous laissez pas impressionner par les médias manipulateurs et les sondeurs menteurs !

 
 

Celui qui sera à la tête de l'UMP pourra naturellement se présenter en 2017. Et vous le savez : Il sera sûr d'être élu face à un PS désormais complètement déconsidéré (car entre autres trahissant ses promesses et passé du social au sociétal), et à un FN qui ne franchira jamais la barre des 30% à une Présidentielle - ce qui est déjà beaucoup compte tenu de ce qu'il est avec Marine Le Pen, c'est-à-dire toujours aussi clivant, raciste et - dans les faits - anti-social, mais aussi (ce qui commence à se savoir grâce à Internet) lié à Tel-Aviv par opportunisme et aussi désormais via M. Aliot. Avec en ligne de mire, un choc de civilisations menaçant pour tous.

 

Hervé Mariton http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/2083.asp

 

Mariton-Herve.jpg

 

Hervé Mariton se présente, avec des convictions claires, et la clarté est certes une vertu. C'est aussi l'homme, entre autres, de l'abolition de l'ISF. En augmentant la TVA impôt le plus injuste, pesant sur tous ? Passons. Nicolas Sarkozy se présente aussi, j'ai constitué un petit dossier à son sujet (qui est-il vraiment ? Et bilan, entre autres) :  L'effroyable bilan de Nicolas Sarkozy, et les affaires. Dossier à relayer, http://chantaldupille.over-blog.com/article-l-effroyable-bilan-de-nicolas-sarkozy-et-les-affaires-dossier-a-relayer-125079891.html).

 

Vous aimez l'énergie de Sarkozy ? Vous êtes-vous demandé à quoi elle servira, quel est son but ? C'est une question importante ! Lié à BHL, il est l'homme de la guerre contre la Libye qui a détruit "un pays de cocagne" (Le Monde, voir ici :
Libye : Le vrai Kadhafi, un grand réformateur sauvagement assassiné, http://chantaldupille.over-blog.com/article-libye-otan-onu-france-gb-et-leurs-crimes-contre-l-humanite-80344079.html) et il poursuivra les guerres néo-conservatrices au service des intérêts de l'Empire. Il est l'homme de Bruxelles qui sacrifie les intérêts des populations au profit de ceux de la Haute Finance (après avoir imposé le Traité dont les Français ne voulaient pas) et celui, "qu'on le veuille ou non" dit-il, qui entraînera la France dans le monstrueux Nouvel Ordre Mondial cher à Attali, totalitaire, asexué, etc (ici il annonce le NWO :  Sarkozy veut imposer le NOUVEL ORDRE MONDIAL (NWO ...)

 

Ouvrez les yeux ! A peine élu, "Super Sarko" comme les médias l'appelaient alors, a créé le bouclier fiscal en faveur des plus riches, et pour ses amis il a permis aux Jeux d'être en ligne au risque de ruiner des familles entières ; il est aussi celui qui plus discrètement, a verrouillé les médias (avec le résultat que l'on connaît aujourd'hui, puisque ils sont désormais Lanterne Rouge en Europe, pire que ceux du temps de Berlusconi !) et qui a "nettoyé" le Quai d'Orsay de ses éléments gaulliens, pour l'arrimer à Washington, à Londres et à Tel-Aviv, et détruire la diplomatie traditionnelle de la France jusqu'ici respectée dans le monde.

 

Donc Nicolas Sarkozy aura été l'homme des affaires, d'un bilan désastreux, et de la perte de l'image de la France à l'étranger. Quelle autorité, d'ailleurs ? Elle est diluée, par exemple face à N. Kosciusko-Morizet ou à N. Morano. L'opportunisme politique du Président sortant est criant, ainsi il dit maladroitement, et vulgairement, ce que la salle des militants anti "Mariage pour tous" voulaient entendre, bref il flatte son public du moment: "Ca vous fait plaisir, ça ne coûte pas cher !" Si, la malhonnêteté coûte cher ! Une fois au pouvoir, le Président sortant oubliera son "engagement". Un avocat sait que les lois ne peuvent être abrogées juridiquement. De toutes façons, la Cour Européenne des Droits de l'Homme imposera sa loi - qui est celle du mariage pour les homosexuels. La logique de lois séparées (un mariage pour homos, un pour hétérosexuels) est discriminatoire. Plus généralement, presque toutes LES positions de Nicolas Sarkozy sont opportunistes.

 

Qu'a fait le Président sortant en deux ans ? Rien, sauf des conférences très juteuses. Et il n'a rien proposé de nouveau. Il dit avoir changé, mais son caractère sanguin, sa nervosité, ses agitations, ses névroses, sa mauvaise foi sont toujours sa marque, dangereusement pour la France - et notamment pour son image à l'étranger !

 

Bruno Le Maire et sa charmante épouse.
Une belle image de la France !

Le-Maire-et-F.jpg

 

La France a besoin de politique apaisée et d'honnêteté, pas d'agitation et de mauvaise foi. Mieux encore, elle rêve de se réconcilier avec la politique ! Or aujourd'hui celle-ci est tourmentée, clivante, nauséabonde, malhonnête. Homme de rassemblement, Bruno Le Maire saura être un paisible facteur d'union dans un Parti divisé, discrédité, déchiré et déchaîné : Quel atout ! De plus en plus de Français en ont assez de l'agité Sarkozy, et à juste titre ils se méfient du lancement de Juppé par les médias : Qu'est-ce que ça cache, encore, se disent-ils ?

 

Bruno Le Maire a eu le sens du timing, un flair politique très sûr, et il s'est courageusement lancé avec détermination et efficacité, bref il a osé être candidat, et c'est une réussite. Son courage, son honnêteté, son intégrité, sa sagesse sont de plus en plus appréciés. Et il est calme, serein, paisible, profond, clair, équilibré, rassurant... tout le contraire de Nicolas Sarkozy ! Voilà la réalité.

 

Sur le plan familial, même équilibre: Un mariage qui dure, la stabilité, la fidélité, des enfants épanouis. Ce n'est pas rien, aujourd'hui.

 

Pour B. Le Maire comme pour François Fillon, entre autres, le parti-pris des médias est intolérable : Ils parlent peu du candidat Le Maire, alors qu'ils sont prolixes pour vanter Alain Juppé, même en osant comparer "sa popularité" à celle de Simone Veil !

 
 

L'ancien Directeur de Cabinet de D. de Villepin, issu de la famille gaulliste, est certes un énarque, mais il va sur le terrain, il fait le tour d'une salle, il serre des mains comme un Chirac, spontanément, car c'est un homme sincère ; en tous cas, il montre qu'il SAIT faire campagne, et en inspirant confiance, évidemment ! Et ce sont des atouts de taille... Et puis Bruno Le Maire est à la fois homme d'engagement et d'écoute. Déterminé et paisible. C'est aussi un battant, il ne lâche rien, il est conquérant, offensif et toujours sans nommer ses adversaires, sans les critiquer : Quelle habileté, ou quelle noblesse d'esprit ? En même temps, le candidat a une position modérée, fine, mesurée, clairvoyante, par exemple au sujet du Mariage pour Tous sur lequel il est difficile de revenir ; et il a raison : La vraie question qui doit être posée est celle des Droits de l'enfant !

 

Mettre la morale en politique. Qui n'en rêve pas ? On en a tous marre des corrompus, des vendus, des menteurs et des bonimenteurs, des traîtres, des laquais ; On en a marre de la politique avilie ! Or Bruno Le Maire est l'un des rares hommes politiques intègre, honnête, droit.

 

Oui, je n'hésite pas à le dire : Bruno Le Maire est un homme d'exception, un homme rare, presque parfait, une vraie perle. Et vous priveriez la France de cette chance exceptionnelle ? Débarrassez-vous des corrompus ! Rendez à la France son honneur, soyez fiers d'elle ! Alors, debout ! Faites votre devoir, optez pour celui qui portera haut la France, enfin !

 

Pour moi, l'honnêteté incorruptible est première. A défaut d'un changement de politique d'ailleurs impossible sans vraie révolution, regarder la personnalité du candidat ? En tant que souverainiste de Gauche (j'ai hier milité pour le CERES de Chevènement), je ne partage évidemment pas les choix de Bruno Le Maire, mais si demain au 2e tour il se présente contre un Hollande, un Valls ou une Le Pen, je ne m'abstiendrai pas. Parce que j'aime la France, et qu'avec un Bruno Le Maire, au moins, elle retrouvera sa dignité, son honneur perdu. Ce n'est pas rien ! Et je suis sûre que beaucoup de sympathisants de la Gauche, et pas seulement du Centre, feront comme moi...

 

Alors, à l'heure du choix, militants et militantes de l'UMP, ne l'oubliez pas. Bruno Le Maire n'est pas un candidat comme les autres ! Mais un homme bien, vraiment bien... Y en a-t-il beaucoup, aujourd'hui ?

 

Chantal Dupille dite eva R-sistons

 

Une belle image de la France, respectable

bruno-Le-Maire-et-epouse.jpg

23:24 Écrit par Eva R-sistons dans Politique française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, sarkozy, le maire, mariton, fillon, juppé, médias |  Facebook |

17/11/2014

Un trio malfaisant !

 

^laplote-Rockefeller-Roth-copie-1.jpg

 

Trio malfaisant

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

On connaît tous les Rothschild ou les Rockefeller, les Bill Gates ou les Goldman Sachs. Aujourd'hui, j'attire l'attention sur trois maîtres du monde, Goldman Sachs, Rothschild et Bill Gates. A eux seuls, ils ont le droit de vie et surtout de mort sur tous les peuples !

Prenons Bill Gates. Savez-vous qu'il est un eugénique notoire ? Il rêve d'un monde dépeuplé... comme le dit un Rockefeller (autre eugéniste notoire), comptant juste quelques millions d'individus. Le Nouvel Ordre Mondial souhaite voir une Elite régner sur un petit nombre de gens soumis -  esclaves, finalement.

Les médias officiels nous présentent Bill Gates comme un philanthrope; erreur, il songe à la dépopulation de l'Afrique avec ses vaccins stérilisant à terme les femmes.

Goldman Sachs est qualifié de "maître du monde" ; Comprenez, il s'agit de la plus grande banque qui endette le plus.

Quant à Rothschild, il accapare peu à peu, outre en particulier les médias, les terres du monde. Avec à la clé le contrôle des richesses du sous-sol, et des populations !

Ce trio infernal part-il à la conquête du monde pour Israël, le pays de son coeur ?

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Alerte ! Tout est tordu !

 

medias-tromper-copie-1.jpg

 

Tout est tordu !

Distinguons le vrai du faux !

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Dans ce Nouvel Ordre Mondial qui avance à grands pas grâce à la propagande dans les médias laquais, tout, absolument tout, est tordu. Et les mots comptent ! Ainsi, la "démocratie" signifie en fait la soumission aux diktats de Washington, les caméras appelées aujourd'hui "de protection" sont en réalité des caméras de surveillance généralisée, les "réformes" sont en fait seulement synonymes de sacrifices pour les populations, la "modernité" est en réalité le saccage de nos valeurs, de nos identités, de nos traditions, de nos habitudes - ou encore ceux qui sont honnêtes, attachés à la recherche de la vérité, sont black-listés, présentés comme des fascistes, des racistes, des complotistes et même des négationnistes !

Regardez aussi nos dirigeants : Pour l'Occident, il y a les "démocrates", et les "dictateurs". Mais ceux qui sont appelés "démocrates" sont des crapules soumises à Bruxelles ou à Washington, prêtes à détruire tous les acquis sociaux, les services publics, les Nations, les Droits du Travail, les emplois, les familles, les contrats protégeant les salariés, les territoires, les petites communes, la ruralité, l'autonomie alimentaire, les semences ou la médecine naturelle... et même à propager la guerre partout ! Et ceux qui comme Assad ont derrière eux leur peuple et défendent vaillamment leur souveraineté, sont appelés "dictateurs", sans parler de Poutine diabolisé car il plaide pour un monde multipolaire, de coopération des peuples et de paix, et qu'il ne veut pas du Nouvel Ordre Mondial tuant nations, religions, familles, filiation naturelle, traditions, amour de la patrie... et répandant la mort avec par exemple les OGM désormais interdites en Russie pour le Bien du peuple !

Alors, quand nous écoutons les médias, soyons attentifs, et distinguons le vrai du faux !

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

15/11/2014

Jolis Noël avec les sdf

,

 

clochard-visage.jpg

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

lance l'opération " Noël des sdf ",

à relayer pour donner des idées !

 

 

 

Mes ami(e)s,

 

bientôt Noël ! Pas pour tous... et dans ce nouvel ordre mondial si égoïste et inégalitaire, il y en a de plus malheureux que les autres ; ne les oublions pas ! Et ils peuvent être source de nos plus grandes joies ! "Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir...".

 

Or donc, à Noël soit je servais la soupe aux clochards sur une péniche à Pars avec par exemple un Secours Populaire, soit je co-organisais un repas de Noël pour les sdf, vous savez, les sans toit si chers à l'Abbé Pierre... et puis j'ai toujours eu mon sans domicile attitré, auquel je fournissais sourire, vêtements, nourriture ou même de quoi lire.

 

Mais ma plus belle expérience, que j'ai même une fois partagée avec mes enfants pour leur plus grande joie (j'habitais alors Strasbourg), c'était de confectionner des paquets cadeaux avec aussi bien chaussettes chaudes que friandises, et de les porter le soir de Noël à tous ceux qui souffrent de voir les autres faire bombance, ou de voir les vitrines pleines sans jamais rien pour eux. Oui ceux que le monde ne veut pas voir cachent leur misère encore un peu plus les soirs de fête... car ils ont mal, très mal. 

 

Autour de la cathédrale de Strasbourg, quand les cloches sonnent à toute volée, les clochards, les miséreux, les abandonnés se recroquevillent derrière une porte, dans un coin, dans un recoin, dans une fente moins inhospitalière, plus protégée du froid... et ils essaient de dormir le plus vite possible. Alors réveillez-les pour leur offrir un paquet cadeau plein de bonnes choses, et vous aurez une joie que vous n'oublierez jamais ! Quoi, on ne les oublie pas, ils existent ? La fête sera partagée, avec d'un côté les larmes de reconnaissance, et de l'autre une joie indescriptible qu'aucune bombance, avec caviar et champagne, ne pourra donner. Essayez, sortez de votre cocon, improvisez le partage, et alors ce sera le plus beau Noël de votre vie ! Alors oui, tous, toutes, allez-y comme moi, même en famille, pour troquer l'esprit de compétition contre celui de partage, réellement fraternel...

 

Fraternel ? Au fait, n'est-ce pas là la fraternité réellement républicaine, en actes ?

 

Chantal Dupille dite eva R-sistons

 

 

Voici un extrait de mon autobiographie

"Arlequine" (ma Cour des Miracles).

 

 

 

Ce soir, je sers la soupe aux clochards. Comme tous les bénévoles. Comme tous ceux que la misère ne laisse pas indifférents.

Il est dix-sept heures. Les uns debout, les mains dans les poches, les autres assis, le dos rivé au mur, les sans-domicile de la capitale attendent l'ouverture du centre d'accueil La Mie de Pain, situé 54 rue de Bobillot ; la queue ne cesse de s'allonger. Bientôt les portes blindées1vont engloutir la horde des traîne patins et des ventres creux.

On assiste à de mystérieux conciliabules :

T'as pas une vieille paire de chaussette en rab, par hasard ? J'ai des tickets de métro, ça te servira pour pioncer au chaud dans la journée.

Non. Tout ce que je peux te donner, c'est un vieux mouchoir que j'ai trouvé hier sur le trottoir.

T'as pas des mégots, au moins ?

Ça, oui. Tiens. Envoie les tickets.

La porte s'ouvre, laisse passer le gardien, un ancien clochard.

Entrez. Pas tous ensemble.

Poussez pas, derrière. Y a du roulis, ce soir !

Toi, là-bas, tu rêves ou quoi ? Tu penses tout de même pas qu'on va t'héberger avec ton clebs ? Ici, c'est pas un chenil. Bon vent ! Et toi, le Marseillais, tu as de l'embonpoint, ce soir. Montre voir.

Je montre rien du tout.

Montre voir, que je te dis, ou je te fous dehors. Tiens, qu'est-ce que je sens ? Ah ça, par exemple ! C'est ta nouvelle cachette ? L'autre jour, une bouteille dans chaque jambe de pantalon, aujourd'hui tu remets ça avec ta sacrée ficelle ! Tu crois donc qu'une bedaine comme la tienne, ça se remarque pas ? Donne tes bouteilles de vin, je te les rendrai plus tard. C'est le règlement ! Après, vous vous les lancez à la tête. Avance. Toi, laisse ta poussette à l'entrée ; tu la récupéreras demain. Et puis, cesse de te gratter comme ça !

La longue cohorte des pauvres diables pénètre dans le réfectoire. Il y en a de tous les âges, de toutes les nationalités. Certains sont correctement vêtus, d'autres respirent la misère.

Bonjour, Chantal. Ça fait plaisir de te revoir, toi et ton sourire !

Un clochard débonnaire me serre la main. Il m'a reconnue.

Bonjour Monsieur2. Comment allez-vous ?

Je donne une cuiller et une gamelle bien chaude à la main qui se tend. Un petit salut discret, et le clochard s'éloigne.

Tiens, il y a de la soupe au poulet, ce soir !

Pourquoi vous dites ça ? Nous n'avons que de la soupe de légumes à vous proposer.

Je le dis parce que mon voisin porte un imper mastic. Vous ne savez donc pas qu'on envoie des agents en civil

à la Mie de Pain ?

Je l'ignorais.

Le défilé de la misère continue, morne et lent. Chaque soir de l'hiver, quatre cents à huit cents personnes trouvent à la Mie de Pain de la soupe à volonté ainsi qu'un gîte chauffé où, sans avoir à révéler le secret de leur infortune, ils peuvent dormir.

J'ai apporté une boite de conserves, dit un vagabond filiforme. Est-ce qu'on peut me l'ouvrir ? Tiens, mais voilà le mort...

Le mort ?

Oui, répond un clochard barbu et chevelu comme un patriarche. Je suis un mort qui se porte bien. Tu veux voir mon extrait de décès, mignonne ? Je l'ai eu grâce à un copain. Légalement, je suis mort. Comme ça, j'ai la paix.

Le silence retombe. La misère est la même pour tous. Que confier à son voisin qu'il ne sache déjà ?

Encore un peu de soupe, Monsieur ? Il y a pas mal de rab, ce soir.

Soudain, un homme décharné pénètre dans le réfectoire ; ceux qui viennent quêter un deuxième bol de potage s'écartent afin de lui livrer passage ; l'entraide et la solidarité ne sont pas un vain mot dans la cloche. Le nouvel arrivant semble hors de lui ; il hurle sa colère avec des gestes de pantin désarticulé :

Je viens de Clairvaux, j'ai dix-huit années de tôle derrière moi pour le meurtre de ma femme qui m'a plaqué ; c'est cher payé. On m'a fait cadeau de deux ans pour bonne conduite, c'est tout. La prison, vous savez ce que c'est ? Un univers terrible. On vous fout avec des pédés. J'ai connu Bontemps avant de passer trois mois dans une cave noire avec pour seuls aliments de l'eau et du pain. A la sortie, on m'a interdit de séjour. A l'Agence Nationale pour l'Emploi, on nous catalogue comme sans domicile. Je croyais avoir payé ma dette en sortant de prison ; je découvre aujourd'hui qu'on m'a condamné à vie ! Alors, demain je vais commettre un acte désespéré pour signaler mon cas. N'importe quoi. Un cambriolage avec effraction ou assassiner un type. Je passerai devant un tribunal et je pourrai attirer l'attention sur les libérés de prison qui, comme moi, ne trouvent pas de travail.

Cinq cents paires d'yeux las fixent l'homme qui clame sa détresse au milieu du réfectoire. Que peut-on faire ? Je m'assieds à côté de lui pour tenter d'apaiser sa juste colère.

Commettre un crime ne résoudra rien, Monsieur. Le temps travaille pour vous et bientôt, j'espère, la loi adoucira votre sort. En attendant, pourquoi ne pas faire comme William Borst, un ancien clochard réinséré après avoir apposé sous les essuie-glaces des véhicules en stationnement une centaine de S.O.S. dans lesquels il narrait sa vie tragique et sollicitait un emploi ?

C'est curieux, jamais personne ne m'a parlé comme vous.

Un jeune homme se met à pleurer. Alors le libéré de prison, oubliant sa propre colère, serre dans ses bras son voisin de table et lui murmure :

Non, mon frère, pas ça ! Je croyais être le plus malheureux et je m'aperçois que ce n'est pas vrai. Tu as la jeunesse pour toi, au moins. Tu as la vie devant toi. Sèche tes larmes. Raconte-nous ton histoire et calme-toi. On va essayer de t'aider.

Il existe chez les plus déshérités une perméabilité à la souffrance, une générosité que l'on trouve rarement ailleurs. En toutes circonstances, les enfants de l'adversité se sentent solidaires les uns des autres. Non seulement ils partagent leurs derniers sous avec un frère de misère, mais les poches les plus trouées ont des ressources inespérées lorsqu'on organise une collecte pour le colis d'un ami en prison ou quand il s'agit de fleurir la tombe de celui qui a eu la chance d'échapper au bistouri des carabins ou à la fosse commune.

Je voudrais échanger d'autres mots avec le libéré de prison et son voisin ; je voudrais que jamais ne cesse un dialogue dont les deux hommes ont tant besoin pour reprendre un peu espoir. Mais déjà la porte du dortoir aspire leur commune solitude.

Là-haut, trois cents hamacs répartis sur deux rangées sont mis à la disposition des sans-logis ; ceux qui ne peuvent y trouver place couchent par terre. Les premiers arrivés choisissent les hamacs du haut3, au risque de se rompre le cou s'ils ont trop bu. En guise de traversin, les hébergés utilisent des journaux, la musette ou des souliers. La promiscuité révèle l'incommensurable détresse des exclus de la société : les odeurs de vin mal cuvé se combinent avec la sueur rance et les haleines chargées ; toutes les cinq minutes, un pensionnaire se lève afin de satisfaire un besoin pressant, quand il ne se soulage pas sous lui ; au milieu d'un concert de gargouillements, de rots, de toux en cascade, de râles, de ronflements, de soupirs sonores, de soliloques, d'imprécations et d'injures, bienheureux celui qui trouve un sommeil réparateur ! Seuls les plus endurcis parviennent à s'endormir vers minuit. Les autres restent aux prises avec les effluves et les rumeurs innombrables, pour ne pas dire avec les poux, les puces, les punaises.

Pendant ce temps, un clochard repose paisiblement à l'entrée de la Mie de Pain ; il a choisi de coucher dans une poubelle de chaufferie qu'il a soigneusement recouverte de bouts de carton. Ce clochard solitaire et presque heureux, c'est Marcel, un ancien professeur de Lettres qui, chaque soir avant de s'endormir, lit Homère, confortablement installé sur son trône de scories.

Bien que la ville ne soit pas encore sortie de sa torpeur, les hôtes de la Mie de Pain, abrutis de fatigue et de misère, se répandent un peu partout. Mais, invisible et pourtant peut-être plus réelle que jamais, l'armée des va-nu-pieds se terre le jour, ne laissant apercevoir, ça et là, sur un banc, devant un pan de mur lézardé, à l'entrée d'une station de métro ou aux abords d'un marché, que des isolés, des francs-tireurs, véritables fantômes attardés chez les vivants et bientôt balayés par le flot populaire ou la mort.

 

1Ainsi, les retardataires ou ceux qui sont en état d'ébriété ne risquent plus de défoncer la porte d'un coup de pied.

2Rien ne réjouit autant un sans-domicile que de se voir appelé Monsieur, comme n'importe quel individu. Ce mal-aimé de la société, en dépit de la superbe indifférence qu'il affiche volontiers, souffre de se sentir rejeté, misérable, solitaire ; il aspire à retrouver sa dignité d'homme. Mon vouvoiement est de respect.

3Il paraît que l'air y est meilleur.

.

Le 11 novembre de Hollande

 

  http://angely.over-blog.com/article-24692972.html

Verdun

 

Mon article : N'oublions jamais nos Poilus !

Les Poilus, dossier. Pas de commémoration de toutes les ..

Les Poilus, un dossier de Chantal Dupille - Senor Informati

 

La mort de la France rurale, des campagnes, du terroir scellée avec la WW1, la Première Guerre Mondiale. C'est l'âme de la France qu'on a tuée, celle-là même que François Mitterrand, inspiré, évoquait dans son affiche électorale ! (chantal)

 

rural-mitterrand-force-tranquille-2.1266760769.jpg

 

Triste commémoration du 11 novembre

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

Alerte ! Basta la mondialisation totalitaire ! On nous prépare déjà à commémorer toutes les guerres ensemble, celles qui sont destinées à défendre son pays attaqué, et celles, impérialistes, pour conquérir de nouvelles terres sur le dos des peuples opprimés ! Or le sacrifice de nos Polius, de nos parents, est unique dans l'Histoire, et il doit être évoqué comme tel ! Soit dit en passant, l'un des buts de la guerre de 14-18, toujours occulté, est déjà l'anéantissement de l'identité de la France, RURALE. Nos paysans vont mourir dans la boue, les rescapés deviendront des ouvriers, et l'autonomie alimentaire du pays sera sacrifiée !

 

Nos Poilus ne sont pas morts pour la patrie, mais pour les multinationales, et comme je l'ai entendu dans un film, tandis que sur le terrain les jeunes servent de chair à canons, à l'arrière, "c'est le festin" ! Quelle abomination !

 

La première guerre mondiale est aussi la première guerre industrielle, de masse, de massacres de masse, et elle préfigure les atrocités d'une nouvelle guerre mondiale hautement technologique, nucléaire voire bactériologique. Les politiques sont des apprentis-sorciers prêts à entraîner (par cupidité ou par esprit de domination) le monde vers la pire des apocalypses, fatalement effroyablement destructrice, celle qui signera peut-être la fin de l'humanité.

 

Pour moi, il est incongru de voir nos dirigeants commémorer la date du 11 novembre alors qu'en coulisses, ils préparent activement l'attaque de la Russie qui les dérange dans leur aspiration à voir l'Occident soumettre le monde.

 

Notre grande armée, patriote, est célébrée par une brochette de traîtres à la Patrie, Hollande, Valls et Le Drian ne songeant qu'à entraîner notre pays dans de nouvelles aventures au risque de la pire de toutes, nucléaire, contre la Russie ; Les trois personnages saluent hypocritement l'Europe de la fraternité et la paix retrouvée en multipliant les guerres et les risques de conflagration. Valls se présente comme un fan de Clémenceau : Ce qu'il ne dit pas, c'est que ce n'est pas pour son patriotisme (et pour cause, c'est Israël qu'il sert § 1), mais parce que Clémenceau a réprimé durement les manifestations, parce qu'il a été un homme d'Ordre !  Et quel patriotisme pour le Gouvernement, alors que de notoriété publique, mondiale, il est au service des intérêts anglo-saxons et israéliens ? Hollande n'aime les célébrations que pour parader, tenter de faire monter sa côte de popularité, faire diversion en revêtant l'uniforme du Chef de Guerre. La France, il s'en fiche, comme Valls ou Fabius-BHL ! Les Français sont de moins en moins dupes (§ 2), et les militaires ne le sont plus du tout. Je discutais récemment avec l'un d'eux, il me disait combien l'Armée française était excédée de voir sa mission détournée ainsi que le mépris du Gouvernement pour elle !

 

Il est intolérable de voir les commentateurs incriminer "la furie des hommes" au lieu d'accuser la cupidité monstrueuse et cynique de ceux qui ont le pouvoir.

Jacques BaueЯ  

Souverainisme OTAN

 

Il est intolérable de voir nos dirigeants revêtir un rôle (le jour où nous devons humblement nous souvenir du sacrifice de la jeunesse française) alors que pécisément ils "tuent" peu à peu tout ce qui fait la France, son Histoire, sa langue, ses valeurs, son patrimoine, ses idéaux, sa culture, son modèle social, son droit du Travail, etc, comme son territoire et ses familles !

 

Il est intolérable de voir une Presse vendue profiter du 11 novembre pour célébrer "la journée des Français et des Américains" alors que bientôt le Grand Marché Transatlantique va enchaîner notre pays, diluer ses traditions, imposer la Loi des investisseurs au détriment de l'environnement, des protections sociales, de la santé, etc...

 

Il est intolérable de voir Hollande piétiner la Défense de la France, l'amour de la patrie, en évoquant les nouveaux combats, contre le nationalisme (pense-t-il déjà à la future 3e guerre mondiale contre la Russie patriote, défendant les traditions, la religion, la famille, la santé de ses concitoyens - par ex en bannissant les OGM - et un monde multipolaire, de coopération et de paix ?) et contre "le racisme et l'antisémitisme" - l'obsessionnel antisémitisme alors que comme chacun sait, les actes islamophobes ou contre les citoyens noirs se multiplient plus que tous les autres !

 

Il est intolérable de voir les journalistes profiter de la mémoire de nos jeunes ancêtres, pour préparer l'opinion à "fusionner tous les types de guerre", comme si la défense de la France et l'attaque d'un pays ne nous menaçant pas (la Syrie, par exemple) étaient équivalents !

 

Il est intolérable d'entendre que "les Français ET les Américains luttent pour le même idéal de justice et de civilisation" à l'heure de toutes les injustices, de tous les mensonges, de toutes les barbaries avec un Occident qui s'appuie sur les terroristes et les néo-nazis pour parvenir à ses fins. Et d'ailleurs, ceux qui sont présentés comme "nos amis", les Américains, ne songent-ils pas, justement, à soumettre les Européens à leurs diktats, à préparer la WW3 sur le sol de l'Europe et à imposer peu à peu le Nouvel Ordre Mondial monstrueux, technologique, asexué, esclavagiste, eugénique... sur les ruines fumantes de la guerre ?

 

                                                      sur The Guardian

 

Hollande-soumis-a-USA-the-guardian.jpg

 

A l'heure de la mémoire des guerres, quelle politique du Gouvernement ? Des opérations militaires extérieures (soi-disant contre Daash, en Centrafrique, au Sahel...) au coût croissant, financées par des rectificatifs du Budget, alors que le budget militaire se restreint sans cesse, que des bases militaires ferment, que la sécurité des militaires est sacrifiée ... L'argent est là pour des opérations extérieures  faussement pour la démocratie et vraiment impérialistes, jamais pour la Défense de la France et pour les militaires ; Notre remarquable armée n'est plus honorée, et ceux qui y travaillent le savent. Avez-vous vu le visage des familles de soldats morts en opération, leur froideur, leur crispation, voire l'absence de poignée de mains quand François Hollande, le 11 novembre, fait son numéro devant les caméras ? Il y a des signes qui ne trompent pas !

 

L'image du jour, finalement, restera celle de l'avion passant au-dessus du Président avec une banderole : "Hollande, démission", que le monde aura pu voir en même temps que l'intéressé (3).

 

Hélas, le pouvoir s'incruste et ne cède pas...

 

Et pendant que le Président français joue son numéro au milieu de l'Armée, celle-ci brûle de mettre à la tête de la France un Gouvernement digne de ce nom.

 

Mais n'est-ce pas, aussi, le rêve de tous les Français ? Pour que les Poilus soient fiers de leurs descendants et qu'ils ne soient pas morts en vain !

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

§ 1 :

4:41 Manuel valls "je suis lié à Israël de manière éternelle ...

 

www.youtube.com/watch?v=Bb9r0OSkZQY

 

§ 2 :

Hollande outre-Atlantique : la France vassale des États-Unis

https://www.upr.fr/.../la-france-est-la-vassale-des-etats-unis-voila-la-seule...

 

§ 3 :  Voir la vidéo, Celui qui veut faire honneur à ses anciens en appelant Hollande à la démission même le 11.11 !

Le deux poids deux mesures de J.J Bourdin selon son invité : étonnant !

.

05/11/2014

Et l'Islamophobie ?

 

islamophobie-medias.jpg

 

L'Islamophobie existe.

Pourquoi le mot est-il tabou ?

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

 


   Le racisme est une abomination. Pour moi, il n'y a qu'une race, humaine. A partir de là, tout doit ensuite se conjuguer dans une nécessaire diversité.

 

racisme-texte.jpg

 

 

    Je suis frappée d'entendre les Dirigeants et les médias français parler "d'antisémitisme, de racisme, de xénophobie". Pourquoi l'antisémitisme toujours en premier ? Ce racisme-là est-il supérieur aux autres pour être cité en premier ? Ne vaudrait-il pas mieux évoquer d'abord le racisme, terme générique englobant toutes les formes de racisme ? Puis décliner les différentes facettes du rejet de l'autre... mais sans oublier l'Islamophobie. Voilà un mot qui existe, qui est lourd de sens surtout avec une actualité braquant tous les projecteurs sur les Islamistes avec à la clé un amalgame entre eux et les Musulmans. Quand cette réalité quotidienne sera-t-elle évoquée alors que justement, aujourd'hui, le racisme le plus répandu et le plus outrancier est celui qui concerne les Musulmans, surtout à l'heure de la montée du FN désormais très lié (via Louis Aliot) à Tel-Aviv dont il épouse l'orientation en faveur du choc de civilisations ?

    Dans une émission d'"On n'est pas couchés", Aymeric Caron affirme que "les actes islamophobes augmentent bien plus que les actes antisémites". Et au montage, France 2 l'a censuré, comme si la vérité devait être masquée !

     Pour moi, il est profondément injuste que seul l'Antisémitisme doive aujourd'hui monopoliser toute l'attention, alors que par exemple l'Islamophobie est une réalité ancrée en France au point d'ailleurs d'entraîner toujours plus d'actes racistes.

      Au nom de la Justice, et pour préserver la paix sociale, il importe de réparer d'urgence cette anomalie.

       eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

 

islamophobie-pour-cacher-crise.jpg

 

...

04/11/2014

Les liaisons dangereuses de Paris

 

La France des néo-conservateurs bellicistes

 

Fabius-BHL-Kouchner-axe-du-mal.jpg

 

Les liaisons dangereuses de Paris

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

La France patrie des Droits de l'Homme. La France terre d'accueil. La France rayonne dans le monde... 

 

La France ne rayonne plus dans le monde. Son image s'est dégradée. Elle est parfois ridiculisée. A l'étranger, on se gausse même de Laurent Fabius, appelé le "Ministre des Affaires Etrangères d'Israël" ! Comment en est-on arrivé là ? Quels choix fait Paris, désormais ? 

 

La sagesse populaire dit : "Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es". Et quels sont les amis préférés de la France, aujourd'hui ? A qui rend-elle visite ? A la courageuse Cristina Kirchner, à Maduro soutenu par les plus pauvres, à Moralès aimé des Boliviens, au sage Poutine plébiscité par son peuple, à Assad qui se bat vaillamment contre le terrorisme ? Que nenni !

 

Le tapis rouge, la France des Hollande-Fabius (et BHL) le déroule devant les pires adversaires de la paix, de la démocratie, des droits de l'homme et de la femme ; elle le déroule devant les alliés des néo-fascistes en Ukraine, devant un Avigdor Lieberman rêvant d'un Hiroshima pour détruire l'Iran, devant les obscurantistes et les fanatiques champions du soutien au terrorisme qui se trouvent à Doha, à Ryiad ou en Turquie,  et sa dernière visite est pour Harper qui roule pour des régimes violant le Droit international, comme à Tel-Aviv, à Washington ou à Kiev... 

 

Dès qu'il est entré en fonction, Nicolas Sarkozy a nettoyé le Quai d'Orsay de ses éléments gaulliens pourtant estimés dans le monde entier. Hollande, aujourd'hui, poursuit l'action de son prédécesseur... Et son bellicisme vis-à-vis de la Russie constitue une menace majeure. 

 

Pour la paix, pour l'honneur de la France et la sécurité des Français, il est urgent de changer de politique étrangère... 

 

Eva R-sistons (chantal dupille)

 

 

 

hollande-sarkozy.png

 

On peut aussi lire :

 

Il n'y a pas d'armée islamique ou de groupe terroriste Al Qaïda (Renseignement)

 

La lente agonie des Palestiniens est un scandale qui doit vite cesser ! 

 

L'ingérence trouble de la France en Afrique et ses effets terribles (comme en Algérie..)

 

Top secret – Manoeuvres et exercices militaires franco-saoudiens très « discrets » en Savoie

 

.

22:33 Écrit par Eva R-sistons dans Politique française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, fabius, sarkoy, diplomatie |  Facebook |

Gaza, un génocide qui ne dit pas son nom

 

Malformations de Palestiniens

suite aux bombardements

 

palestiniens-TB-pic.php-copie-1.jpg

 

Un génocide qui ne dit pas son nom

Par chantal dupille (eva R-sistons)

 

Bonjour

 

Vous me connaissez, je suis une humaniste avant tout attachée à la paix, à la communion des individus, à la justice, à la solidarité et à la fraternité universelles. Et pour moi TOUTE vie assassinée, ou meurtrie, est un scandale.

 

 

Des citoyens juifs demandent à ce que la Shoah soit considérée pendant au moins mille ans comme l'événement le plus important de l'histoire de l'humanité. Certains d'entre eux ont vécu l'enfer des camps de concentration, et pourtant c'est Israël qui tolère et pire encore, programme l'horreur chez ses voisins palestiniens pourtant innocents de la Shoah. Comment est-il possible que des personnes qui ont connu tant de souffrances, puissent en infliger à leur tour, surtout à des innocents ? Il y a des moments où on ne comprend pas... Et pourtant, il faut se rendre à l'évidence : Ce sont bien des descendants de victimes de la Shoah qui sont la source de tant de malheurs en Cisjordanie et surtout à Gaza !

 

 

Pour moi, toute vie est sacrée. Alors bien plus de deux mille morts, c'est insupportable. Mais il y a pire, et de cela, personne ne parle : Les blessés se comptent par milliers, dans leur chair ou dans leur coeur, les enfants naissent et vivent constamment avec la peur, les jeunes ne connaissent que le désespoir, et surtout, surtout... quel scandale ! Il naît de plus en plus de malformés, et les maladies incurables se multiplient

 

 

Nous savons tous que les Palestiniens sont victimes d'une punition collective, qu'ils sont ensemble enfermés dans la plus grande prison du monde, à ciel ouvert, qu'ils ne peuvent ni entrer ni sortir ni pêcher vraiment ni commercer ni même manger à leur faim ou se soigner convenablement... Toutes les infrastructures sont méthodiquement, sadiquement, détruites, et les cultures sont saccagées ou volées, l'eau est de moins en moins potable - elle est d'ailleurs monopolisée par Israël, qui en retour déverse abondamment ses eaux usées en terre palestinienne. 

 

 

Un tiers des Gazaouis, désormais, est privé de logement, de toit, et l'aumône versée - par ceux qui ont mauvaise conscience - pour reconstruire, est gelée par Israël et reversée au compte-goutte en attendant la prochaine destruction toujours pire que la précédente. Tout cela signe la mort d'un peuple - et scandale suprême, d'un peuple innocent, bouc-émissaire !  C'est une extermination qui ne dit pas son nom. Et le monde ferme les yeux ? Et même les frères arabes s'en lavent les mains ? C'est insensé !

 

 

Car - et c'est là que je veux en venir - la mort de tous les Palestiniens est programmée. Songeons à Gaza, minuscule territoire où s'entassent deux millions d'individus contraints malgré eux (vu l'exiguité) à être des boucliers humains : Ce petit bout de terre toujours plus laminé, écorché, blessé, amputé, reçoit périodiquement des tonnes de bombes ! DES TONNES DE BOMBES ! Avec à la clé toutes sortes de maladies, d'handicaps, de cancers, de leucémies... et la naissance d'enfants malformés, non viables ! Bref, c'est un génocide sournois mais bien réel. Autrement dit, à terme les Palestiniens sont condamnés, TOUT un peuple est appelé à disparaître après avoir vécu, au quotidien, un enfer unique dans l'Histoire !


 

Nos belles démocraties se vantent d'être des parangons de vertu, et elles ferment les yeux sur le plus grand scandale : Tout un peuple condamné à mort après avoir vécu quotidiennement l'horreur absolue, parce qu'il dérange ceux qui ont une soif messianique d'espace, et parce qu'il y a, offshore, du gaz juteux à exploiter ! 

 

 

J'avais un jour suggéré une action, une résistance non-violente sans précédent dans l'histoire de l'humanité, à l'image de l'enfer fou vécu : Que tous les Palestiniens osent entamer une grève générale de la faim pour signifier au monde indifférent qu'ils existent, qu'ils ont droit de vivre comme tous ! Que faut-il faire pour REMUER LES CONSCIENCES ? 

 

 

Alors peut-être le monde se décidera-t-il enfin à empêcher l'intolérable en marche...

 

 

Nous avons TOUS le devoir d'assistance à peuple en danger !

 

 

Chantal Dupille dite eva R-sistons

 

 

Tweet de  

J'ai vu des colons arroser avec leurs excréments tout droit éjectés des fosses septiques des palestiniens trop près du MUR DE LA HONTE

 

 

 

JPEG - 51.9 ko
Des Palestiniens ont dû s’abriter sous tente devant leurs appartements, détruits par l’offensive israélienne à Beit Lahiya le 11 août 2014 - Photo : Reuters/Suhaib Salem

01:48 Écrit par Eva R-sistons dans Résister | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gaza, palestine, génocide, résister, cancer, malformations |  Facebook |

Gêneurs éliminés et dérives du journalisme

 

medias-malcom-X.jpg

 

 

Dérives du journalisme,

 

et "gêneurs" éliminés

 

Par chantal dupille (dite eva R-sistons)

 

 

Le journalisme a totalement dévié de sa fonction d'information, surtout en France (Lanterne Rouge de la Presse en Europe, depuis que Sarkozy a tout verrouillé) : Il désinforme, ment, occulte, excelle dans la propagande de guerre.. et les journalistes sont aujourd'hui souvent des espions, des AGENTS de l'impérialisme occidental, parfois au péril de leur vie comme en Syrie ou en Irak. Triste époque ! On a le choix entre la prostitution, la trahison de la déontologie - ou Pôle Emploi. Et parfois, on n'a même plus le choix entre le journalisme de cour ou le chômage, mais entre le service servile de la Pensée Unique (mondialiste, euro-atlantiste, et sioniste), ou la mort.

 

 

Voici le cas d'une journaliste qui vient de payer de sa vie son amour de la vérité, en un mot son professionnalisme :

Une journaliste de Press TV tuée par les services secrets turcs pour avoir dévoilé les liens entre Ankara et Daesh

 

" Une journaliste de Press TV tuée par les services secrets turcs pour avoir dévoilé les liens entre Ankara et Daesh "

Une journaliste de Press TV tuée par les services secrets

Disparition des vidéos impliquant l’Onu dans le soutien à Daesh

 

 

 

Valls.Nobs.jpg Valls-lobs.jpg

 

.

 

Un des exemples les plus flagrants des dérives du journalisme, est le Nouvel Observateur qui s'était au départ hypocritement présenté comme de Gauche pour piéger les lecteurs, alors que DSK et Valls (1) représentent son idéal politique, alors aussi qu'il défend la politique étrangère la plus néo-conservatrice et qu'il soutient le Nouvel Ordre Mondial asexué avec des rubriques comme "l'homme-femme de la semaine" ! 

 

 

Si vous êtes un journaliste honnête, intègre, neutre, et surtout d'investigation, alors vous êtes black-listé, diffamé, stigmatisé, discrédité, présenté abusivement comme "complotiste", "raciste" (antisémite, car aujourd'hui il est de bon ton d'être islamophobe), voire "négationniste" !

 

 

Tout ce que nous disent les médias, est mensonge décliné sur tous les tons - même s'il y a d'heureuses exceptions (2). Ainsi, les Etats-Unis ou la France, soi-disant, combattent le terrorisme alors que ces deux pays l'orchestrent et ne songent qu'à éliminer Assad, ou encore la Russie qui milite pour un monde multipolaire est honteusement diabolisée tandis que l'Ukraine liée aux nazis, est présentée comme "démocratique". Voici des exemples de ce que vous n'entendrez pas dans les meRdias (3).

 

Et dans TOUS les domaines, ceux qui cherchent la vérité, ceux qui la disent, ceux qui s'écartent de la Pensée Unique... sont censurés ou diffamés (comme le Président de l'UPR, François Asselineau), voire menacés de mort comme Dieudonné, ou éliminés comme nombre de Chercheurs ou de Scientifiques.

 

Finalement, les gêneurs sont éliminés d'une façon ou d'une autre. J.F. Kennedy avait promis de dire la vérité aux Américains sur le Nouvel Ordre Mondial, il a été assassiné juste avant ; Le chanteur Jackson venait de se convertir à l'Islam et commençait à dénoncer le NWO, tué également ; La gracieuse Princesse Diana allait épouser un Arabe et attendait un enfant de lui, elle disparaît dans un accident de voiture ; et tant d'autres meurent prématurément, comme l'un des Beatle, ou Balavoine, ou Coluche, ou Nestor Kirchner et Chavez, ou le patriote afghan Massoud, ou le Président polonais trop critique vis-à-vis de la modernité... La liste est longue. Et voici que Christophe de Margerie meurt subitement, alors qu'il a de trop bonnes relations avec la Russie aujourd'hui diabolisée, et qu'il a osé envisager qu'on puisse payer le pétrole autrement qu'en dollars. Se passer du dollar ? Kadhafi l'a payé de sa vie !

 

Lorsque l'on s'écarte de la Pensée Unique, il faut s'attendre à être discrédité, diffamé (je suis placée pour le savoir), censuré, menacé.. et même éliminé.

 

Sans doute le PDG de Total a-t-il été, lui aussi, trop indépendant... Nos pseudo démocraties ne tolèrent aucun écart !

 

 

Chantal Dupille

 

 

 

(1) Choisi par les Bilderberg pour mettre en place le Nouvel Ordre Mondial en France (ainsi, en commençant à désintégrer la France, son territoire ancestral), se disant "éternellement lié à Israël" (donc pas au service des intérêts de la France), ultra libéral, et pour moi, "le Franco français" (despotique, totalitaire, fasciste). 

 

.

 

(2) Parfois, un spécialiste du Renseignement est invité, comme le remarquable Eric Denécé, ou deux journalistes publient un ouvrage sur le rôle trouble de la France, "Les chemins de Damas", voir par ex l'article "Comment l'Elysée a manipulé les rapports".

 

Extrait :
Le livre français, les chemins de Damas, publié il y a quelques jours, provoque un scandale en révélant des éléments secrets sur la manière dont la présidence française a forcé le corps diplomatique et les services secrets français à se soumettre à la décision politique de renverser Assad, ainsi qu’à manipuler les rapports sur les armes chimiques et la réelle puissance du régime syrien.

 

(3) Le rôle trouble de la France, on le voit par ex dans ces deux articles,

 
 
.