21/04/2008

Je fais un rêve....

Deux images, aujourd'hui. Très frappantes.

 Dans l'une, on voit le Pape saluer Bush, le Vice-Président Cheney..., et puis il s'agenouille devant Ground Zero, ce symbole de l'orgueil américain fracassé.

Moi qui suis croyante, j'ai été révoltée. Le Pape, ce Chef de l'Eglise chrétienne, fraternise avec les plus grands criminels de notre époque, acceptant de fouler le tapis rouge qu'on déroule devant lui, comme si ce tapis n'était pas rouge du sang de tant de victimes de la puissance américaine.

 Je fais un rêve. Je suis Pape, et au lieu de serrer la main aux assassins des peuples, je leur dis: Je viendrai seulement quand vous aurez demandé pardon pour tous vos péchés, et promis de vous amender.

 Bush et sa clique de soi-disant chrétiens, enfreignent tous les commandements divins, et d'abord les plus graves. Ils tuent, ils volent (les ressources des autres), ils mentent, ils font de faux témoignages, ils sont cupides, rancuniers, ivres de puissance et d'orgueil, ils s'agenouillent devant les Riches et piétinent ou méprisent les pauvres, ils adorent Mâmon, ils convoitent les biens d'autrui, et j'en passe de meilleures...

 Oui, je fais un rêve : Que l' Eglise, avant de dénoncer l'avortement de manière obsessionnelle, plaide pour la vie de ceux qui sont déjà  sur terre, pour le respect de toute vie, pour la Vérité, pour la Sagesse, pour la Justice, pour la Paix.... Oui, au lieu de s'occuper des futurs vivants, que l' Eglise commence par prendre soin de ceux qui sont déjà nés. Qu'elle refuse de s'associer aux criminels, de leur rendre visite, de s'afficher avec eux. Qu'elle les mette en face de leurs péchés. Qu'elle plaide pour les victimes des puissants, Palestiniens, Irakiens etc etc, au lieu de se faire l'avocat des  conflits de civilisation... judéo-chrétiens, véritables guerres de purification, de nettoyage ethnique..

Alors, au lieu d'être complices des criminels,  elle s'érigerait en défenseur du Bien, du Bon, du Juste, du Vrai, du Sage... Jésus ne s'est associé aux malfaiteurs que pour les mettre en face de leurs péchés, et pour les encourager à changer de vie.

 Alors, l' Eglise serait Lumière, lumière de Vie, de Paix, d'Amour, de Justice....et espérance pour le monde.

 Et pendant ce temps-là, au Paraguay, un Evêque des Pauvres accède au pouvoir suprême, pour l'exercer  comme un sacerdoce au service non des puissants qui font horreur à Dieu, mais des petits, des faibles, des rejetés, des opprimés.... Et pour accéder à la charge qui lui permettra de servir ses concitoyens, l' Evêque a dû braver la colère de l'Eglise, du Pape. Belle hypocrisie !

Oui, deux images : Un Pape qui pactise avec les pires criminels de la planète, festoyant à leurs côtés, se faisant applaudir, marchant au milieu des fidèles dans une papa-mobile blindée (n'est-il pas dit dans la Bible : " ne crains point, crois seulement" ?), recevant mille honneurs dans un faste coûteux qui déconsidère l'Eglise. Si j'avais été Pape, j'aurais distribué aux pauvres tout cet argent gaspillé en fastes inutiles et vaniteuses.

 Et puis de l'autre côté, un Evêque humble, d'abord soucieux de la libération des opprimés, de leur dignité, de leur bien-être.

Quel contraste ! L'Eglise des puissants, du faste, du pouvoir, celle du Vatican, ou l'Eglise des petits, de la rue, du don de soi, de la pauvreté partagée, l'Eglise de la Théologie de la Libération, qui porte si bien son nom. La foi en Dieu n'est-elle pas libération ?

 Et la libération doit concerner tous les aspects : Le corps, l'âme, l'esprit. Si elle n'est pas sociale, aussi, elle est incomplète.

 C'est ce que la Théologie de la Libération a compris.

 Le Pape a pactisé avec le Diable, l'Evêque s'est donné pour les pauvres. Comme son maître, Jésus.

 Il y a bien deux Eglises.

Je fais un rêve : Qu'il n'y en ait plus qu'une, celle de Martin Luther King.

________________________________________________________________

 Voyage du pape, sur Nouvelobs.com

Lisez, et si vous n'êtes pas soulevé d'indignation..... "Dieu bénisse l'Amérique, traditionnellement généreuse, en offrant secours... ce souci de la grande famille humaine ... grand respect pour cette société.. lumière... inspiration...." 

Est-il fou, ce pape ??? Moi qui suis croyante chrétienne convertie, j'ai envie de dire, comme beaucoup : "que cette Amérique-là, qui fait le MALHEUR des peuples, soit maudite...." !!!! Et vous ??

" A  l'occasion de sa première visite aux Etats-Unis, le pape Benoît XVI a appelé l'Amérique à "soutenir les patients efforts de la diplomatie internationale pour résoudre les conflits", dans un discours tenu mercredi 16 avril à la Maison Blanche. Il n'a cependant pas évoqué directement la guerre en Irak, à laquelle le Vatican s'était opposé.
"L'Amérique s'est traditionnellement montrée généreuse en répondant aux besoins humains immédiats, en soutenant le développement et en offrant secours aux victimes de catastrophes naturelles", a déclaré le pape. "Je suis sûr que ce souci de la grande famille humaine continuera à trouver son expression en soutenant les patients efforts de la diplomatie internationale pour résoudre les conflits et promouvoir le progrès", a-t-il ajouté.

Une "société très pluraliste"


Le pape s'est dit "heureux d'être l'invité de tous les Américains" et a dit avoir "un grand respect pour cette société très pluraliste".
Saluant la vivacité de la vie religieuse américaine, il a souligné qu'"historiquement, non seulement les catholiques mais tous les croyants avaient trouvé ici la liberté d'adorer Dieu en accord avec leur conscience".
"Alors que la Nation fait face à ces questions de plus en plus complexes, politiques et éthiques, qui sont celles de notre temps, je suis sûr que le peuple américain trouvera dans ses croyances religieuses une source précieuse de lumière et d'inspiration pour poursuivre un dialogue raisonné, responsable et respecteux afin de construire une société plus libre et plus humaine", a ajouté Benoît XVI.
"Que Dieu bénisse l'Amérique !", a-t-il conclu " Nouvelobs.com du 21.4.8

 

Commentaires

Bravo et merci Eva pour ce beau texte et cette analyse si pertinente. je partage ton indignation...mais tu sais si l'on regarde en arrière, l'Eglise, enfin, sa tête, n'a jamais été proche de ses "ouailles". Elle est avant tout une "entreprise"et l'opus dei n'est pas loin...
Bises ma belle
Cécile

Écrit par : cecile delalandre | 22/04/2008

Répondre à ce commentaire

Merci chère Cécile pour ta visite

L'Eglise des Puissants n'a rien à voir avec l'Eglise de Jésus-Christ...

Bises, ma très belle (surenchère !) Eva

Écrit par : eva | 25/04/2008

Répondre à ce commentaire

Coucou Eva,

Vi Vi, c'est bien nous :-)

Dévore cela : http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=24

Bises

Écrit par : Francine et Philippe | 28/04/2008

Répondre à ce commentaire

Belle envolée Il y a confusion permanente. D'un coté l'église et son dogme, et de l'autre ceux qui sont censés les faire appliquer. Autant l'une est respectable, autant les autres sont haïssables. Le pape, a de tous temps été du coté des riches et des puissants, il a béni des canons, encouragé des guerres, soutenu des révolutions opprimantes et engrangé des fortunes au détriment des fidèles. A contrario, les soutiens du dogme, c'est à dire les petits curés ou les évèques des pays pauvres se sont toujours penchés sur la défense des faibles et des opprimés. C'est dans cette église que je crois, même si ma foi en Dieu est assez dubitative parce que cette église, c'est celle des hommes et j'ai foi en eux. Le pape doit se sentir au-dessus des humains et l'opus déi avec lui qui noyaute la maison et l'entraine vers des abysses d'où personne ne pourra remonter.
Bien à toi

Écrit par : aymard | 15/05/2008

Répondre à ce commentaire

Je vais aller voir, merci Francine et Philippe ! Bises Eva

Écrit par : eva | 16/06/2008

Répondre à ce commentaire

Magnifique intervention ! Je la reproduirai. Merci !! A +, Eva

Écrit par : eva | 16/06/2008

Répondre à ce commentaire

j'avais trop envie de dire tout ca ! merci de ruer dans les brancards,
ben oui, y'a décidément quelque chose qui ne va plus dans ce bas monde,
révoltée aussi que Bush soit venu dans les jardins du pape, dans son bureau, dans la chapelle Sixtine !
Chavez lui, quand il parle de Bush il fait son signe de croix, et il dit que ca sent le souffre ! tout le monde rigole, mais il a raison
d'accord avec toi
l'Amour vaincra

Écrit par : evhee | 02/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.