12/12/2010

Prix Nobel: Pourquoi pas Stéphane Hessel ou Fidel Castro ? (eva R-sistons)

 

http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2009/10/barack-obama-prix-nobel-de-la-guerre.html

 

Les Prix Nobel récompensent souvent ceux qui propagent la mort (Kissinger ou Obama, pour ne citer qu'eux), ou les divisions (1).  De toutes façons, le but est politique. C'est une "arme" au service de l'Occident impérial, dirigée contre ceux qui refusent de s'aligner sur la Pensée unique... totalitaire et mortifère !

Et si on attribuait ce prix décerné à ceux qui font oeuvre de paix, aux individus qui sont réellement animés de bonnes intentions envers les humains dans leur ensemble ?

Je fais deux propositions: Stéphane Hessel et Fidel Castro. Provocation ? Pas du tout !

Stéphane Hessel est un authentique Sage, une conscience de notre temps, un infatigable défenseur des Droits humains, de la vérité, de la justice, de la paix.  Toujours sur la brèche, au risque de déplaire ! Et il déplaît... aux ennemis de la paix, de la tolérance, de la réconciliation !

Sa voix est forte, sans parti-pris, et au service des plus faibles, des plus opprimés. Honte à ceux qui, mûs par la haine, l'intolérance, l'aveuglement, le traînent aujourd'hui devant les tribunaux parce qu'il appelle, légitimement, au boycott de l'intolérable ! En dépit de ses 92 ans, en dépit des attaques dont il fait l'objet, Stéphane Hessel continue de défendre l'humain partout où il est spolié, blessé, assassiné. Un Juif comme on les aime, un authentique Juste ! 

Fidel Castro, pliant sous le poids des ans lui aussi, mène un dernier combat, "pour un autre monde, pour la paix, pour la Vie". Pour la Vie ! Le voici, prophétiquement, qui dénonce l'hiver nucléaire qui s'abattrait sur le monde si Israël et ses alliés utilisaient l'arme atomique pour arriver à leurs fins. Après s'être battu pour la Justice sociale, au péril de sa vie !

Fidel Castro est un dirigeant qui partage la vie de ses citoyens: Pas d'enrichissement personnel, pas de goût du Pouvoir pour le Pouvoir, et prêt à payer de sa personne pour servir. Tandis que Bush, au bout de plusieurs jours, daignait survoler la News Orléans meurtrie, Fidel, lui, malgré son grand âge, alors qu'il était encore à la barre il y a peu encore, était capable de passer plus de 24 h debout à planifier ce qui pourrait protéger ses concitoyens des effets de la tempête annoncée. Résultat ? Pas un mort. Combien, à la News Orléans, parce que George W. Bush a préféré financer les armées prédatrices, hégémoniques, plutôt que les digues qui auraient empêché la catastrophe prévisible ?  Criminel !

Et c'est encore ce même Fidel qui, inlassablement, envoie ses médecins faire oeuvre de vie, gracieusement, partout dans le monde, là où il y a de la misère, de la souffrance, de l'infirmité. Grâce à lui, des milliers d'aveugles ont retrouvé la vue ! Et à Cuba, tous les citoyens ont droit à une éducation gratuite, à des services de santé parmi les meilleurs du monde (le taux de mortalité infantile est l'un des plus faibles de la planète, contrairement aux Etats-Unis, par exemple), les objets de première nécessité sont subventionnés...

Alors, qui fait oeuvre de vie, de paix ? Un Obama et un Kissinger, ou un Stéphane Hessel et un Fidel Castro ?

Mais pour le voir, il faudrait d'abord se débarrasser des oeillères de l'Occident cupide et égoïste....

eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com .

 

 

(1) Transmis en direct par toutes les plus importantes chaînes de télévision du monde, le discours prononcé par le président du Comité Nobel à l’occasion de la remise du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo se présente comme un véritable manifeste de guerre. Extrait de

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-un-manifeste-de-gu...

Les commentaires sont fermés.