07/08/2008

Lettre ouverte à nos frères et soeurs Juifs

Mes amis,

Alors que l'on parle de plus en plus de confrontation, de chocs de civilisations, et même de guerre de l'Occident contre l'Iran, j'aimerais m'adresser à mes frères et soeurs en humanité juifs.

Je suis citoyenne du monde, universaliste, sans identité particulière, car si j'en avais une, cela me crisperait au détriment des autres, de toutes les autres, innombrables à découvrir et avec qui fraterniser; je porte toutes les influences en moi, catholique par mon père d'origine bordelaise, juive et orthodoxe par ma mère Russe-Mongol, protestante par choix, évangélique par conversion (mais sans Eglise pour rester ouverte à toutes les sollicitations, ne pas me fixer sur un lieu particulier, ne pas me crisper sur une identité spécifique), sympathisante de la foi baha'i et focolare car universalistes et fraternelles, et liée par amitié à une musulmane Palestinienne.

Et c'est ainsi qu'une chose abominable comme l'anti-sémitisme, envers les Juifs comme envers les Musulmans tous deux d'origine sémite, me fait horreur. Pour moi il n'y a pas de race, de religion, etc, que des êtres humains à aimer comme ils sont. Ce qui ne m'empêche pas de dénoncer avec force des politiques néfastes aux peuples, comme celle des néo-cons bushistes évangélistes (intégristes évangéliques) et sionistes (intégristes juifs, ce sionisme d'aujourd'hui est politique et n'a rien à voir avec le légitime désir d'une terre où se regrouper pour fuir les persécutions).

Pour moi, l'autre n'a pas d'étiquette religieuse, il est à aimer comme il est, dans sa spécificité, par contre je suis très politisée et je ne me prive pas de dénoncer des politiques contraires aux intérêts des peuples.

J'avais dans mon enfance une amie juive, Melle Weber, qui n'osait pas révéler ses origines. Je ne comprenais pas, pour moi elle était ma copine, point, et je ne supportais déjà pas l'intolérance des autres.

Et puis j'ai grandi, ma mère me révéla ses origines en partie juives alors qu'une autre amie et voisine, Melle Nathan, âgée de 20 ans, m'entraînait avec elle aux réunions de jeunes de la Synagogue de Neuilly (on habitait pas loin).

J'étais horrifiée par la Shoah, je cherchais à en savoir plus, car je ne supporte pas que l'on souffre, que l'on puisse faire souffrir son prochain. Le film Nuit et Brouillard m'avait beaucoup interpellée, et je voulais le revoir.

Or aujourd'hui, on nous inonde à tout propos de commémorations, de cérémonies du souvenir, de voyages pour entretenir la mémoire, de célébrations, etc, pas une journée sans que cet événement abominable ne nous soit rappelé, au cinéma, aux infos, dans la presse. Il y a un sentiment d'exaspération qui se manifeste partout. Trop c'est trop. A trop vouloir nous entretenir du même sujet, cela peut susciter des réactions opposées, de rejet, et au final créer de l'antisémitisme,  ce qui est le contraire du but recherché, de compassion pour la détresse des Juifs injustement persécutés pour leur origine, leur religion, ce qu'ils sont. Moi-même, je suis saturée, excédée ! On est loin des dispositions de ma jeunesse...

Amis juifs, je vous en prie, n'en faites pas trop, pour que cela ne se retourne pas contre vous ! L'excès n'est jamais souhaitable...

L'affaire Siné est révélatrice d'une crispation identitaire. Pourquoi monter en épingle une opinion, même caricaturale ? Cela aussi va à l'encontre de votre désir légitime de combattre l'odieux antisémitisme. Parce qu'on se dit : "Quel pouvoir ils ont de faire licencier un dessinateur, ou de mettre à l'index un préfet, un écrivain, etc, simplement parce que ce qu'ils disent ne convient pas ? "

Et l'accusation d'antisémitisme, à tort, peut "tuer". Moi-même récemment j'ai été accusée d'antisémitisme par un intégriste catho-sioniste (je forge le mot), entre autres parce que je disais "ne nous demandez pas de commémorer la Shoah alors qu'une gigantesque "shoah" des peuples se prépare, l'extermination d'une partie d'entre nous par des guerres, des vaccins qui stérilisent, les OGM qui ruinent et conduisent au suicide," etc, etc, et tout cela pour permettre à une minorité de mieux profiter, égoïstement, des ressources limitées de la planète, et d'avoir moins de pollution. Et le reste à l'avenant. C'est intolérable ! On ne lance pas des accusations comme celle-là, à la légère, parce qu'on dénonce des politiques inhumaines.

On peut se sentir soeur des Juifs, en humanité (parce que citoyens du même monde et enfants du même Créateur), et critiquer avec force la politique de leurs dirigeants, sans être antisémite. On peut être anti-sioniste, et ne pas être anti-sémite. On peut même être Juif, et antisioniste ! Ne mélangeons pas tout.

Je suis heureuse de savoir que désormais le site juif.org me laisse commenter ses informations sans modération, c'est une marque de confiance et elle est révélatrice de son ouverture, que je loue, et des sentiments fraternels qu'ils ont senti en moi - pour tous !

Chers frères et soeurs, résistez aux politiques libérales mises en place, dans vos rangs vous avez eu de grands révolutionnnaires, épris de Justice, ne l'oubliez jamais, et de grands humanistes, comme Théo Klein, Mendes-France, ou M. Hessel . Et ne vous laissez pas abuser par les prêcheurs d'intolérance, de haine et de guerre... Au contraire, tous ensemble, unis, dénonçons les politiques iniques, et déclarons la guerre aux guerres, qui ne résolvent rien et augmentent frustrations,  souffrances - et antisémitisme, car voulues avec force par Israël. Stupidement, car l'Iran n'attaquera jamais ! Il n'est pas fou: Israël a derrière lui une puissante armée, et les Américains. Alors, les guerres-prétextes pour d'autres raisons, économiques, coloniales, de domination... sont intolérables !

Et la question palestinienne est une immense tragédie, violant toutes les règles du Droit international, tragédie indigne d'un pays qui se dit démocratique. D'autant que les Palestiniens ne sont pas responsables de la Shoah. Et pourtant ils la paient, toute leur vie, tous enfermés dans une prison à ciel ouvert, bombardés et martyrisés nuit en jour, ayant à peine de quoi survivre misérablement. Comment un peuple qui a été tant persécuté peut-il à son tour devenir bourreau ?

Le Juif a une vocation, de modèle de vertu et de sacerdoce "royal", religieux, (1) car "élu" par D. (Dieu, pour les Juifs). Qu'il reste fidèle a celle-ci. L'Eternel lui en saura gré, et l'humanité aussi.

Je vous embrasse, en espérance de vous voir retrouver vos vraies valeurs Eva

(1) Voir mon blog http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/article-..., article "le peuple élu, par qui, pour quoi ? La vocation du Juif".

Depuis ce message, j'ai appris que des décideurs israéliens, historien réputé comme membres du gouvernement et sans doute de nombreux militaires, mais aussi de très nombreux citoyens israéliens, sont partisans de voir l'Iran rayé de la carte, avec l'arme nucléaire, en cas de réponse à une attaque ! Ni plus ni moins ! C'est monstrueux ! Exterminer parce qu'on dérange ? Et à qui le tour, ensuite ? Vous qui avez vécu l'horreur de l'extermination, vous envisagez d'exterminer à votre tour ? Mais vous êtes devenus fous, ou quoi ??? Et après ça, vous allez vous étonner si le monde, et pas seulement l'Europe (sondage il y a quelques années), vous considère comme le principal danger aujourd'hui ?

L'apocalypse est en route, probablement, fruit de ceux qui en ont vécu un aperçu. C'est énorme !!!! Et révoltant...

Commentaires

Chère amie,
Je suis un de vos abonnés.
Notre combat est le même.
Je le mène, entre autres, sur les blogs:
http://nourislam.skynetblogs.be
http://justice.skynetblogs.be
http://fatahelbab.over-blog.com
et "candide"
Les évangéliques se préparent à la grande vague d'intoxication mondiale, prélude à l'attaque de l'Iran.
Comme nous, vous réagissez avec courage et lucidité.
Aujourd'hui, sur Nourislam, j'ai dû remettre les choses en place, mais cela ne suffira pas.
La lucha continua !
Bien à vous !

Écrit par : Candide | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

Merci ! Bravo pour ton blog ! Merci, Candide, j'ai été voir ton blog, il est super, va vite visiter mon blog http://eva-communion-civilisations.over-blog.com, tu verras ce que j'en ai fait. Et cela commence seulement.... Où peut-on s'abonner à ton blog ? Tu es abonné à R-sistons (que tu as cité, le lien n'est plus valable: ???) ? Car le blog actu-skynet, il n'y a pas d'abonnement possible, je crois.. vrai, ou faux ?

bien cordialement Eva evaresis @yahoo.fr

Écrit par : eva | 08/08/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Ce même document préconise clairement une épuration et un nettoyage ethnique de la race arabe exprimés dans le passage suivant : « Nous devons utiliser la terreur, l’assassinat, l’intimidation, la confiscation de terres et la coupe de tous les services sociaux pour débarrasser la Galilée de sa population arabe ».(5) Il n’est donc guère étonnant d’entendre le discours de la droite sioniste et son écho de la part de la gauche comme cette déclaration du criminel de guerre Ariel Sharon Premier ministre israélien lors d’un meeting de militants du parti d’extrême-droite Tsomet et rapporté par l’AFP (15 novembre 1998) « Tout le monde doit bouger, courir et s’emparer d’autant de collines qu’il est possible pour agrandir les colonies, parce que tout ce que l’on prendra maintenant restera à nous. Tout ce que nous ne prendrons pas par la force, ira à eux ». Ou encore sa déclaration en 1956, exubérant son état se service barbare à Rafah et exultant ses envies criminelles et dispensant ses encouragements à des soldats assoiffés de sang arabe : « Je jure que si j’étais juste un civil israélien et que je rencontre un Palestinien, je le brûlerais et le ferais souffrir avant de le tuer. J’ai tué 750 Palestiniens d’un seul coup (à Rafah en 1956). Je voulais encourager mes soldats à violer les filles arabes comme la femme palestinienne est une esclave pour les juifs et nous leur faisons de toute façon ce que nous voulons et personne ne nous dit ce que nous devons faire, mais nous disons aux autres ce qu’ils doivent faire. » Ariel Sharon, dans une interview avec le général Ouze Merham, en 1956. Cette géostratégie sioniste repose sur l’appui militaire et politico-diplomatique de l’Occident en général et américain en particulier.

Écrit par : SANS COMMENTAIRE | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

La situation qui est réservée aux Palestiniens est scandaleuse, et l'indifférence du monde l'est autant. Révoltant quand on est épris de justice et de paix ! Bien à toi Eva

Écrit par : eva | 02/09/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour la sincérité de vos propos, mais... Visitons ce site pour la première fois et attestant de la sincérité de son contenu, en l'occasion de cette fin d'année, je souhaiterai en guise de remerciement vous présenter mes meilleurs vœux de Nouvel An, et vous offrir ce présent: la suggestion de consulter les articles publiés par un grand homme juif, dont le courage inspire, au musulman que je suis, un énorme respect et beaucoup d'estime.Pour son audace à disséquer les mécanismes de la machine de destruction sioniste et à les dénoncer, dans le but de partager sa découverte de vérités troublantes et espérer sauver de la perdition les âmes de nombreuses victimes du NWO, Juives et non Juives.
Le lien : "http://www.henrymakow.com/".

Écrit par : wah fkir | 29/12/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour

merci, je vais aller voir le texte

attention: Le NOM, ce n'est pas seulement l'oeuvre des sionistes, ils sont un élément parmi d'autres ! Notamment rôle de Sa Majesté Elisabeth et sa City, les néoconservateurs évangéliques, le Vatican, des Francs-Maçons...

Il ne faudrait pas tout ramener aux sionistes, ce serait injuste ! Et surtout d'une façon générale, pas d'amalgame peuple, ET décideurs pervers... ces derniers ne représentent qu'eux !!!

bonne journée eva

Écrit par : eva r-sistons | 29/12/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.