02/10/2010

Lettre aux citoyens juifs qui ont été persécutés

Unite-et-paix.jpg

 Lettre ouverte aux citoyens Juifs,

par eva R-sistons:


Je viens de lire le texte ci-joint. Il rejoint complètement mes préoccupations.

Le rejet de l'autre, la discrimination, l'instrumentalisation de causes ou de personnes, sont des abominations.

Vous avez vécu dans votre chair, dans vos familles, dans vos vies, l'horreur de la persécution. Longtemps. Et tout s'est accéléré, de manière atroce, avec le nazisme.

La chasse aux sorcières, par exemple aux Etats-Unis contre les Noirs ou contre les communistes du temps du Maccarthysme, est insupportable. Vous savez, pour l'avoir vécu, ce qu'est l'intolérance, la haine, le fanatisme.

Aujourd'hui, la peste brune s'étend à nouveau sur le monde, en particulier sur l'Europe. Des temps qu'on croyait révolus réapparaissent. L'abjection est à nos portes. Contre les Roms, et même plus généralement contre les Tsiganes, et puis contre les Musulmans, souvent Arabes, vos frères sémites. Oui, vous avez une origine commune, ne l'oubliez pas. Et un même culte du Dieu unique.

Sans doute direz-vous que je suis mal placée pour vous rappeler cela, moi qui critique si souvent Israël et les tenants du néo-sionisme militaro-financier. Mais n'y voyez pas une attaque personnelle, un rejet de votre religion, de vos citoyens. Je suis engagée pour la vérité - contre la désinformation et la partialité, donc -, contre les guerres génératrices de tant de souffrances et ne résolvant rien, contre le libéralisme financier et les privilèges de certains, contre les injustices qui frappent les plus faibles, les plus pauvres, toujours plus mal traités. Pour moi il n'y a qu'une seule race, humaine, et tous les individus sont mes frères et mes soeurs. Mais comme je combats pour la vérité, la paix, la justice, la communion des êtres et des civilisations, je ne peux souscrire aux politiques militaro-financières de vos décideurs, provoquant partout désolation et larmes. Au-delà des critiques concernant les choix de vos Responsables, il y a chez moi la recherche permanente de la communion entre les individus, de l'équité, de l'éthique.

Et c'est à ce titre que je m'adresse à vous. Parce que vous avez tant souffert du racisme et des discriminations, vous devriez être les premiers à dénoncer l'intolérance et le fanatisme. Or, la vérité commande de dire que vos frères et soeurs arabes sémites commencent à subir aujourd'hui ce que vous n'avez que trop subi pendant si longtemps.

En un mot, les Arabes, les Musulmans, sont aujourd'hui devenus les boucs-émissaires des frustrations de beaucoup. Ceux qui, au sommet, mettent en place les politiques anti-sociales détournent ainsi l'attention sur d'injustes victimes.  Il est intolérable que ces citoyens soient ainsi ostracisés, alors que sauf rares exceptions, bien entendu aussitôt épinglées par des médias partiaux, ils sont bien intégrés dans la société. J'admire leur patience ! Leur colère, leur ressentiment, devrait éclater chaque jour. Non, ils subissent en silence. Jusqu'à quand ?

Vous, les Juifs, vous devriez être les PREMIERS à dénoncer l'horreur qui se propage de jour en jour. Après la chasse aux sorcières communistes et juives, va-t-on dériver vers le rejet des Arabes et des Musulmans ? Alerte ! Ce que vous avez vécu, ils ne doivent pas le vivre. Pas plus que les Roms ou les Tsiganes. Vous savez jusqu'où cela peut mener : Dans les camps d'extermination. Et vers un choc de civilisations qui, s'il est nucléaire, risque d'ensanglanter la planète et de menacer l'existence même de la vie sur terre. Quelle abomination !

Alors, je m'adresse à vous: Certains parmi vous alimentent l'horreur d'aujourd'hui, alors que votre devoir, eu égard à votre passé, est au contraire d'arrêter la machine infernale. Puisque vous cultivez la mémoire de la Shoah, qu'elle serve à éviter que de telles atrocités ne se reproduisent sur de nouvelles victimes, Roms ou Arabes ou Musulmanes !

Citoyens juifs, l'Histoire vous ramène à votre devoir: Celui d'être les adversaires les plus farouches du rejet de l'autre. Au nom du passé, au nom des Préceptes qui vous ont été confiés, permettez-moi de vous le rappeler.

Nous sommes tous citoyens d'un même monde, le Créateur est le même pour tous, notre destin sur terre est le même, fragile, éphémère, et si beau, pourtant, lorsque nous faisons appel à nos instincts les plus nobles.

Rejoignez l'universel qui est, aussi, votre destin particulier, en accueillant l'autre fraternellement. Comme il est. "Si tous les gars du monde..."(titre d'un film) se donnaient la main au lieu de se rejeter et de se tirer dessus, comme le monde serait beau !

Pour être vraiment fidèle à votre passé, soyez au premier rang de ceux qui dénoncent les nouvelles discriminations !

Eva R-sistons au rejet de l'autre, quel qu'il soit.

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/10/02/lettre-a...


Extrait du texte qui m'a interpellée :

Pendant les années trente, la démonisation du juif et du bolchevique a permis de rallier la majorité au national-socialisme. Le délire paranoïaque rendait plus aisée l'adhésion des masses à une guerre d'expansion impérialiste.

La rhétorique de la démonisation est une constante dans l'imaginaire
occidental. Elle a toujours servi à rationaliser l'agression qui se trame et
à la justifier après coup. On a vite fait de dénier à une altérité jugée
démoniaque son humanité et par conséquent sa légitimité. L'urgence de son
éradication s'impose alors comme un impératif moral. C'est comme si la
modernité inquiète par essence, en quête perpétuelle de sens, ne retrouve sa
cohésion et sa consistance et ne construit son identité que face à une
altérité maléfique qu'elle s'invente selon les les besoins du moment. Ce
que nous vivons en ce moment n'est pas sans nous rappeler les années trente du
siècle dernier. Je sais que beaucoup ne manqueront pas de m'accuser
d'anachronisme mais les similitudes sont si frappantes et si inquiétantes.

Si la figure du juif persécuteur et assassin du Christ, bolchévique de
surcroît a fait les beaux jours des fascistes de l'époque, aujourd'hui,
c'est celle de l'islamiste-musulman-arabe (pas la peine d'être très
regardant sur la nuance) qui fait le bonheur de l'extrême droite européenne,
nord-américaine, australienne... Voila que ressurgit des tréfonds du passé le
sarrasin sanguinaire, violent, violeur, voleur, obscurantiste, barbare, inculte,
conquérant, sans foi ni loi pour s'acharner contre les valeurs chèrement
acquises du monde civilisé. Curieuse cette subite diabolisation de l'islam
alors qu'il n y a que quelques années l'occident qualifiait les terroristes
actuels du nom gratifiant de moujahidines. Il faut dire qu'à cette époque les
islamistes combattaient l'armée soviétique en Afghanistan. Ce qu'il faut
dire aussi est que l'islam radical a été encouragé, financé et propagé
dans le monde arabo-musulman par ceux-la même qui le démonisent aujourd'hui.
L'effondrement de l'URSS a créé en occident un vide qu'on pourrait
qualifier à la limite d'existentiel. Le monde capitaliste s'est rendu compte
alors de sa fragilité et de son incapacité à assurer sa cohésion interne
sans s'inventer une altérité démoniaque. On a alors vite fait de remplacer
le démon communiste défaillant par un autre, le démon islamiste. Curieux,
cependant, cet enchaînement des faits. Les États Unis, pays traditionnellement
anti-islamique et pro-sioniste promouvant et finançant l'extrémisme islamiste
au moment où l'union soviétique implosait d'elle-même!... Et si l'objectif
étasunien n'était autre que d'éveiller les vieux démons de l'extrême
droite européenne et occidentale!... Mettre deux extrémismes face à face et
provoquer une belle réaction en chaine! En un mot instaurer " le chaos
créateur " si cher à Condoleezza Rice!

La manoeuvre a si bien réussi que toute l'Europe s'est mise en branle,
sonnant l'hallali. La meute fascisante a retrouvé subitement toute sa hargne
alléchée par la nouvelle proie, confondant taliban afghan, savant iranien,
élu palestinien, ouvrier turc, jeune des banlieues, etc...etc...A tous les
niveaux de la société, une atmosphère de guerre froide s'installe. Une
vision duale et réductrice du monde opposant l’Occident à l’Orient, la
civilisation à la barbarie relègue en arrière-plan les identités sociales.
Depuis plus de vingt ans déjà l'extrême droite occupe les devants de la
scène sociale, politique et médiatique, brandissant sans répit
l'épouvantail arabo-islamique, semant la peur et l'insécurité, remodelant
les clivages sociaux en dressant les unes contres les autres les ethnies et les
confessions. Une marche à rebours vers le tribalisme!

http://www.alterinfo.net/La-peste-brune-gangrene-l-occident_a50351.html

 

 

Lire aussi mon post,

Après l'étoile jaune, l'étoile verte ?

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/05/13/apres-l-...

 

 

06:21 Écrit par Eva R-sistons dans Résister | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : juifs, musulmans, arabes, racisme, discriminations, shoah, roms, tsigans, nazis |  Facebook |

Commentaires

@ eva

Je tiens à vous féliciter pour la générosité de vos propos comme je tiens à vous remercier chaleureusement de m'avoir associé à votre discours en citant une bonne partie de mon article.

J'ai beaucoup apprécié

Cordialement,

Fethi GHARBI

Écrit par : Fethi GHARBI | 03/10/2010

Répondre à ce commentaire

blablabla

pauvres juifs bourreaux de l'humm.

tu fait fausse route EVA le judaïsme est une maladie mentale qui se diffuse par le sang de la mère.

tant que le monde n'aura pas fait disparaitre cette fausse religion de criminels sataniques, il ne sera jamais en paix.

alors tes appels à la communauté des barbares juifs, pour sauver l'humanité qui pour eux est une semence de bétail, n'est qu'une diversion.

on finira par croire que tu es aussi perfide qu'eux, vu que tu ose dire que ton sang est mélé à cette atrocité monumentale qui se nomme juda isme....

Écrit par : alkali | 03/10/2010

Répondre à ce commentaire

Merci, Fethi,
bien à toi, eva

Écrit par : eva R-sistons | 05/10/2010

Répondre à ce commentaire

Alkali,

tu ne peux dire que c'est une maladie mentale, c'est énorme !

Tous ne sont pas des criminels, encore moins des satanistes. Qu'ils soient en bonne partie pour le système militaro-financier, oui. Fais attention à ce que tu dis. Je comprends que tu sois dégoûté par leur comportement vis à vis des Musulmans, des Arabes, qui est si injuste, ça n'en fait pas des malades mentaux.

Je ne les appelle pas à sauver l'humanité, je les appelle à retrouver leur humanité pour défendre les nouvelles victimes. Des personnes qui ont vécu la Shoah devraient être les premières à dénoncer le nouvel intolérable. Au lieu de ça, beaucoup mettent de l'huile dans le feu.

J'ose ? Non, je dis ce qui est, mon sang est mêlé, et c'est ce qui explique ma tolérance. Je dis la vérité, je ne suis pas responsable de mon origine, et elle a ceci de bien qu'elle me porte à la tolérance, à l'universalisme.

Ceci étant dit, je suis scandalisée par cette abominable nouvelle chasse aux sorcières.

eva

Écrit par : eva R-sistons | 05/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.