29/06/2014

La France désormais colonie d'Israël est l'ombre d'elle-même

 

*Israel-plan-pr-dominer-monde.jpg-large.jpg

 

La France désormais colonie d'Israël

est l'ombre d'elle-même

par Chantal Dupille dite eva R-sistons

 

   La France est désormais une colonie d'Israël, c'est un fait irréfutable, accompli pour son malheur : Depuis que le Gaullien Chirac s'est opposé à l'Empire lors de la guerre d'Irak, notre pays a été soumis, aligné avec Sarkozy puis Hollande. Au point même de prendre la tête de toutes les guerres néocoloniales ! Tous les postes clés sont désormais détenus par des néo-sionistes (http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-par-les-sionistes-r-sistons-video-16_news), fanatiquement obsédés par l'idée du Grand Israël, même planétaire (avec les Talmudo-Sionistes), et la plupart des Elus français, ou des Puissants, se couchent devant ce pouvoir plus ou moins occulte. Certains ne le cachent même pas, comme DSK ("Chaque matin, quand je me lève, je me demande comment servir Israël"), ou Valls : "Je suis éternellement lié à Israël". A Israël, ou à la France ? On ne peut servir deux pays à la fois, il faut choisir !

   La France domptée, dirigée par les néo-sionistes, a radicalement changé. Elle est devenue l'ombre d'elle-même ! Ainsi, nos médias sont depuis que Sarkozy les a verrouillés, les pires d'Europe, "Lanterne Rouge d'UE", désinformant à qui mieux mieux et poussant aux guerres impériales. Ou encore, finis les Droits de l'Homme, gare aux Roms, ou gare aux journalistes, aux intellectuels, aux humoristes, aux penseurs, aux blogueurs... libres ! Ils sont au mieux censurés et interdits d'antenne, au pire discrédités, diffamés, traqués (ainsi Jacob Cohen, auteur du "Printemps des sayanim",  ou l'humoriste préféré des Français, Dieudonné). Un patriote comme François Asselineau, à la tête du Parti qui monte (grâce à Internet), l'UPR, est censuré par l'Establishment, car son programme déplaît aux promoteurs bruxellois du IV e Reich européen, puisqu'il est anti UE, euro, OTAN.. Et puis des Listes noires circulent, le maccarthysme s'installe, la Police de la Pensée veille...

   En attendant de perdre même son nom et sa langue, la France est parcellisée, réduite à de futurs landers priés de livrer une guerre économique sans merci, son caractère rural est anéanti, bientôt ses départements et ses traditions vont disparaître, ainsi que ses services publics, son modèle social et son Droit du travail.. Sa laïcité ? Finie, honneur à la Communauté juive (tous les dirigeants qui comptent doivent d'ailleurs faire chaque année allégeance au CRIF) et même à la violente LDJ pourtant interdite jusqu'en Israël, les Musulmans sont discrédités, diffamés, caricaturés, tout est fait pour faire monter le FN et pousser à la guerre civile ou au choc de civilisations (il s'agit de détourner la colère sociale contre les Arabes, les Musulmans), les Catholiques sont écartés ou déconsidérés - un François Fillon qui représente la France profonde, gaullienne, traditionnelle, rurale, catholique... est ainsi mis d'emblée hors jeu au moyen de sondages bidons ou via les médias collabos. Les Français DEVRONT voter pour Sarkozy ou Juppé (néocon), ou pour Valls. Les sondeurs bidons et les médias collabos font les "rois" ! Autant dire que la démocratie est morte, les Français ont désormais le choix entre des pions du CRIF, à l'UMPS. Et le FN d'Alliot (et non du père Le Pen) est lui-même la roue de secours de CE Système !

   La France démocrate sociale se jette dans le libéralisme le plus sauvage, pour servir le MEDEF et la Haute Finance. D'ailleurs sa Presse auto-proclamée de "gauche", comme le Nouvel Observateur avec Joffrin ou Weill, appelle à effectuer le plus vite possible les réformes les plus radicales, les plus "modernes", pour plaire aux Mondialistes, aux Goldman Sachs, aux Rothschild, etc... Et les fleurons de notre industrie disparaissent les uns après les autres !

   La diplomatie française enviée dans le monde pour son autonomie et son professionnalisme, est morte. Dès son arrivée au pouvoir, Sarkozy a nettoyé le Quai d'Orsay de tous ses éléments gaulliens. Il est désormais la risée du monde pour son alignement inconditionnel à Tel-Aviv ! D'ailleurs notre Ministre des Affaires étranges, pardon étrangères, Fabius, est appelé hors de nos frontières, le "Ministre des Affaires Etrangères d'Israël". Et notre pays se couche devant Washington et Tel-Aviv, au point de prendre la tête des croisades impériales pour leur compte, en entretenant le terrorisme dans le monde et en déroulant le tapis rouge devant les pires crapules des Monarchies pétrolières ! Et notre Légion d'Honneur devient celle du déshonneur, puisqu'elle est décernée à des adorateurs du Veau d'Or ou à ceux qui financent le terrorisme le plus monstrueux.

   Pire que tout, cette France défigurée est priée de faire le lit du Nouvel Ordre Mondial incluant aussi un Nouvel Ordre Sexuel conduisant directement au genre unique, neutre, comme le souhaite par ex un Nouvel Observateur saluant les "hommes-femmes" (encore dans le numéro de cette semaine), pour le compte des promoteurs des "Protocoles des fous de Sion", donc ne procréant plus ! Et que dire de Libération le journal de Rothschild (1) titrant "La PMA pour TOUS", sinon qu'il travaille lui aussi à préparer les esprits français à un monde technique menant directement, pas après pas, au "robot avenir de l'homme" (mort de l'homme, et de l'humain !) comme il est annoncé sur Tech24 de France24... voix d'Israël ! Je rappelle que les Talmudo-Sionistes ont un Plan, "Un peuple élu, une race supérieure, dominer tout, éliminer les goyim - la PMA y contribuera - ou les mettre en esclavage" !

   Et notre Armée ? Elle est détournée de son objectif premier de défense du pays (d'ailleurs il n'y aura bientôt plus de Nation française) pour être supplétive des guerres impérialistes et impériales les plus illégitimes et meurtrières en Afrique, au Moyen-Orient...,  au service même des actions terroristes les plus atroces ! Notre grande armée, elle aussi admirée dans le monde comme hier notre diplomatie et notre modèle social, est d'ailleurs appelée à disparaître au profit de mercenaires puis de robots apatrides sans foi ni loi.

   Et à l'Ecole, les enfants apprendront que les garçons et les filles sont interchangeables, et que tout doit conduire à un monde uniforme sous l'égide des bons Américains ; Les livres d'Histoire ne seront d'ailleurs plus chronologiques pour masquer les glorieuses pages et figures de la France comme le Général de Gaulle. Tout sera fait pour mettre dans la tête des futurs robots que l'Europe est bienfaisante, que nous avons été libérés par les "sauveurs américains", et que la Shoah est l'événement principal. Ca ira jusque là !

   Voilà un aperçu de la France aujourd'hui, pays le plus original et le plus rebelle que depuis l'intronisation de Sarkozy, le CRIF a colonisé pour le compte d'Israël, entité sioniste arrogante, voyou, corrompue, prédatrice, criminelle !

   Est-ce là la France que nous voulons ?

   Charles de Gaulle, au secours !

   Chantal Dupille dite Eva R-sistons

 

(1) Rothschild a une telle fortune, qu'il peut se permettre d'accaparer de plus en plus les terres de la planète, au profit... d'un Israël avide de contrôler toute la planète ! Imagine-t-on ce qui se prépare "en douce" ?

 

 

israel-a-tous-les-droits.jpg

 

 

28/06/2014

Vivre... sans cesse épris d'un but sublime !

 

colombe-globe-cigalette.jpg

 

 

 

 

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent.. sans cesse épris d'un but sublime

 

 

"Sans cesse épris d'un dessin sublime..."

 

Paroles  pour  temps de toujours, 

 

mais surtout pour temps difficiles.

 

Confidences...

 

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

 

 

 

 

Mes ami(e)s,

 

Sur l'un de mes blogs préférés §,

 

je trouve ce poème de Victor Hugo,

 

il a bercé mon enfance

 

sous le titre "VIVRE".

 

Oui cela me ramène des années en arrière,

 

à l'adolescence, à l'âge où l'on s'entichait des vedettes.

 

Moi je m'entichais de Victor Hugo...

 

et de ce magnifique texte !   

 

 

 

C'était mon préféré,

 

je l'avais accroché au-dessus de mon lit,

 

et je n'avais qu'une idée en tête:

 

Le but sublime.

 

Pour moi, il passait alors

 

par le service des lépreux avec le Dr Schweitzer,

 

par le service des plus malheureux, des plus souffrants,

 

des plus rejetés, des plus délaissés...

 

Je voulais leur offrir ma vie, mais hélas

 

j'étais nulle en maths, et pour être médecin

 

il fallait être fort dans cette discipline.

 

Or j'étais bonne en gym, en dessin, et en Français,

 

mais je me fermais à la géométrie et à l'algèbre

 

comme une huître importunée.

 

 

 

Vocations contrariées,

 

la danse à l'Opéra par ma mère

ne voulant pas cette carrière pour moi,

 

le dessin de mode par moi-même qui n'aimait pas la couture,

 

et le service des lépreux par mon incapacité

 

à comprendre les Maths.

 

Voilà comment je me suis retrouvée

 

dans la section Belles Lettres,

 

non pour y enseigner mais comme tremplin

 

à la carrière de journaliste,

 

journaliste parce que je suis curieuse, ouverte,

 

universaliste bien sûr.

 

Aveu : Aujourd'hui,

 

je ne pourrais plus exercer ce beau métier.

 

Pour diffuser l'info officielle ?

 

Pour me faire l'écho des projets des puissants ?

 

Pour désinformer ou mentir ?

 

NON !  JAMAIS !

 

 

 

L'info aujourd'hui ? La ré-info, Internet.

 

Boycottez les Médias officiels ou courtisans !

 

 

 

Si je devais refaire ma vie, ce serait autour

 

du plus beau des programmes, double :

 

Un grand Amour ET un grand dessein,

 

 au service des autres bien sûr,

 

à deux au service des plus malheureux

 

dans un bidonville latino-américain, par exemple.

 

 

 

Aujourd'hui, la politique est avilie,

 

les idéaux s'estompent.

 

Mais à vous qui êtes jeune,

 

je vous dis, comme Hugo:

 

Soyez épris d'un but sublime,

 

et ne cédez pas face à l'intolérable.

 

Soyez comme un chêne, ne pliez jamais

 

face à l'adversité, ne laissez pas

 

les événements vous dominer,

 

mais dominez-les.

 

En poursuivant toujours ce qui est beau,

 

Amour et service de l'autre.  

 

 

 

Que ce poème soit gravé dans votre coeur,

 

qu'il soit un phare pour votre existence !

 

 

 

 Chantal Dupille

 

 

 

§

 

Blog auquel je suis abonnée, texte reçu dans ma boîte mails :

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/06/20/18362921.html 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

     Vivre, poème de Victor Hugo 

 

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent..

 

 

 

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front,
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime,
Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime,
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,
C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche,
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-là vivent, Seigneur! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.

 

 

 

Victor Hugo, Les Châtiments / L'homme a ri (extrait)

 

 

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/06/20/18362921.html

 

fraternite.jpg.

 

.

Je vous invite à visiter cette parution,

Enorme coup de coeur pour cet article sur la "démocratie" en Occident

http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/article-enorme-coup-de-coeur-pour-cet-article-sur-la-democratie-en-occident-124018590.html

Deux très beaux textes l'un sur la fausse démocratie,

l'autre sur la solution... en soi !

Et nous entraider, nous sourire, nous parler !

 

"Soyez épris d'un but sublime,

 

et ne cédez pas face à l'intolérable."

 
RESISTANCE

 

 

 

16:12 Écrit par Eva R-sistons dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vivre, victor hugo, fraternité, résister, démocratie, médias |  Facebook |

Le Nouvel Ordre Sexuel au Parlement français. GPA, PMA...

,

CANNI

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA RECETTE | Blida Eveil

 

La GPA au Parlement,

pour ou contre le Nouvel Ordre Mondial ?

Une séance houleuse au Parlement.

 

1) L'actualité, pourquoi cette séance ?

2) Le compte-rendu de la séance et l'analyse de C Dupille

Et bien sûr, la grenouille qui chauffe, qui chauffe...

 

 

L'actualité :

 

 

Le a soutenu vendredi les arrêts de la Cour européenne des droits de l'Homme contraignant la à reconnaître les enfants nés d'une mère porteuse à l'étranger, une position qui a suscité l'indignation à l'Assemblée de l' "pour qui les masques sont tombés".
A la reprise des débats vendredi sur la proposition de loi sur l'autorité parentale et l'intérêt de l'enfant, dont la discussion, entamée en mai, a déjà été suspendue à deux reprises devant l'obstruction de l'UMP, la secrétaire d'Etat à la Famille, Laurence Rossignol, a mis le feu aux poudres en affirmant que le gouvernement "ne contesterait pas" les arrêts rendus jeudi par la CEDH au nom de "l'intérêt supérieur de l'enfant".


Mme Rossignol a souligné que la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) ne remettait pas en cause l'interdiction en droit français du recours à la gestation pour autrui (GPA) à l'étranger, mais faisait prévaloir "l'intérêt des enfants sur le choix du mode de conception fait par les parents".
"Le gouvernement a toujours résolument défendu l'idée qu'il fallait distinguer le sort des enfants de celui du contrat illicite", a-t-elle plaidé.
"La Cour conforte cette position (...) et rend à la France sa souveraineté totale en matière d'ordre public", a-t-elle estimé, en rappelant que "plusieurs dispositions pénales permettent de poursuivre ceux qui favorisent le recours à la GPA à l'étranger".
Tout en se gardant de se prononcer sur le choix des autorités françaises d'interdire la GPA, les juges de Strasbourg ont estimé que le refus de la France de transcrire des actes de filiation réalisés aux Etats-Unis à la suite de naissances par mère porteuse portait atteinte à "l'identité" des enfants.
La CEDH était saisie par deux couples: les époux Mennesson, parents de jumelles nées en Californie le 25 octobre 2000 d'une mère porteuse américaine, et ceux d'une autre fillette née en octobre 2001 dans le Minnesota, également par mère porteuse.
"Il est dans l'intérêt de ces enfants d'avoir une sécurité juridique, qu'ils soient dotés d'une filiation biologique et d'une nationalité", a dit Mme Rossignol.

- "Reconnaissance des mères porteuses" pour l'UMP -

Cette déclaration gouvernementale a suscité l'indignation des députés UMP présents, de la frange la plus conservatrice.
"Les masques sont tombés, c'est une reconnaissance explicite des mères porteuses. Les riches pourront se payer un enfant autour de 150.000 euros en Inde et aux Etats-Unis", s'est écrié le député UMP de la Manche Philippe Gosselin.
"Pour qu'il y ait une égalité entre tous les Français, il faudra autoriser la GPA en France. C'est votre objectif!", a renchéri celui du Pas-de-Calais, Daniel Fasquelle.
Plusieurs députés ont mis en cause la légitimité de la CEDH, émanation du conseil de l'Europe, et ont dénoncé, comme Nicolas Dhuicq, "une atteinte à la souveraineté".
"J'imaginais que vous seriez venus avec un peu plus d'humilité, c'est pas glorieux d'être condamné par la CEDH", leur a répondu le socialiste Erwann Binet. "Dites-nous ce que vous dites aux deux jumelles qui ont 14 ans à qui on refuse un lien avec leur père, des papiers d'identité", a-t-il lancé, soutenu par l'écologiste Véronique Massonneau, qui a dénoncé des "propos populistes".
Centrée sur les conséquences de séparations de couples pour les enfants, la proposition de loi sur l'autorité parentale prévoit notamment la création d'un mandat d'éducation quotidienne pour les beaux-parents pour la durée de la vie commune, moyennant l'accord des deux parents.
Elle fait l'objet d'une bataille farouche de l'UMP qui a déjà réussi à deux reprises à empêcher la fin de l'examen du texte dans les délais prévus.
Pour que la proposition de loi puisse être bien votée ce vendredi, la présidente de séance, la socialiste Sandrine Mazetier, interrompait systématiquement, suscitant leur colère, les orateurs UMP au terme de leurs deux minutes de droit de parole sur chaque amendement. Il restait environ 120 amendements à examiner en fin de matinée.
Les orateurs de l'UMP ont aussi mis en cause le calendrier de discussion (..°


La suite ici,


GPA à l'étranger: le gouvernement soutient la CEDH, fureur de l'UMP

 

 

GR 15

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA RECETTE | Blida Eveil

 

 

Au Parlement, séance du 27.6.2014 (sur LCP),

la GPA en discussion.

Le Nouvel Ordre Mondial avance...

Par Chantal Dupille

 

 

Allez, je résume : Le Gouvernement soutient tout ce qui conduit à la GPA, pas après pas. La séance au Parlement du 27 juin 2014, c'est une reconnaissance explicite des mères porteuses en France.

 

Voici ce qui s'est dit ce vendredi après-midi. Séance houleuse,  l'Opposition est en colère !

 

Le député Gosselin : "Quelle hypocrisie ! Allez à l'étranger faire votre GPA, hein, on ferme les yeux quand vous revenez ! (..)  On choisit le tourisme productif, c'est le moins disant éthique, c'est une discrimination fondée sur l'argent : Allez aux Etats-Unis, en Inde, si vous avez 150.000 € pour vous payer un enfant, c'est OK ! C'est la GPA pour les riches, un esclavage, une forme de marchandisation ; une classe internationale de tous puissants sera favorisée, en organisant une fraude à grande échelle !"

 

Les Députés fulminent : "On utilise du matériel artificiel pour la gestaton, des couveuses artificielles, voilà ce que la GPA prépare, UN AUTRE MONDE, l'actuel est réorganisé, dans un sens toujours plus technique, la TECHNIQUE contre la nature biologique, des êtres tous puissants, omnipotents, omniscients".  "Il n'y a que des avis défavorables!" "Insidieusement, vous faites rentrer l'Etat dans la vie privée des citoyens". Quel asservissement, en fin de compte !

 

Et c'est ainsi que l'Opposition tente d'obtenir le vote d'amendements, de sages amendements pour freiner la mise en place d'un monde fou...

 

L'Opposition tente de convaincre : "Le Gouvernement va de "petite avancée en petite avancée", jusqu'à ce qu'il arrive au but décrété, mais par des moyens détournés. Et le but, c'est la GPA en France, après l'avoir autorisée à l'étranger ! Et en enfermant un enfant dans une double filiation, ou dans plusieurs."

 

Nous y voici : La politique des petits pas, encore et toujours, sans bruit, sans publicité, dans la discrétion la plus totale à l'image d'un Israël qui intervient partout mais sans que personne n'en parle... Les "digues" sautent les unes après les autres ! On contourne, et un jour la GPA aura force de loi en France. Pour le moment, la gestation pour autrui est interdite dans notre pays ; Mais les digues tomberont d'autant mieux, que l'UE se mêle de tout, qu'elle s'arroge des Droits sur tous les Etats, même dans les domaines les plus intimes... C'est une atteinte à la souveraineté des pays, et à la liberté des familles, des individus ! Les prérogatives des parents sautent, et les enfants sont au coeur du dispositif. L'Etat ne doit pas légiférer dans les domaines les plus intimes, la loi ne peut décider de tout, et le pouvoir du Juge sera excessif alors que le statut du parent sera affaibli.

 

L'Opposition revient à la charge : "Intervention d'un "tiers" dans l'exercice de l'autorité parentale. L'autorité parentale n'appartiendra plus aux parents, mais à des intermédiaires. Toute la culture française sera détruite". En particulier, les députés Reiss et Mariton  interpellent sur le champ du "tiers". Quelle définition ? Qui sera-t-il ? Combien y en aura-t-il  pour décider ? Jusqu'où cela pourra-t-il aller ? Et puis, il faudra tenir compte des recompositions successives des couples.  En fait, le terme de "tiers" est flou, c'est une expression générique ambigue ! Les intérêts de l'enfant ne seront pas protégés. Et pourquoi refuser l'expression "d'intérêts supérieurs de l'enfant qui doivent primer" ? Les mots proposés à la place sont vagues, ambigus. De surcroît, la multiplicité des intervenants multiplie les occasions de conflits parents-enfants. Et là encore, ce sont les enfants qui en pâtiront ! Or l'intérêt de l'enfant doit être le seul critère, pas une idéologie fumeuse surtout d'essence totalitaire. Et sur tout cela, bien sûr, silence sur les chaines de télévision, rien au 20 h ! Le NWO avance silencieusement...

 

Pasquelle, Député du Pas-de-Calais, Dhuicq Député de l' Aube, se relaient au micro : "Quelle double hypocrisie ! On n'en attendait pas moins de ce gouvernement !". Ca chauffe ! "On déresponsabilise les adultes, on les maintient dans l'immaturité, on éduque à la parentalité au détriment de l'inventivité sans limite de l'homme... Celle-ci est niée, remplacée par un "sur-moi GLOBAL", c'est très angoissant, bref on nie la famille, l'enfant, l'homme DIFFERENTS, on favorise un individu NEUTRE, sans genre, sans qualités... On va vers des enfants totalement EGAUX ! Et les parents doivent passer devant un Magistrat pour fonctionner, comme s'ils étaient immatures ! Il n'y a plus d'autorité parentale, si elle est partagée avec des tiers... La seule finalité, là aussi, doit être l'intérêt de l'enfant ! Mais curieusement, le Gouvernement s'obstine à refuser de prévoir dans la Loi les mots "intérêts supérieurs de l'enfant".  Je m'interroge : Craint-il de ne pouvoir les bafouer au nom de théories fumeuses ?

 

Le débat s'amplifie, UE et Etats-Unis sont mis en cause : "Au lieu d'écouter les gens, on laisse l'UE agir, sans liens avec les citoyens". Des Députés UMP vont jusqu'à fustiger la soumission à la politique américaine "dont on voit les conséquences dans tous les domaines, jusque dans la culture, jusqu'en matière d'éthique". Ils dénoncent le niveau de capitulation, l'hypocrisie actuelle et le désir de toute puissance, la prétention à TOUT gérer. En déplorant même  que "le génome humain sera la dernière marchandise que le capitalisme aura réussi à commercialiser !" Et au-delà, ces Députés clairvoyants fustigent la "fascination du Gouvernement pour la TECHNIQUE, sans la moindre ethnique". Cette dérive est évidemment dangereuse, et l'Opposition démontre la duplicité du Gouvernement qui dénonce le dumping et le moins disant mais pas pour les sujets sociétaux, "au risque du moins-disant ETHIQUE. L'intérêt de l'enfant ne peut passer par la marchandisation du corps, les utérus, les ventres monnayés. On ne peut substituer la FAMILLE SOCIALE à la famille naturelle dont on défend les valeurs". 

 

Asurément, l'Opposition gêne. On lui coupe la parole en pleine intervention, au milieu d'une phrase, elle ne peut terminer son propos. Le Gouvernement a clairement la volonté d'expédier ce texte, les Députés ont d'ailleurs été convoqués à la dernière minute, on les bouscule comme si le texte devait passer en force, bref il est impossible de travailler dans de bonnes conditions. Certes, c'est la règle du 2 mn que la Présidente de séance a demandée, "mais on peut le faire autrement, en respectant" l'intervenant. 

 

Les Français ont choisi Hollande pour faire du social, ne plus donner la priorité aux nantis, et son "socialisme" sest mué en "sociétal" fou, menant directement au NWO ! Et la méthode, la forme comme le fond, le contenu, préfigurent une France totalitaire - le Nouvel Ordre Mondial cher à l'Occident se met insidieusement en place.

 

Même "la généalogie est détricotée, le SANG est nié", oui cela va jusque là ! L'Opposition a beau jeu de rejeter les positions maximalistes du Gouvernement, que dans son ensemble la société française refuse. Le député Philippe Gosselin lance alors avec force : "Ce mépris de l'Opinion, vous le prendrez à la figure. Et vous le verrez rapidement" !

 

 

Sur le Figaro,

Du mariage pour tous à la GPA : comment on érige l'exception en ...

Le Figaro-il y a 4 heures
L'article 5 sexies A du projet de loi pour l'égalité réelle entre les femmes et ... 726-14) et le détournement (selon les termes mêmes du Conseil ...

Du mariage pour tous à la GPA : comment on érige l'exception en règle généraleFIGAROVOX/ANALYSE - Pour la juriste Clotilde Brunetti-Pons, les réformes sociétales en cours dessinent une nouvelle conception du droit qui nie le réel pour consacrer les désirs individuels, au nom d'une conception absolue de l'égalité.

Clotilde Brunetti-Pons est maître de conférences à l'Université de Reims, responsable du Centre de recherche sur le couple et l'enfant

 

Les réformes sociétales récentes ont été réalisées au nom de l'égalité, sans réflexion de fond, sans étude

Dans le domaine du droit de la famille, le leitmotiv professé est que la démocratie imposerait de consacrer en droit des situations de fait particulières

d'impact sérieuse et au mépris des modèles et principes directeurs qui structurent notre société pour le bien de tous. Dans le domaine du droit de la famille, le leitmotiv professé est que la démocratie imposerait de consacrer en droit des situations de fait particulières. Cette conception idéologique puise son ancrage dans une philosophie qui conduit peu à peu à une déstructuration en profondeur de notre système de droit, non seulement en occultant le rôle de la norme mais aussi avec de graves conséquences pour le vivre ensemble et la protection des plus faibles.

Au lieu d'offrir quelques principes directeurs éprouvés il faudrait que la règle de droit satisfasse chaque désir individuel, par hypothèse sans tenir compte en l'occurrence des conséquences sur autrui de la nouvelle norme ainsi consacrée. Les discours de morale diffusés à l'appui d'un tel discours sont omniprésents, instrumentalisant -et donc fragilisant- au passage les notions fondamentales sur lesquelles repose notre République; par exemple, tous les désirs devraient être satisfaits sans que le principe de responsabilité, à la base de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1789, ne vienne les tempérer pour tenir compte des autres.

Ces évolutions sont fondées sur une conception de l'égalité à la fois abstraite et absolue alors que l'égalité est par définition toujours relative (égalité de droits) pour éviter la négation du sujet, certes envisageable pour des choses mais pas pour des personnes. Le résultat de tels excès est aujourd'hui palpable: l'effacement de l'homme, la fragilisation de l'être humain et la diabolisation de la femme.

Tout d'abord, l'homme bon et raisonnable est effacé à la fois des textes et des raisonnements mis en œuvre. L'article 5 sexies A du projet de loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, votée par l'Assemblée Nationale le 26 juin 2014, supprime le modèle du bon père de famille des différents codes. Il y substitue les mots: «de manière prudente et diligente». Désormais le mot homme ne serait utilisé dans les textes qu'au sens d'être humain («mort d'homme», «fait de l'homme», «main de l'homme»). En revanche, le mot femme reste présent, et c'est heureux, pour des motifs de protection: violences faites aux femmes (C ; pén. art. R 131-18 et R 131-13); travail des femmes (C. pén. art. 131-23); mères porteuses (C. pén. art. 227-12); accouchement sous le secret (C. civ. art. 57). Ainsi, l'image que notre société offre aujourd'hui de l'homme est à la fois celle de l'absence ou de la violence, ce qui ne correspond pas à la réalité dans la très grande majorité des cas.

La fragilisation de l'être humain se trouve corrélativement réalisée en droit de la famille par la remise en cause du «noyau dur de la raison», selon l'expression de Pierre Legendre: la distinction de l'homme et de la femme.

La fragilisation de l'être humain se trouve corrélativement réalisée en droit de la famille par la remise en cause du «noyau dur de la raison», selon l'expression de Pierre Legendre: la distinction de l'homme et de la femme. S'y trouve associée un brouillage de l'identité sexuée de garçon et de fille par le biais de ce que l'on appelle gender, ce dernier mot étant utilisé pour dissocier les théories qui en découlent des études liées au genre (féminin-masculin). La loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de personnes de même sexe a opéré en l'occurrence une rupture profonde sur laquelle il est urgent de revenir. Contrairement à ce qui a été dit, il ne s'agissait pas de refuser d'ouvrir l'institution qui symbolise l'amour durable à des personnes de même sexe qui vivent en couple, il était question, beaucoup plus profondément, de continuer ou non à ancrer le mariage et la filiation qui en découle dans l'union de l'homme et de la femme. Or, seuls l'homme et la femme peuvent procréer ensemble. Il s'agit d'une singularité constitutive de la règle de droit. Il en résulte que la loi précitée n'a de cohérence que si la filiation devient sociale et ne renvoie plus à la réalité de l'homme et de la femme qui procréent ensemble; mais alors il s'agit de construire dans l'abstrait un monde «meilleur» à la Huxley. Dans l'intérêt de qui? Certainement pas de l'enfant d'ores et déjà chosifié à outrance (cf par exemple le commerce d'enfants adoptés aux Etats-Unis). La loi du 17 mai 2013 porte en germe cette logique archaïque plaçant l'enfant dans le commerce. Cela explique que des femmes (manifeste des 343 fraudeuses) se croient désormais autorisées à réclamer ce qu'elles considèrent comme un dû alors même que l'enfant n'est pas une chose que l'on peut délibérément priver de père sans que le droit ne doive en tirer des conséquences. Autrement dit, la loi du 17 mai 2013 annonce, voire introduit (selon les jurisprudences contradictoires rendues) l'ouverture de la PMA pour les couples de femmes et, s'agissant des couples d'hommes, de la GPA, alors même que le droit a précisément pour rôle de tenir compte de tous les protagonistes de l'histoire, et donc aussi de l'enfant.

En l'état actuel du droit, les conséquences juridiques de la loi du 17 mai 2013 posent problème. Par exemple, dans le cas d'une adoption par la compagne de la mère après PMA à l'étranger, la fraude à la loi française (interdiction des PMA de convenance, C. pén. art. 726-14) et le détournement (selon les termes mêmes du Conseil constitutionnel) corrélatif de la loi du 17 mai 2013 qui en résulte peuvent être remis en cause sur action du ministère public et aussi, de nombreuses années plus tard, par l'enfant devenu majeur. L'hypothèse n'a rien de saugrenu: le mariage réduit sensiblement la vocation successorale de l'enfant au profit de la compagne de la mère. Quelle violence à l'égard de celle qui aura cru qu'était valable cette opération juridique associant mariage et adoption entre deux personnes de même sexe! C'est notamment en cela que le droit se montre cruel depuis le 17 mai 2013: il porte à croire que l'on peut se passer de la réalité lorsque la réalité ne peut être gommée et rejaillira toujours un jour ou l'autre, sans compter que l'enfant ne peut se construire que sur la réalité et non sur une suite de dénis.

C'est notamment en cela que le droit se montre cruel depuis le 17 mai 2013: il porte à croire que l'on peut se passer de la réalité lorsque la réalité ne peut être gommée et rejaillira toujours un jour ou l'autre

Quant à la gestation pour autrui, les deux arrêts rendus par la Cour européenne des droits de l'homme le 26 juin 2014 contribuent à ouvrir plus encore la boîte de Pandore au nom d'un intérêt supérieur de l'enfant appréhendé exclusivement sous l'angle de son identité dans la société française et non, ce qui devrait être le cas, non seulement du lien primal de ce dernier à la mère (celle qui l'aura porté pendant neuf mois) dont on l'aura privé, mais aussi de la chosification dont il fait alors l'objet. Certes ces décisions ne remettent pas directement en cause la règle d'interdiction des conventions de mère porteuse sur le territoire français et les sanctions pénales qui l'accompagnent, mais elles les fragilisent. En outre, la Cour EDH raisonne en l'occurrence sans se pencher sur la situation de ces femmes dont la maternité se trouve niée contre rémunération ou «indemnisation». La femme devrait-elle être désormais considérée juridiquement comme un animal?...

A force de vouloir satisfaire les désirs (ou fantasmes) de chacun le droit se meurt en contorsions qui appellent les conflits, les abus et les drames au lieu de les prévenir

De tels excès nuisent aux femmes. L'importance du contexte mondial ne peut être purement et simplement ignorée: ce qui s'observe chez nous produit des conséquences jusqu'à l'autre bout de la planète. Or, à raison même de ce qui s'affiche dans les pays occidentaux les femmes sont aujourd'hui de plus en plus fréquemment et violemment diabolisées, ou bien exploitées dans le cas notamment des mères porteuses. Chez nous aussi: il suffit, pour en prendre toute la mesure, de constater non seulement le développement préoccupant d'un déni des violences domestiques lorsque celles-ci sont réelles, mais aussi avec quelle virulence le lien primal à la mère est aujourd'hui contesté, et encore le succès d'un soit disant syndrome d'aliénation parentale sans aucun fondement scientifique. Le point commun de ces évolutions réside dans l'existence d'un déni de la réalité. Or, le droit n'a pas le pouvoir de gommer le réel. Certes il peut construire, mais en tenant compte de ce qui est. A défaut les dommages sont considérables. Le Droit ne doit pas oublier qu'il a le devoir de rester humble et respectueux de l'humain, donc du réel.

La réification du corps des femmes (spécialement par le développement de conventions de mères porteuse que l'on cherche à faire passer pour généreuses dans le discours «bien-pensant» à la mode qui conduit à tout inverser dans un but mercantile) et la banalisation de l'affichage d'images dégradantes de celles-ci aggrave le processus analysé. A force de vouloir satisfaire les désirs (ou fantasmes) de chacun le droit se meurt en contorsions qui appellent les conflits, les abus et les drames au lieu de les prévenir. A qui cela profite-t-il? Ni à l'enfant, ni à la femme, ni à l'homme. Alors à qui?

 

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/06/27/31003-20140627ARTFIG00341-du-mariage-pour-tous-a-la-gpa-comment-on-erige-l-exception-en-regle-generale.php

 

 

Ce que je retiens de cette séance houleuse :

 

 

Nous avons assisté à un simulacre de démocratie, seule la forme en est préservée ; les séances parlementaires sont finalement inutiles, c'est de la simple gesticulation, car les amendements proposés par l'Opposition, aussi sages, aussi pertinents soient-ils, sont repoussés, niés. Un spectacle inutile, en somme ! Chaque bloc campe sur ses positions. Et celles du Gouvernement, passant du social au sociétal, sont outrancières, caricaturales, et surtout très dangereuses : Car elles mènent directement au Nouvel Ordre Mondial qui sur ce plan, doit être dénommé "Nouvel Ordre Sexuel", ainsi qu'on le voyait il y a peu encore sur le fameux ABCD de l'égalité garçons-filles (comme s'ils pouvaient être égaux, alprs qu'ils sont différents et complémetaires).

 

La boîte de Pandore est ouverte. On passera de la "tolérance" de la GPA à l'étranger (au risque de reprocher aux socialistes de défendre les plus nantis capables de louer un ventre pour 150.000 €), à l'imposition de la GPA en France, au nom de l'égalité, pour ne "pas pénaliser les plus pauvres". Puis à la PMA, au coeur du Nouvel Ordre Sexuel conduisant au "genre neutre" cher au Nouvel Observateur qui cette semaine encore, loue "l'homme-femme"(boycottez ce dangereux canard qui a visé le public de Gauche, pour ensuite le prendre au piège du NWO. Il est aussi traître que François Hollande ! De surcroit, il plaide pour Valls).

 

Je rappelle une constante de la politique : Pour faire admettre l'intolérable, les projets fous du NWO, les Gouvernements ont deux armes

 

- La Presse vendue, la Télévision aux ordres. Ainsi, encore hier soir le sayan Pujadas, "Laisse d'Or du journaliste le plus servile", plaidait pour le code-barres qui mènera à la puce RFID scellant ensuite l'esclavage monstrueux de l'humanité.

- L'hypocrisie. Le but de la politique est masqué : Ainsi, le Gouvernement imposera la GPA, en passant de l'Etranger à la France, pour des raisons "d'égalité". C'est la politique des petits pas, furtifs, insidieux, sournois, menant au désastre final pour les peuples ! Et une politique d'autant plus menaçante, qu'elle sera imposée au moyen d'amendements, de pratiques sur le terrain conduisant au fait accompli (comme pour la réforme des territoires), de contournements et au besoin, de décrets du Prince (Hollande ou Valls). La dictature ? Chut, elle est là. Masquée elle aussi, dissimulée sous le trop fameux vernis "démocratique" :  Pour tout imposer,  la faconde hypocrite, traître, de Hollande, ou les muscles impitoyables de Valls, feront merveille. Pour notre malheur !

 

Le NWO avance... et plus vite qu'on ne l'imagine ! La génération suivante ne pourra plus s'y opposer, il sera trop tard ; Les carottes seront cuites - ou la grenouille (1), nous !

 

Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

 

Tags: Nouvel Ordre Mondial, GPA, PMA, Philippe Gosselin, Hollande, Valls, puce RFID, Hervé Mariton, dictature, grenouille, médias, Genre, technique

 

 

Voir aussi :
Les conséquences vertigineuses de l'arrêt de la CEDH sur la GPA

 


A quelle sauce le Nouvel Ordre Mondial va nous bouffer ? (en images)

 

GR 20

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA RECETTE | Blida Eveil

 

.

 

Que se passe-t-il en Ukraine ?

Que penser de la situation ?

http://reseauinternational.net/ukraine-tournant/

 

27/06/2014

Mon roman sur les gangs de rues de NY est paru (la version pdf est gratuite)

,

Chantal Dupille et trois ex membres de gangs de rues,

  le héros de son roman est avec le polo blanc 

gangs-membres-dont-mikael-livre-eva002-1.jpg

 

Sommaire de ce post

 

Le premier roman de Chantal Dupille,

présentation, extraits, vidéo, liens

 

 

Reportage sur un journal, mars 1986

photos de membres de gangs que j'ai côtoyés,

à droite j'interviewe Nicky Cruz le héros de "La Croix et le Poignard",

chef d'un des gangs les plus réputés de New York devenu Pasteur

 

Gangs-J-liberee-bas-coupe.jpg

 

 

Avant-Propos du Livre

 

Cet ouvrage a vu le jour voici quelques années, juste une maquette destinée à la mise en place d'une Maison d'Édition de livres engagés. D'autres sujets devaient suivre, dont un sur les gangs de rues américains mais cette fois sous forme de reportage, et mon autobiographie que Fayard voulait éditer lorsque j'avais trente ans. Finalement, le projet d'Édition était trop lourd pour moi, et mon roman sur les gangs n'a pas du tout été commercialisé.

 

L'actualité incertaine (bruits de guerre...) m'a donné envie de reprendre rapidement la publication, pour que cette histoire basée sur des faits authentiques puisse voir enfin le jour - mais avec un titre différent (d'ailleurs celui que j'avais prévu au départ), et sans illustration.

 

Dans l'urgence, j'ai décidé de l'auto-éditer, mais un Éditeur européen à diffusion internationale s'est intéressé à mes écrits et a voulu publier ce roman. Il m'a envoyé le contrat stipulant 12% de droits pour moi, mais aucun exemplaire d'auteur, ce qui était inacceptable car j'ai l'habitude d'offrir, de partager... Acheter mon ouvrage pour l'offrir ? Impossible, je ne pouvais le concevoir. Donc j'ai proposé de renoncer à une partie de mes droits d'auteur en échange de quelques exemplaires, puis de renoncer à tous mes droits en échange d'une vingtaine de livres. Voici les courriers reçus à la suite de mes deux offres :

 

 
" J'ai longuement discuté avec la direction pour votre demande et nous ne pourrons malheureusement pas faire d'exception par rapport aux copies gratuites. Pour des raisons de "fair play" envers nos autres auteurs, nous ne pouvons changer les conditions existantes.

 

   J'espère pouvoir compter sur votre compréhension sur ce sujet et je tiens également à vous dire que je reste à votre disposition si vous souhaitez poursuivre l'aventure avec nous ".

 

" Après une nouvelle tentative du côté des responsables, il en ressort que nous ne pouvons toujours pas accepter l'offre que vous nous faites. Je suis vraiment désolée que cette collaboration ne puisse aller de l'avant. Votre ouvrage nous avait bien plu !

 

   Malheureusement, les conditions ne peuvent être changées. J'espère que vous pourrez aller de l'avant avec la publication de votre livre en auto-édition.

 

Tout de même, si vous changez d'avis, nous serons très certainement ravis de poursuivre cette aventure avec vous. N'hésitez pas à me contacter à cet effet ".

 .

 

L'argent ne m'intéresse pas, mais le partage, oui. Donc, je poursuis l'"aventure" seule. Pas tout-à-fait d'ailleurs, avec l'aide d'un Lecteur ami sur le plan technique et la diffusion, préférant comme moi la société de la gratuité à celle du profit.

 

La version pdf du livre est gratuite, la version imprimée est à prix coûtant. Bref, j'aurai mes exemplaires d'auteur, et le prix de vente du livre ne sera pas un obstacle pour les Lecteurs et les Lectrices potentiels...

 

Bonne lecture, fraternellement,

 

Chantal Dupille

 

 

Couverture de la maquette de départ,
photo d'un des Ching-A-Ling (gang à motos)
qui m'a reçue dans le repaire du gang
rival des Hells'Angels, à NY
Titre envisagé : Du gang... à la Vie !
Ce roman n'a pas été publié,
il est resté dans le tiroir, lu par personne,
le projet de mise en place de Maison d'Edition
avec ce livre pour commencer, n'ayant pas abouti.
Depuis, l'ouvrage a été largement remanié.
 
gangs-couverture-1.jpg
 

Ce roman est basé sur des faits authentiques,

c'est l'histoire d'un gang de rues dont tous les membres sont morts

les uns après les autres.

Le héros, Miguel, s'est converti la veille

de l'extermination de son gang.

Le rencontrer était un cadeau pour un écrivain !

 

A travers ce personnage, c'est l'histoire dramatique d'un gang,

et la "résurrection" du héros à la fin, à 16 ans.

Dans la vie, il sera envoyé en Inde comme missionnaire,

moi je l'envoie dans son gang ennemi... Fin imaginée, donc !

Chaque événement, chaque mort de gang

est basé sur des faits authentiques,

romancés, mais en général à partir

de documents d'archives de la Police U

Pour pénétrer dans les gangs,

je me suis installée notamment au coeur du Bronx

pendant deux bons mois,

et j'ai reçu l'aide de la Police américaine

(patrouillant avec les Cops),

ainsi que celle de missionnaires évangéliques.

Merci à eux !

Chantal ève Dupille (dite eva R-sistons)

 

Couverture de l'édition brochée

Gang-livre-pour-Lullu-couverture-prete.jpg

 

 

Pdf gratuit :

 

http://ahp.li/ba9dc639e94111dee1e2.pdf

 

Achat à prix coûtant, 

s'adresser au dépositaire


M. Cousin
96 avenue de la Morlière
44700 ORVAULT

 

12 € l'exemplaire,

frais d'envois compris

 

2 exemplaires : 20€ 

3 : 26€.  4 : 35€.  5 : 42€.

6 : 48€.  7 : 55€. 8 : 64€. 9: 70€. 10: 77€.

 

 

N.B. Je ne supportais pas l'idée de voir

mes fidèles Lecteurs et Lectrices

débourser 20 € (prix d'un livre)

en ces temps de crise. D'où la gratuité.

Dans un 2e temps, je laissera

peut-être l'Editeur intéressé

(voir plus haut)

publier le livre au niveau international. Ch D

 

Maquette de la 1e page de l'édition actuelle, version pdf

 

 

gang-couverture-TB-avec-bulles-copie-1.jpg

 

 

Avertissement

 

Cet ouvrage n'est pas pour tout public.

Il comporte des passages très violents,

pour rester fidèle à la réalité

(sauf les scènes de combats, romancées),

et certains passages à teneur évangélique

qui peuvent heurter la sensibilité de personnes

athées, juives, musulmanes...

 

L'ouvrage dresse le portrait d'une Amérique violente,

et dans certains passages, d'une Amérique à la foi flamboyante,

bref terre d'excès en tous genres.

 

 

Un sincère merci à Jean-Claude,

Lecteur-écrivain--blogueur,

pour sa si précieuse aide technique.

 

 

Courte présentation de l'auteur, sur le livre

 

a-photo-preferee-chantal-30-ans-copie-1.JPG

 

 

Chantal Dupille est née dans l'Oise, père bordelais et mère russe.

 

Après avoir obtenu son diplôme de journaliste et sa

 

licence de Lettres Modernes à la Sorbonne, elle se lance dans

 

l'écriture d'un livre sur le mai 1468 des étudiants. Suivent

 

trois autres ouvrages, publiés par Hachette Littérature et

 

Balland. Parallèlement elle réalise à 20 ans son premier

 

reportage en vivant parmi les gitans d'Espagne. Puis elle

 

devient journaliste, notamment à Noir et Blanc, aux Dernières

 

Nouvelles d'Alsace (entre autres, Pages Jeunes) et à FR3 Alsace

 

: elle y produit plusieurs documentaires, en particulier

 

sur l'accessibilité des villes aux personnes handicapées

 

("Mulhouse, ville en pentes douces"), ou sur les motards

 

("Les croisés de la moto").

 

.

 

Son souci pour les plus démunis l'a conduite

 

à accueillir chez elle des personnes en

 

difficulté, à s'engager dans des associations humanitaires

 

comme la Boutique Solidarité Fondation Abbé Pierre,

 

à partager la vie des plus défavorisés

 

(dans le cadre de reportages, de conférences ou de livres),

 

à mettre en place et à animer un centre d'entraide à Marseille.

 

Elle est mère de trois enfants, deux garçons et une fille.

 

Aujourd'hui, Chantal Dupille administre plusieurs blogs

 

(6.000.000 de visiteurs uniques au 15 mai 2014)

 

contre "l'intolérable, la désinformation, les guerres,

 

le choc de civilisations, les crises provoquées", etc,

 

  ou pour les seniors et les jeunes, et elle a enregistré

 

plusieurs vidéos sur daily motion, sous le pseudo eva R-sistons.

 

Un site centralise tout : http://chantaldupille.fr

 

.

 

Chantal Dupille a, par hasard, découvert la foi

 

dans les milieux chrétiens charismatiques;

 

sa foi est vivante comme celle des premiers chrétiens,

 

ouverte, tolérante, incarnée, prophétique,

 

engagée aux côtés des plus faibles.

 

Elle se considère comme citoyenne du monde

 

et milite pour une société plus juste, plus humaine, plus fraternelle,

 

où chacun trouverait sa place. Pour elle ce qui compte avant tout,

 

c'est la liberté, la vérité, la justice et la paix.

 

Elle a vécu parmi les gangs de rue au cœur des ghettos américains,

 

surtout dans le Bronx à New-York.

 

 

cliquer sur l'image pour la vidéo

 

 

50:36

 

Dans cette vidéo,
à partir de 11 mn,
trois témoignages extraordinaires de foi vivante.  

 

Extraits.

 

Le gang dans le métro,

le Welfare Center,

combat de gangs.

 

 

Comme le sang gicle partout sur les trottoirs du Bronx, les graffitis jaillissent sur les murs de la ville, à chaque point stratégique, sur chaque wagon de métro : inscriptions énormes, slogans accrocheurs, dessins figuratifs ou apocalyptiques, mots obscènes, phrases incompréhensibles, dédicaces hâtives, plaisanteries grossières, initiales gigantesques, commentaires vengeurs, messages politiques, sociaux, amoureux ou écologiques, tout cela fait partie du paysage newyorkais au même titre que les immeubles éventrés, les cimetières de voitures, les églises pentecôtistes.

Les graffitis, c'est la violence et l'imagination étalées sur chaque mur, une débauche de couleurs et de talents éphémères. Il s'agit d'ailleurs moins de décorer les murs, que de délimiter un territoire âprement disputé et de matérialiser son désir d'exister.

Graffiti (NB C'est le Président du gang Les Fils de Satan, note de ch d) adorait voir son nom s'étaler en lettres gigantesques, et il n'avait pas son pareil pour dénicher l'emplacement idéal pour exalter sa personne. Mais, par dessus tout, il affectionnait les wagons de métro qui traversaient la ville de part en part. Ainsi, sa réputation dépassait largement les limites du quartier, du moins le croyait-il.

Les Fils de Satan parcoururent à grandes enjambées la distance qui les séparait de l'entrée du métro, cette case noire qui se dresse à intervalles réguliers dans l'échiquier du Bronx. Comme ils s'y attendaient, l'accès était gardé par un policier qui tripotait machinalement sa matraque et son colt pendu à la ceinture.

Les cinq garçons passèrent avec insolence devant le sergent, et Miguel, volontiers farceur, s'amusa même à lui envoyer un pied de nez alors qu'il regardait dans une autre direction.

— Hé, qu'est-ce que vous fichez ici, sales garnement ?

Visiblement, le policier n'appréciait ni l'allure des kids ni les grands sacs beiges de super-marché qu'ils tenaient en mains. Il voulut les interpeller mais, déjà, les adolescents avaient disparu.

— Sales Portoricains ! grommela l'officier.

Les Fils de Satan gravirent l'escalier quatre à quatre, et ils franchirent les tourniquets encore plus vite.

— Hé, là-bas !

Derrière son guichet, le préposé haussa les épaules. Il n'allait pas risquer sa peau pour quelques resquilleurs !

Les cinq kids arrivèrent sur le quai juste au moment où les portes du métro se fermaient en grinçant.

— Raté ! commenta Graffiti d'une voix rageuse. Au suivant !

Quelques instants plus tard, on entendit un grondement de roues d'acier et une nouvelle rame, longue et bariolée, fit son entrée. Les Portoricains montèrent dans un wagon à demi plein qui, à leur apparition, se vida aussitôt. En descendant, d'ailleurs, quelques voyageurs reçurent au passage, sur la tête, une mixture puante soigneusement élaborée par les kids eux-mêmes. Ils étaient furieux ! Les garçons, eux, savouraient leur plaisanterie ; joie de terroriser, joie de régner en maîtres, joie, aussi, de voir bientôt la ville défiler à leurs pieds.

 

§§§§

 

 

Manhattan. Acier et verre, verre et acier à perte de vue. Manhattan, c'est une jungle en béton jaillie du sol dans un formidable élan de puissance. Angela et Miguel étaient assommés par l'énormité des buildings qui se dressaient sur leur route comme autant de géants menaçants. Et ils ne cessaient de s'égarer dans le dédale de l'orgueil américain.

Enfin, le Welfare Center apparut, ultime bastion des perdants et des exclus, dernier refuge de ceux qui n'attendent plus rien de la vie qu'un peu de pitié et les miettes du grand festin des riches. Tous ceux qui avaient fait confiance au système américain, tous ceux qui s'étaient raccrochés aux folles chimères de la réussite à tout prix, tous ceux qui avaient misé sur le dollar-roi, se retrouvaient là, floués, hagards, suppliants, résignés à solliciter les bribes du grand rêve qui s'écroule.

En voyant la masse imposante du Welfare Center, les Sanchez pressèrent le pas. Il était temps ! A huit heures du matin, la queue n'en finissait pas, immense cortège de la misère, interminable rebut du mirage américain.

Quand les portes s'ouvrirent enfin, à neuf heures précises, ce fut la ruée ; la multitude de femmes et d'enfants se précipita. Et tout ce monde courait, se bousculait, s'accrochait, tombait, se relevait, avec l'énergie du malheur accumulé pendant des années. Le spectacle était vraiment pitoyable : on s'agitait, on s'empoignait pour avoir les places assises ; on s'énervait, on se lançait des injures colorées ; les enfants pleuraient, s'impatientaient ; les mères étaient tendues, constamment sur le qui-vive...

Angela et Miguel se virent enfin attribuer un numéro. Pour eux, l'attente commençait, inconfortable, incertaine, angoissée. A force de scruter les visages, sombres surtout, les Sanchez reconnurent des expressions familières, et des sourires crispés s'échangeaient. Au Welfare, il n'y avait plus d'amis, plus de familles, plus de solidarité ; c'était le chacun pour soi, la lutte pour la survie.

 

§§§§

 

 

Dans un élan meurtrier, Miguel bondit contre deux Noirs en même temps et les renversa au milieu des balles qui sifflaient de tous côtés ; puis il asséna un coup terrible à l'un de ses adversaires qui, péniblement, tentait de se relever. Et il repartit héroïquement à la charge. Autour de lui, il y avait des gueules écrasées, disloquées, pulvérisées, ce qui le rendait plus furieux encore.

Les Noirs étaient décontenancés par la brutalité de l'attaque ; ils battirent précipitamment en retraite. Seules deux filles s'étripaient encore comme deux lionnes en furie, toutes griffes dehors, accrochées l'une à l'autre, violemment enchevêtrées.

La pause ne dura pas. Pendant que les Noirs se regroupaient, les Portoricains rassemblaient leurs forces et rechargeaient leurs armes. La façon dont ils avaient repoussé l'assaut leur donnait confiance. Et la bataille reprit, redoublant d'intensité, de haine raciste, de fureur. Un corps arrivait, puis un autre, puis d'autres. Cela n'en finissait pas !

On visait sans cesse Miguel, on le manquait toujours. Cela dépassait l'entendement ! Le garçon se couchait, se redressait, frappait, disparaissait, réapparaissait, multipliait les attaques et les défenses, narguant la mort, se riant d'elles.

Soudain, le jeune Sanchez fut encerclé. Le visage tuméfié, il fonça dans le tas, aux côtés de Sombrero et de Zorro venus à la rescousse. Un poignard dans chaque main, le virtuose de la lame bondissait à travers la meute hurlante, frappant consciencieusement, systématiquement, presque scientifiquement. Brusquement, Zorro reçut un formidable coup de poing dans l'estomac qui faillit lui faire perdre la respiration. Un Dragon en profita pour le prendre à revers et, d'un magistral coup de tête, l'envoya à terre. Avant même qu'il eût eu le temps d'esquisser le moindre geste de défense, un Noir sauta à pieds joints sur lui, tandis qu'un autre l'assommait au moyen d'un marteau avant de l'achever avec une machette.

De son côté, Sombrero repoussait toutes les attaques avec une vigueur décuplée par la haine. Il utilisait l'élan de ses agresseurs pour les neutraliser, culbutait ses assaillants, les projetait au sol, leur faisait des clefs de bras et des saisies au cou. Sombrero n'avait pas besoin d'armes ; sa science du judo, si exceptionnelle dans le quartier, lui suffisait pour terrasser ses adversaires décontenancés.

 

 

Scène du Bronx, quartier peuplé de gangs de rues

 

Gangs-Bronx-immeuble.jpg

 

     

Rappel pdf gratuit

(pour ne pas gréver le budget de mes amis

Lecteurs et Lectrices)   

http://ahp.li/ba9dc639e94111dee1e2.pdf

 

 

03:43 Écrit par Eva R-sistons dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gans, new-york, bronx, roman, chantal dupille, evangile |  Facebook |

26/06/2014

Guerre mondiale, ou pas ?

 

 

guerre-business.gif

 

 

Vers la guerre mondiale, ou pas ?

Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

 

Depuis un moment, je m'interroge. L'Amérique n'a plus d'argent pour les guerres, malgré sa planche à billets, alors elle les sous-traite à des imbéciles sans scrupules comme en France, ou à des frustrés, des laissés pour compte de la mondialisation mûrs pour être fanatisés. Et puis EIIL arriva, surmontant tous les obstacles, conquérant en peu de temps le nord de l'Irak et même mettant en déroute une armée subventionnée à hauteur de près de 25 milliards par les Américains. Fou ! Il était évident qu'EIIL avait des appuis importants, d'abord sionistes et même français obsédés par la résistance populaire d'Assad, mais aussi yankees. Et je me suis dit : L'USraël, finalement, n'a plus besoin de déclencher de grandes guerres coûteuses, impopulaires auprès des milieux financiers, et à l'issue problématique ; il lui suffit de soudoyer (armée ou dirigeants), de sanctionner sous de faux prétextes, de diviser les communautés ou les peuples, de provoquer chaos économiques, guerres civiles ou fausses révolutions... la panoplie est vaste !

 

 

 

Et je trouve cet article rejoignant exactement mes interrogations, "Irak, Libye, Iran, Ukraine : Guerres des élites contre les peuples"

 

www.mondialisation.ca/irak-libye-iran-ukraine-guerres-des....

 

 

Bref, pas de guerre mondiale en vue, mais des conflits de basse intensité ravageurs (comme en Irak où les USA financent à la fois EIIL et le Pouvoir, pour favoriser les exterminations mutuelles, et leurs marchands d'armes), de fausses révolutions, etc. Au final, les Anglo-Saxons doivent contrôler, asservir, piller le monde entier. Gare aux récalcitrants !

 

 

Ma préoccupation essentielle est d'informer pour éviter à l'humanité les affres d'une nouvelle guerre mondiale d'autant plus apocalyptique, qu'elle sera nucléaire avec au final, le risque d'un hiver... nucléaire (plus rien ne pourra pousser). Vous le savez, j'ai mis en place un blog au titre explicite, "no war", et un autre, "communion de civilisations", ce dernier contre le choc de civilisations, pour la fraternité des peuples quelles que soient leur origine sociale ou géographique, leur religion, leur opinion, etc.

 

 

 

Alors, la question est simple : Le risque de guerre mondiale s'éloigne-t-il ? Apparemment, oui. Mais en est-on si sûr ? Celle-ci a d'ailleurs été au menu des plus nantis, à Bilderberg. Ces invités au pouvoir démesuré, et usurpé, n'ont-ils pas préféré, au final, leur confort, la tranquillité, au risque d'une aventure incertaine, apocalyptique, dont on ne peut mesurer les conséquences ?

 

 

Donc, l'Amérique est en plein effondrement économique et la planche à billets ne peut fonctionner indéfiniment. A l'extérieur, le pays est de plus en plus impopulaire, et à l'intérieur, la politique des gouvernements a de moins en moins d'adeptes. Enfin, des puissances émergent, et plus le temps passe, plus leur armement sera sophistiqué, menaçant. L'Oncle Sam cherchera-t-il une issue militaire à ses problèmes ? N'oublions pas, aussi, qu'il veut la peau de la Russie... Il y a cinq ans, j'avais écrit que la guerre mondiale pourrait partir de la Crimée-Ukraine !

 

 

 

Obama a choisi l'impérialisme soft, discret, rusé, furtif. Mais si les Républicains sont élus, l'Amérique ne troquera-t-elle pas les interventions discrètes contre des guerres musclées, totales, voire la mondiale ?

 

 

Et puis, en embuscade il y a toujours Israël, c'est-à-dire une entité qui se complait dans les guerres, se nourrit d'elles, et qui surtout avec des fanatiques au pouvoir liés aux colons extrémistes,  rêve d'allumer la mèche qui embrasera la planète pour ensuite, imposer un Jérusalem hégémonique sur les décombres de l'humanité, en fait le Nouvel Ordre Mondial. S'il impose la guerre, les Etats-Unis suivront - et le monde s'embrasera. Israël, rappelons-le, a une obsession, asseoir sa sécurité au prix de l'insécurité de tous les pays environnants. Et le fait que l'Iran ne soit pas encore tombé, lui est intolérable. Au point de vouloir l'attaquer, au risque d'une guerre mondiale d'autant moins gênante pour Tel-Aviv, donc, qu'elle débouchera sur l'objectif suprême, le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, esclavagiste, eugénique.  

 

 

 

Enfin, il y a l'inattendu, les surprises de l'Histoire. Un dérapage, par exemple, entraînant des réactions en chaîne...

 

 

 

Alors, qui vivra, verra !

 

 

 

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

 

01:01 Écrit par Eva R-sistons dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerre, ww3, eiil, irak, iran, etats-unis, israë |  Facebook |

24/06/2014

Merci la Russie ! - D-Day, le mythe

,

6 juin 1944 – 6 juin 2014 (Olivier Berruyer)

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième

 

Merci à la Russie !

Le mythe du D-Day

pour la propagande de guerre

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

D-day. En notre nom à tous, je remercie la Russie. Si cette cérémonie a pu avoir lieu le 6 juin 2014, c'est en effet grâce à la Russie qui a empêché la guerre mondiale à laquelle des Fabius et des BHL, au service d'une doctrine élitiste d'extermination, travaillaient ardemment: Ainsi en convainquant le Président Obama d'attaquer la Syrie sous un faux prétexte, celui des armes chimiques en réalité utilisées par les rebelles tortionnaires de ce pays millénaire, moderne, progressiste et tolérant. Poutine a ordonné à son armée d'intercepter les deux premiers missiles signant le départ de la guerre, avec un Fabius piaffant de joie à l'idée de détruire la Syrie pour le compte du commanditaire israélien.

 

Merci aussi à la Russie d'avoir sacrifié un quart de sa population, avec tant de villages et de récoltes, pour délivrer les Européens du cancer nazi. Les 350.000 Anglo-Saxons arrivant comme les Carabiniers d'Offenbach, à la fin de la guerre pour en récolter les lauriers, et s'enrichir sur le dos d'une Europe exsangue, ne font pas le poids à côté des vingt à trente millions de morts Russes. Mais comme l'Oncle Sam a décidé d'asservir définitivement les Européens via le Grand Marché Transatlantique, les meRdias ont été priés de célébrer la victoire de ses soldats en grande pompe et avec force flatteries. Que l'Amérique devient alors belle, avec ses idéaux de "démocratie" qu'elle impose au monde, et avec ses jolies guerres meurtrières pour la paix ! Magie du mensonge...

 

Merci encore à la Russie qui milite ardemment contre les néo-nazis (comme en Ukraine), contre le terrorisme (comme en Syrie ou dans le Caucase), pour la paix en tentant d'empêcher les guerres et en retrouvant son influence afin de parrainer la mise en place d'un ordre nouveau, réel celui-là, bi-polaire ou mieux, multipolaire, garant de l'équilibre, de la sécurité, de la paix sur la planète.

 

Merci enfin aux Russes de nous montrer le chemin, en défendant ardemment les traditions ancestrales, les valeurs les plus saines comme la famille, la foi, l'amour de son pays...

 

Poutine-ours-russe.jpg

 

Nous ne saurons jamais assez remercier la Russie de Poutine. Et cracher sur tous les fauteurs de guerres hégémoniques, coloniales, impérialistes, dictatoriales, totalitaires, ou de sociétés décadentes. L'Amérique libératrice ? Un des pires mythes de notre société ! Quand des individus massacrent les autochtones pour prendre leur place et imposer la loi des cow-boys, à la pointe des armes de plus en plus massives, nous ne pouvons attendre d'eux que violence, rapacité, tyrannies, guerres et souffrances.

 

D-day, c'est une super machine de propagande pour les cinéastes d'Hollywood, et pour les marchands d'armes.

 

Le monde libre, nous l'avons grâce à la Russie, et les chaînes, nous les aurons boentôt avec une Amérique conquérante, tyrannique, vorace, et s'appuyant sur une OTAN menaçante.

 

Ah, qu'elle est laide, la guerre ! Plus jamais ça ! Et jusqu'à ce jour, précisément, nous devons à la Russie de vivre encore en paix. Jusqu'à quand ? Car les Fabius, les BHL, les Netanyahu, les Hillary Clinton, les McCain, les Harper... rôdent, à l'affût d'un prétexte pour mettre le feu aux poudres...

 

Eva R-sistons (pseudo de Chantal Dupille).

 

NB : Ne célébrons jamais toutes les guerres ensemble ! Celles de Défense de la France, au prix de sa jeunesse, n'ont rien à voir avec les guerres impérialistes, impériales, économiques.

 

6 juin 1944 – 6 juin 2014 (Olivier Berruyer)

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième

 

D-Day. J'ai écrit quelques tweets pour exprimer mon dégoût en voyant le spectacle des Grands de ce monde commémorer les Alliés arriver en vainqueurs sur le sol français, alors qu'ils n'auront fait que parachever le travail des Russes contre l'armée hitlérienne. Je joins quelques tweets d'une intervenante coriace, femme rabbin écoeurée de l'injustice de notre très bas monde. Ch D.

 

D-day, la cérémonie. Les acteurs de cette journée ? J'ai vu notre grande Armée, les soldats alliés qui ont sincèrement combattu, et puis les marionnettes de Goldman Sachs, enfin un homme d'Etat, Poutine. Et naturellement nos meRdias de propagande de guerre étaient là, pour nous préparer à la confrontation avec la Russie que l'Empire veut anéantir et piller.

C'était le triste spectacle d'une France vendue, dégénérée, au service du NWO avec son égalitarisme dément. Les enfants participant à la cérémonie étaient (mal) habillés pareil, garçons et filles interchangeables, comme s'il n'y avait qu'un genre unique. Je suis meurtrie quand je vois nos garçons et nos filles vêtus IDENTIQUEMENT de façon lugubre, annonçant le NWO unisexe.
D-day, le spectacle. Il y a des hommes et des femmes combattant ensemble, avec la même tenue. Comme s'il n'y avait qu'UN sexe... Là aussi, tout mène au NWO. Ca devient une obsession ! Et on devrait se taire ? Impossible !
Je suis scandalisée qu'après avoir subi le Gender à l'Eurovision, le voici aussi lors de la célébration du D-day. Pour préparer nos enfants à un monde sans sexe.

Le D-day pour la liberté ? Mais la France honore la reine de Hollande, aux premières loges. Son mari était un ancien nazi, co-fondateur du club Bilderberg. Il a préfiguré l'UE 4e Reich
Obama Président des USA "démocrates" pro monde Libre a été très applaudi. Voici le CV de la vedette de la cérémonie: Il sous-traite les guerres à la France, il envoie des drones partout, il soutient les nazis à Kiev et le terrorisme comme en Syrie, etc.

D-day. L'occident hypocrite parle de liberté, de la victoire sur les nazis, alors qu'il est d'essence nazie: Avec l'UE 4e Reich, avec les guerres impérialistes meutrières et illégales, avec le soutien aux néo-nazis de Kiev
Hélas! Ce que j'avais annoncé est arrivé. France24 TITRE "70 ans du débarquement, une célébration des liens transatlantiques". Ainsi D-day prépare notre esprit au Grand Marché Transatlantique

Jolie mise en scène des premiers hommes à l'assaut des plages tombant les uns après les autres. Magnifique chorégraphie. Bravo
La musique la plus émouvante est réservée aux camps de la mort. Pour amener à compatir sur ses victimes plus que sur les jeunes tombés à vingt ans sans avoir vécu
La mise en scène est dépouillée, volontairement, mais la sobriété est toujours plus émouvante que les superproductions américaines
D-day, célébration. Il y a un moment pathétique pour tous les amis de la paix, la belle scène du soldat allié et allemand ensemble. Vive la fraternité, la communion des peuples !

Saluons la Russie qui a vaincu le nazisme avec environ 25.000.000 de morts pour la liberté, merci ! Saluons l'armée de l'ombre, et celle des colonies, particulièrement les Africains

Nous saluons Obama. Donc nous saluons les 211 guerres américaines sur environ 240 menées dans le monde. Mitterrand mourant avait alerté sur la menace américaine ! 

Nous saluons la liberté, la victoire contre le nazisme. Et nous faisons tout pour la résurgence du nazisme à Kiev, dans l'UE totalitaire puis avec le NWO.   

D-day, la célébration. Tragique spectacle pour dénoncer la folie des guerres au moment où les prestigieux spectateurs préparent la WW3 nucléaire

Si j'avais le pouvoir, j'enverrai à la CPI les Obama. Mais je n'ai que ma plume pour dénoncer, alerter, appeler à dire non à l'intolérable

D-day. Le spectacle se termine par la célébration de l'UE monstrueuse , celle de Robert Schumann agent de la CIA. Comme le dit si justement François Asselineau Président de l'UPR, l'UE a été créée par les USA et pour eux.

Si vous voulez connaître l'imposture de l'UE pour la paix, pour la liberté, allez sur le site de l'UPR vous aurez toutes les vidéos vérité.

Je suis née en Normandie rurale à la frontière de la Picardie, dans une maison qui a servi de quartier général à l'armée allemande. Dans les dépendances (ferme), il y avait vaches, poules, chevaux utilisés par les officiers. Maman (russe) parlait l' allemand, elle devint une résistante.

L'armée allemande ne savait pas que maman parlait l'allemand. Elle écoutait et ensuite elle transmettait. C'était une femme de courage.

D-day. Pourquoi a-t-on parlé de l'armée rouge, pas de l'armée soviétique ? Pour discréditer au lieu de célébrer la Russie ?
D-day, commentaire d'un journaliste courtisan à propos de N. Sarkozy, "la mémoire est importante". Oui, souvenons-nous du bouclier fiscal, de la casse sociale, des guerres comme en Libye
D-day. Bombardement de villes normandes, même des hôpitaux, avec plein de victimes civiles. Le dommage collatéral est toléré pour les Alliés, pas pour les Syriens. Toujours le deux poids deux mesures; Abject Occident !
Lors des résultats de l'Election UE, fusillade au musée juif. D-day, à la UNE encore: L'employé blessé ce jour est mort. Opportunément pour une piqûre de rappel communautaire, pour inciter l'UE à tout accepter du régime voyou Israël, même son refus de reconnaître le Gouvernement palestinien d'Union nationale. .
Lors du D-day, Hollande salue un dangereux agitateur, le conseiller de Netanyahu Meyer Habib. A vomir ! La France amie des pires voyous: Israël, Doha, Ryad.
Si le D-day a pu avoir lieu, c'est grâce à la Russie. Sans elle empêchant la guerre de Syrie (en interceptant les deux premiers missiles), nous serions en pleine guerre mondiale

WW2. La France a collaboré avec les nazis. C'est au général de Gaulle que l'on doit d'avoir permis à la France de retrouver sa dignité.

Il est indécent de voir toujours glorifier l'Amérique co-auteur de la WW2 (Bush etc, finançant Hitler) et arrivant à la fin du conflit, mais pas la Russie et de Gaulle
Lors du débat sur France24, le soir même, Barbier (L'Express) regrette que l'on n'ait pas attaqué la Syrie comme en Libye. Qu'il aille vivre en Libye, et après il pourra parler !
Hypocritement, l'Oligarchie parle de lutte contre le nazisme. En imposant en France, avec sondeurs bidons et médias collabos, le Franco catalan aujourd'hui Premier Ministre. 

 

Sur le compte de cette twitteuse,

 

95% des victimes civiles tuées durant la bataille de Normandie le furent sous les bombardements alliés. On ne s'attarde pas trop dessus.

"Les Américains, les Britanniques et les Canadiens nous ont libéré". Cette propagande dure depuis 70 ans"Les Américains, les Britanniques et les Canadiens nous ont libéré". Cette propagande dure depuis 70 ans.
 Il y a une différence fondamentale entre Poutine et Obama. Le premier sert son pays, le second sert les lobbys. Deux mondes opposés.

"Poutine est un dictateur. En plus il est homophobe". Voilà les propos que l'on entend des cerveaux BFMisés et I-Téléisés.

Oui je préfère Poutine à Obama. Car le premier ne cherche pas à passer pour le gentil tout en larguant des bombes depuis des drones.
Un aigle ne peut pas mettre au pas un ours. Obama ne peut pas mettre au pas Poutine. Le Russe a un tempérament de combattant ultime.

Les services secrets alliés étaient au courant de l'existence des camps aux premières heures. Ils demeurèrent indifférents.

Aujourd'hui on nous ferait presque croire que les Alliés décidèrent d'envahir l'Allemagne dans le seul but d'aller sauver des Juifs.

Et surtout de faire croire que les Alliés étaient comme des anges venu du ciel. Ce sont les Soviétiques qui libérèrent le premiers camps d'extermination
Le 23 juillet 1944, les soldats soviétiques libèrent les Juifs du camp de Majdanek, Pologne. Un merci de Benyamin Nétadémon? Même pas.

 Faisons simple : qd on soutient l'impérialisme US et le néocolonialisme des puissances occidentales, on ne donne pas de leçon d'humanisme.

 
Tweet d'un autre intervenant : Les Usa et les Nazis c'est une vieille histoire d'amour en 1933 avec Adolphe, en 2014 avec le Pravy Sektor dans le maidan

 

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième


.Les trois commentaires d'un Lecteur, Ahura :

 

Eva...nous voici donc à la veille de la commémoration du débarquement sur les plages de Normandie. Je respecte religieusement la mémoire des jeunes soldats qui sont morts ce jour là, pour certains sans avoir mis le pied sur le sol français. Par contre je ne supporte pas la récupération qui est faites par las américains et les alliés pour tirer la couverture à eux et de récupérer pour eux seuls la victoire sur le nazisme. Si Hitler et ses sbires sont tombés c'est surtout grâce aux sacrifices des russes. Hitler ne s'y est pas trompé ! Il a su qu'il avait perdu la partie le soir de la bataille de Stalingrad ! L'ours avait mis le Reich à genoux. Américains et anglais sont venus lui donner le coup de grâce à partir du 6 juin 1944. Voici un article qui rétablit en partie la vérité . Mais n'oubliez pas qu'avant de déclarer la guerre à Hitler, des dirigeants américains étaient ses "amis" et le soutenaient avec beaucoup de zèle et d'admiration. Ford avait une photo du führer dans son bureau !

-------

  

Eva...voici un article qui rétablit la vérité et ne donne pas la part belle aux américains.

Ce texte a été écrit par Nico Hirtt le 5 juin 2004

6 juin 1944 : commémoration ou mystification ?

Par leur accumulation et par leur caractère unilatéral, les commémorations du soixantième anniversaire du Débarquement sont en train d’installer, dans la conscience collective des jeunes générations, une vision mythique, mais largement inexacte, concernant le rôle des Etats-Unis dans la victoire sur l’Allemagne nazie. L’image véhiculée par les innombrables reportages, interviews d’anciens combattants américains, films et documentaires sur le 6 juin, est celle d’un tournant décisif de la guerre. Or, tous les historiens vous le diront : le Reich n’a pas été vaincu sur les plages de Normandie mais bien dans les plaines de Russie.

Rappelons les faits et, surtout, les chiffres.

Quand les Américains et les Britanniques débarquent sur le continent, ils se trouvent face à 56 divisions allemandes, disséminées en France, en Belgique et aux Pays Bas. Au même moment, les soviétiques affrontent 193 divisions, sur un front qui s’étend de la Baltique aux Balkans. La veille du 6 juin, un tiers des soldats survivants de la Wehrmacht ont déjà enduré une blessure au combat. 11% ont été blessés deux fois ou plus. Ces éclopés constituent, aux côtés des contingents de gamins et de soldats très âgés, l’essentiel des troupes cantonnées dans les bunkers du mur de l’Atlantique. Les troupes fraîches, équipées des meilleurs blindés, de l’artillerie lourde et des restes de la Luftwaffe, se battent en Ukraine et en Biélorussie. Au plus fort de l’offensive en France et au Benelux, les Américains aligneront 94 divisions, les Britanniques 31, les Français 14. Pendant ce temps, ce sont 491 divisions soviétiques qui sont engagées à l’Est.

Mais surtout, au moment du débarquement allié en Normandie, l’Allemagne est déjà virtuellement vaincue. Sur 3,25 millions de soldats allemands tués ou disparus durant la guerre, 2 millions sont tombés entre juin 1941 (invasion de l’URSS) et le débarquement de juin 1944. Moins de 100 000 étaient tombés avant juin 41. Et sur les 1,2 millions de pertes allemandes après le 6 juin 44, les deux tiers se font encore sur le front de l’Est. La seule bataille de Stalingrad a éliminé (destruction ou capture) deux fois plus de divisions allemandes que l’ensemble des opérations menées à l’Ouest entre le débarquement et la capitulation. Au total, 85% des pertes militaires allemandes de la deuxième guerre mondiale sont dues à l’Armée Rouge (il en va différemment des pertes civiles allemandes : celles-ci sont, d’abord, le fait des exterminations opérées par les nazis eux-mêmes et, ensuite, le résultat des bombardements massifs de cibles civiles par la RAF et l’USAF).

Le prix payé par les différentes nations est à l’avenant. Dans cette guerre, les États-Unis ont perdu 400 000 soldats, marins et aviateurs et quelques 6 000 civils (essentiellement des hommes de la marine marchande). Les Soviétiques quant à eux ont subi, selon les sources, 9 à 12 millions de pertes militaires et entre 17 et 20 millions de pertes civiles. On a calculé que 80% des hommes russes nés en 1923 n’ont pas survécu à la Deuxième Guerre Mondiale. De même, les pertes chinoises dans la lutte contre le Japon — qui se chiffrent en millions — sont infiniment plus élevées — et infiniment moins connues — que les pertes américaines.

Ces macabres statistiques n’enlèvent bien évidemment rien au mérite individuel de chacun des soldats américains qui se sont battus sur les plages de Omaha Beach, sur les ponts de Hollande ou dans les forêts des Ardennes. Chaque GI de la Deuxième guerre mondiale mérite autant notre estime et notre admiration que chaque soldat russe, britannique, français, belge, yougoslave ou chinois. Par contre, s’agissant non plus des individus mais des nations, la contribution des États-Unis à la victoire sur le nazisme est largement inférieure à celle que voudrait faire croire la mythologie du Jour J. Ce mythe, inculqué aux générations précédentes par la formidable machine de propagande que constituait l’industrie cinématographique américaine, se trouve revitalisé aujourd’hui, avec la complicité des gouvernements et des médias européens. Au moment ou l’US-Army s’embourbe dans le Vietnam irakien, on aura du mal à nous faire croire que ce serait le fait du hasard…

Alors, bien que désormais les cours d’histoire de nos élèves se réduisent à l’acquisition de « compétences transversales », il serait peut-être bon, pour une fois, de leur faire « bêtement » mémoriser ces quelques savoirs élémentaires concernant la deuxième guerre mondiale :

— C’est devant Moscou, durant l’hiver 41-42, que l’armée hitlérienne a été arrêtée pour la première fois.

— C’est à Stalingrad, durant l’hiver 42-43, qu’elle a subi sa plus lourde défaite historique.

— C’est à Koursk, en juillet 43, que le noyau dur de sa puissance de feu — les divisions de Pantzers — a été définitivement brisé (500 000 tués et 1000 chars détruits en dix jours de combat !).

— Pendant deux années, Staline a appelé les anglo-américains à ouvrir un deuxième front. En vain.

— Lorsqu’enfin l’Allemagne est vaincue, que les soviétiques foncent vers l’Oder, que la Résistance — souvent communiste — engage des révoltes insurrectionnelles un peu partout en Europe, la bannière étoilée débarque soudain en Normandie…

Nico Hirtt

 

------

 

J'ai regardé TF1 parce que poutine était sur cette chaine, mais j'ai bien aimé.
"Bachar al Assad a du sang sur les mains", heu... que devait t-il faire? Laisser tout son peuple se faire égorger?
C'est là que nous voyons les questions dirigées et fermées.
Pour la question des navires que la France doit livrer à la Russie, il laisse entendre qu'il peut y avoir d'autres commandes si le contrat va jusqu'à son terme. Ce qui laisse réfléchir, croyez moi car la France n'a pas les moyens de nouveaux chômeurs en plus. Et puis on sait bien que des commandes venues d'Asie pourraient être reportées, voire annulées.
Bien sûr tout cela ne fait pas le jeu des US, on le sait. En effet, à chaque fois que la France écoute l'Amérique sur ces sujets là, elle se fait ensuite rafler la mise par ces mêmes US. Il faut donc s'attendre à des pressions, déjà que Total est partenaire avec la Russie en Sibérie, ça ne plait pas à Obama

Suite de l'article ici : http://chantaldupille.fr/mesarticles/rss/83-merci-la-russ...

entre autres,

Vladimir Poutine est-il le plus grand dirigeant de notre temps ?

.

.

22:07 Écrit par Eva R-sistons dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : russie, poutine, d-day, etats-unis, ue |  Facebook |

Ukraine : Le génocide silencieux


http://pascasher.blogspot.fr/2014/02/le-chaos-en-ukraine-coordonne-sur-le.html

 

Ukraine : Le génocide silencieux

 

ALERTE, un vrai génocide se déroule en Ukraine Est, dans un silence médiatique assourdissant !  Des Hôpitaux sont bombardés, les morgues sont sans électricité, les morts sont jetés dans des fosses commues, les habitants sont affamés... Kiev a donné l'ordre de bombarder toutes les usines, les super-marchés, les stations-services, les Russes sont comme la mafieuse Timochenko le dit publiquement "des gens à éliminer, avec Poutine" d'ailleurs !  Et après on accuse des Assad d'exterminer les siens ? Mais c'est infâme !

Dans le même temps, Kiev oblige les jeunes conscrits à tuer, sinon on leur tire dessus. Et ils sont à peine nourris. Parmi eux il y a de nombreux morts, qu'on n'enterre même pas !

L' Occident machiavélique veut à la CPI Milosevic, Gbagbo, le fils Kadhafi, Ianoukovytch... qui défendent leur pays, et lui fait un génocide en Ukraine ou ailleurs sans que ses dirigeants ne soient jugés à la CPI !

La CPI n'est qu'un tribunal fantoche, où l'on se débarrasse des gêneurs, des patriotes, des Dirigeants aimés de leur peuple; Sale Justice de vainqueurs sans scrupules !

BHL dénonçait le génocide en Tchétchénie (d'ailleurs voulu par l'USraël contre la Russie, déjà), et en Ukraine, il l'organise ! Que fait la CPI ?

Et le traitement médiatique est infâme lui aussi ! Ianoukovytch a réprimé mollement, les meRdias l'ont accusé. Kiev organise un génocide, et ils font silence !

Résumons: Villes de l'Est bombardées, des civils affamés ou qui fuient en abandonnant tout, un nettoyage ethnique, des infrastructures détruites.. Et l'UE "démocratique", les médias, l'Opinion se taisent ?

Mais finalement nous sommes tous co-responsables par notre silence, notre inertie ! Il y a un génocide à notre porte, en Ukraine, et on ne bouge pas ! C'est l'histoire de la grenouille qui cuit lentement...

Bon sang, l'Ukraine va devenir un colonie européenne et américaine, avec des Slaves ! Des Slaves qui devront demain se battre via l'OTAN contre les Russes leurs frères !

Et on en a marre de ce mot terroriste ! On accuse Assad ou les séparatistes ukrainiens d'être des terroristes car ce sont des patriotes, mais les vrais sont en Occident, ou dans les pays du Golfe !

Enfin, je soupçonne la Pologne d'inciter l'Occident à commettre un génocide : Plutôt la terre brûlée que des Russes ! Pourtant tous sont slaves !

Je me demande aussi si le fait qu'il s'agisse d'un pouvoir populaire n'inquiète pas l'Oligarchie qui tire en coulisses les ficelles. Les insurgés contestent son pouvoir, le capitalisme financier occidental qui endette, rackette, opprime, et ses moeurs dépravés.

Ainsi, la cupidité de l'Occident le conduit à mettre à feu et à sang la planète. Jusqu'à quand supporterons-nous l'intolérable ?

eva R-sistons

 

 

04:45 Écrit par Eva R-sistons dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ukraine, russie, occident, génocide, bhl |  Facebook |

15/06/2014

Société mortifère. Liquidation totale, avec le NWO !

 

 

Elevage en batterie - Usine à imitation de viande

 

Société mortifère.

Liquidation totale,

avec le Nouvel Ordre Mondial !

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

  

    Le Nouvel Ordre Mondial en gestation est mortifère. On le voit à l'oeil, d'ailleurs ! Un de mes voisins me disait un jour : "Il y a des têtes de mort partout, à tous les rayons. C'est une société de mort, je n'aime pas ça !". Il ne songeait pas seulement aux pesticides...

    Examinons les faits, rien que les faits. C'est la liquidation totale de tout ce à quoi nous sommes habitués, de tout ce à quoi nous tenons ! Voici une liste indicative :

--- Mort de la Nation

--- Mort de l'Etat (protecteur, redistributeur, etc)

--- Mort des départements, des territoires, bientôt des commues

--- Mort du petit commerce, des bistrots, etc

--- Mort de nos libertés, les unes après les autres, avec des lois de plus en plus liberticides

--- Mort de nos traditions (semences naturelles, médecines douces...)

--- Mort de l'alimentation naturelle

--- Mort des médias indépendants au profit de la Pensée Unique, de l'Info officielle

--- Mort de notre souveraineté nationale

--- Mort de l'Armée de la Nation, de la défense de la Patrie (la Patrie n'existera plus)

--- Mort de l'école, bientôt, au profit du Télé-Enseignement pour tous,

--- Mort de la fac accessible à tous,

--- Mort de la démocratie,

--- Mort du Droit du Travail

--- Mort du modèle social français

--- Mort de la Santé Publique, de la S.S.

--- Mort des Services Publics

--- Mort des particularismes (Alsace, Roms..)

--- Mort de la retraite par répartition

--- Mort de la paix sociale, du bien-vivre ensemble et de la tolérance

--- Mort de la vie animale libre

--- Mort des emplois

--- Mort de l'industrie française

--- Mort de la procréation naturelle et de la famille avec la PMA pour tous, le Gender à l'école, etc

     Et on pourrait continuer ainsi longtemps, sans parler de ce qui se prépare, mort de la diversité, mort des Partis (vers un Parti Unique, totalitaire), de la langue nationale, des religions (de plus en plus stigmatisées, discréditées), bientôt des jardins potagers comme déjà aux USA, etc etc.

     Cette société mortifère, totalitaire, c'est la société du Nouvel Ordre Mondial, dont un Sarkozy, par exemple, disait qu'on y viendrait "qu'on le veuille ou non".

     Nous sommes d'accord ? Ne bougeons pas. Nous n'acceptons pas ce monde fou ? Faisons-le savoir !

     Eva R-sistons (pseudo de Chantal Dupille)

     NB: Je vous annonce que je prépare un livre à partir des analyses de ce blog.

 

Il y a plus d'un an, j'écrivais ceci sur mon blog R-sistons à l'intolérable :

http://speleoclubampus.free.fr/La%20page%20du%20speleo/LaPageDuSpeleo.html

 

 

2020, 2030 ?

Des lendemains pas si radieux que ça...

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

.

 

Parfois, je pense au monde de demain. S'il existe encore, bien entendu. Autrement dit, si les cinglés de Tel-Aviv n'ont pas bombardé l'Iran qui aura usé légitimement de son droit de défense, ce qui entrainera l'intervention, peu à peu, de tous. On peut évidemment imaginer d'autres scénarios, comme celui des effluves nucléaires des centrales iraniennes bombardées qui empesteront la terre entière, et particulièrement les Etats voisins; Suivez mon regard....

 

Sachant que le Pentagone a pris en mains lui-même l'avenir des humains, en monopolisant 90 % de la Recherche (certainement pas pour les meilleures raisons du monde, puisque les scientifiques récalcitrants sont éliminés), on est en droit d'imaginer que notre avenir ne sera pas radieux. Et les campagnes de vaccination du milliardaire Bill Gates auront déjà supprimé une partie du problème, puisque bien des femmes auront été rendues stériles.

 

 

Les campagnes auront été vidées de leurs habitants (50 exploitations agricoles disparaissent par jour en France, la désertification s'accentue), et tout le monde se retrouvera dans des mégapoles géantes, ou plus exactement dans des cages bétonnées et abondamment parfumées par les chemtrails

 

Or donc,  en supposant que Monsieur ait encore la chance d'avoir un travail, il sera sous-payé et flexibilisé à souhait, et les familles seront aussi rarement réunies qu'elles seront recomposées. Madame acceptera n'importe quelle tâche pour mettre un peu plus d'eau polluée dans la soupe industrielle (bonjour les cancers !),  ou pour offrir à la nichée, de temps à autre, des insectes ou des vers grillés; les enfants livrés à eux-mêmes seront soit dans la rue, soit devant leur écran. L'Ecole ? du passé, voyons ! Ce sera l'ère du Télé-Enseignement, ainsi il n'y aura plus de profs coûteux,  contestataires, parfois malades ou en congé de maternité, et tout le monde apprendra exactement la même chose, dans son coin, et sans risquer de rencontrer des élèves un peu trop bien renseignés. La télévision parachèvera l'éducation de tous au Journal du Soir, avec des Pujadas et Co : En véhiculant la Pensée Unique officielle, comme dans le Télé-Enseignement. 

 

Et comme les bistrots où s'échangent les idées seront remplacés par des pubs à la mode anglaise, plus de contact avec personne. D'ailleurs, on ne communiquera plus que dans la langue de Shakespeare, celui-là même qui, déjà, disait : "Des fous conduisent des aveugles". Les nostalgiques du Français pourront encore l'entendre dans des reconstitutions historiques. Et les amateurs d'Opéra pourront écouter leurs chanteurs préférés accompagnés de piano, comme l'annonce l'ambassadeur du Nouvel Ordre Mondial, Jacques Attali.

 

Si Monsieur est cadre, il devra dormir au travail pour être à la disposition du patron virtuel. Le dimanche, pas d'Eglise, pas de repas familial, on travaille ou on fait les courses au super-marché qui proposera des produits toujours plus toxiques. Tous pucés, nous n'aurons pas besoin de porte-monnaies, et tout se fera automatiquement et virtuellement. L'Université ? Réservée aux riches. La Santé, aussi. Et les plus âgés seront euthanasiés, Jacques Attali l'a annoncé dans ses "Conversations d'avenir" : Les retraités, en gros, sont "coûteux, inutiles, improductifs, piètres consommateurs". C'est la modernité, que voulez-vous ! Civilisation ou barbarie, le NOM a choisi. Nous sommes priés d'adopter ce modèle. De gré... ou de force ! 

 

Pour favoriser la dépopulation, l'homosexualité sera encouragée, la théorie du genre deiendra la règle, et les enfants se verront proposer de devenir chair à canons pour le plus grand profit de l'industrie de l'armement.

 

On pourra encore voter, mais pour les candidats présentés comme les meilleurs par les Médias aux ordres, déjà Manuel Valls est lancé comme la lessive "préférée" des Français (naturalisée, d'ailleurs). Et nos zélés Zélus signeront les décrets choisis par les technocrates de Bruxelles eux-mêmes aux ordres des banquiers anglo-saxons au service de Goldman Sachs. Et tout sera pour le mieux dans le Nouvel Ordre Mondial totalitaire ! 

 

Ceux qui ne seront pas d'accord avec ce paradis artificiel, iront dans la rue et ils trouveront en face d'eux des mercenaires étrangers dûment payés pour tirer dans le tas comme le Traité européen le permet. La peine de mort sera rétablie pour les récalcitrants. Les drones seront abondamment utilisés.

 

Chez nous, les militaires, les gendarmes et les policiers auront été vaccinés de force (programme de dépopulation) et privés de leur travail. Pour éviter qu'ils refusent de tirer sur leurs enfants privés d'avenir !

 

Et ceux qui seront déprimés pourront toujours fumer, se droguer, ou se pendre. Il n'y aura pas de travail pour tout le monde, et les bouches inutiles seront priées de se résigner à leur sort. Ou de déguerpir (à l'étranger, par ex, comme pour les Espagnols), mais la contestation du désordre établi ne sera pas tolérée. 

 

Allez, il restera les jeux, petits ou olympiques, les potins des vedettes et des royautés, et la télévision. Alors, elle sera pas belle, la vie ?

 

Souriez (pas trop), vous êtes roulés !

 

Bon sang, réveillons-nous !

 

Chantal Dupille

 

http://chantaldupille.over-blog.com

.