18/08/2010

Une société de mercenaires sans foi ni loi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/blackwater-l-ascension-de-l-armee-60033

 

Société de mercenaires

 

Nous avions une Armée, au service de la Nation, chargée de défendre la Patrie.

 

Nous avions une Gendarmerie, des militaires au service de la Nation, chargés du maintien de l'ordre.

 

Nous avions une Police, dans les villes, au service de la Nation, chargée du maintien de l'ordre.

 

Notre Armée était composée de conscrits, d'appelés. Nous avons maintenant une armée de métier.

 

Mais de plus en plus, l'armée de métier fera place aux entreprises privées de sécurité, comme en Irak ou en Afghanistan (Blackwater, société militaire privée). Leur motivation n'est pas la défense de la patrie, mais des intérêts financiers ou industriels.  Les règles de guerre ne les concernent pas, et l'Etat qui les emploie s'exonère de ses crimes.

 

Naturellement, ces mercenaires sont bien payés. Ils commettent de nombreuses bavures, de plus en plus de civils sont tués.  L'existence humaine n'a pas d'importance pour eux: On les entend dire, par exemple, qu'il faudrait éliminer tous les Afghans, "ils sont moins que rien".

 

Les Afghans ont répondu: Karzaï exige désormais que les sociétés privées de sécurité soient dissoutes d'ici à quatre mois.

 

En France, quel avenir avec Sarkozy ?

 

Les armées de mercenaires seront appelées à remplacer les armées de métier. Grassement payées, sans scrupules, sans foi ni loi. Tant pis pour les civils et pour les bavures. Seul compte le profit.

 

Bien entendu, il ne s'agira pas de défendre la patrie mais le Grand Capital apatride.

 

Et la Police ? Et la Gendarmerie ? En France, Sarkozy les supprimera dès que possible. Pour les remplacer par des agents de sécurité privés, mal payés, mal formés,  incompétents et imprévisibles. Le but étant malgré tout de remplacer les travailleurs par la machine, la vidéo-surveillance a donc de beaux jours devant elle. Que d'avantages ! Vite amortie, ne revendiquant pas, docile...  Et tant pis pour l'emploi.

 

Que feront les sans emploi ? Les postes de fonctionnaires sont peu à peu supprimés, les agriculteurs disparaissent de nos campagnes, les emplois industriels ne seront bientôt plus qu'un souvenir. Les caissières, à leur tour, rejoindront les contrôleurs de bus ou de métro sans travail, ou les défunts employés de stations service, et les agents de sécurité seront eux-mêmes robotisés.

 

L'Emploi est le premier des droits humains. Pourtant, ce sera le dernier des droits, bientôt. Le profit d'abord, pour une minorité.

 

Et que se passera-t-il avec les chômeurs, les sans emplois ? Ils deviendront une armée de mécontents, de manifestants, d'insurgés. Il "faudra" réprimer . Aux Etats-Unis, la FEMA a prévu des camps d'internement pour eux. En Europe, un article du Traité de Lisbonne stipule que la peine de mort sera rétablie pour les manifestants, pour les récalcitrants au Nouvel Ordre Mondial qui tue l'Emploi comme la souveraineté des pays ou l'Etat protecteur.

 

Face aux malheureux sans travail et ne pouvant assumer les charges de leur foyer, face aux jeunes privés d'avenir, face aux familles disloquées, il y aura une armée de mercenaires, une police et une gendarmerie privées.

 

Même la guerre est appelée à être privatisée, ce qui ne l'empêchera pas de devenir préventive, globale, totale, permanente voire nucléaire.

 

Elle est pas belle, la vie que nous promettent les tenants du Nouvel Ordre Mondial cher aux Sarkozy ou aux Dominique Strauss-Kahn ?

 

Au fait, la vie... ou la mort ?

 

 

wagons-USA-1.jpg

 

Futurs "camps" de la FEMA

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/une-societe-de-mercenaires-sans-foi-ni-loi.html

Les commentaires sont fermés.