26/06/2014

Guerre mondiale, ou pas ?

 

 

guerre-business.gif

 

 

Vers la guerre mondiale, ou pas ?

Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

 

Depuis un moment, je m'interroge. L'Amérique n'a plus d'argent pour les guerres, malgré sa planche à billets, alors elle les sous-traite à des imbéciles sans scrupules comme en France, ou à des frustrés, des laissés pour compte de la mondialisation mûrs pour être fanatisés. Et puis EIIL arriva, surmontant tous les obstacles, conquérant en peu de temps le nord de l'Irak et même mettant en déroute une armée subventionnée à hauteur de près de 25 milliards par les Américains. Fou ! Il était évident qu'EIIL avait des appuis importants, d'abord sionistes et même français obsédés par la résistance populaire d'Assad, mais aussi yankees. Et je me suis dit : L'USraël, finalement, n'a plus besoin de déclencher de grandes guerres coûteuses, impopulaires auprès des milieux financiers, et à l'issue problématique ; il lui suffit de soudoyer (armée ou dirigeants), de sanctionner sous de faux prétextes, de diviser les communautés ou les peuples, de provoquer chaos économiques, guerres civiles ou fausses révolutions... la panoplie est vaste !

 

 

 

Et je trouve cet article rejoignant exactement mes interrogations, "Irak, Libye, Iran, Ukraine : Guerres des élites contre les peuples"

 

www.mondialisation.ca/irak-libye-iran-ukraine-guerres-des....

 

 

Bref, pas de guerre mondiale en vue, mais des conflits de basse intensité ravageurs (comme en Irak où les USA financent à la fois EIIL et le Pouvoir, pour favoriser les exterminations mutuelles, et leurs marchands d'armes), de fausses révolutions, etc. Au final, les Anglo-Saxons doivent contrôler, asservir, piller le monde entier. Gare aux récalcitrants !

 

 

Ma préoccupation essentielle est d'informer pour éviter à l'humanité les affres d'une nouvelle guerre mondiale d'autant plus apocalyptique, qu'elle sera nucléaire avec au final, le risque d'un hiver... nucléaire (plus rien ne pourra pousser). Vous le savez, j'ai mis en place un blog au titre explicite, "no war", et un autre, "communion de civilisations", ce dernier contre le choc de civilisations, pour la fraternité des peuples quelles que soient leur origine sociale ou géographique, leur religion, leur opinion, etc.

 

 

 

Alors, la question est simple : Le risque de guerre mondiale s'éloigne-t-il ? Apparemment, oui. Mais en est-on si sûr ? Celle-ci a d'ailleurs été au menu des plus nantis, à Bilderberg. Ces invités au pouvoir démesuré, et usurpé, n'ont-ils pas préféré, au final, leur confort, la tranquillité, au risque d'une aventure incertaine, apocalyptique, dont on ne peut mesurer les conséquences ?

 

 

Donc, l'Amérique est en plein effondrement économique et la planche à billets ne peut fonctionner indéfiniment. A l'extérieur, le pays est de plus en plus impopulaire, et à l'intérieur, la politique des gouvernements a de moins en moins d'adeptes. Enfin, des puissances émergent, et plus le temps passe, plus leur armement sera sophistiqué, menaçant. L'Oncle Sam cherchera-t-il une issue militaire à ses problèmes ? N'oublions pas, aussi, qu'il veut la peau de la Russie... Il y a cinq ans, j'avais écrit que la guerre mondiale pourrait partir de la Crimée-Ukraine !

 

 

 

Obama a choisi l'impérialisme soft, discret, rusé, furtif. Mais si les Républicains sont élus, l'Amérique ne troquera-t-elle pas les interventions discrètes contre des guerres musclées, totales, voire la mondiale ?

 

 

Et puis, en embuscade il y a toujours Israël, c'est-à-dire une entité qui se complait dans les guerres, se nourrit d'elles, et qui surtout avec des fanatiques au pouvoir liés aux colons extrémistes,  rêve d'allumer la mèche qui embrasera la planète pour ensuite, imposer un Jérusalem hégémonique sur les décombres de l'humanité, en fait le Nouvel Ordre Mondial. S'il impose la guerre, les Etats-Unis suivront - et le monde s'embrasera. Israël, rappelons-le, a une obsession, asseoir sa sécurité au prix de l'insécurité de tous les pays environnants. Et le fait que l'Iran ne soit pas encore tombé, lui est intolérable. Au point de vouloir l'attaquer, au risque d'une guerre mondiale d'autant moins gênante pour Tel-Aviv, donc, qu'elle débouchera sur l'objectif suprême, le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, esclavagiste, eugénique.  

 

 

 

Enfin, il y a l'inattendu, les surprises de l'Histoire. Un dérapage, par exemple, entraînant des réactions en chaîne...

 

 

 

Alors, qui vivra, verra !

 

 

 

Eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

 

01:01 Écrit par Eva R-sistons dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerre, ww3, eiil, irak, iran, etats-unis, israë |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.